Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.
 ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses

Ian Ulibarri
beaucoup trop de bras

avatar
☾☾ Particularité :
Beaucoup de bras, de petites mains qui viennent quand nécessaires, s'en vont quand obsolète. Puis un bras qui persiste, têtu et protecteur sur le flanc droit.
☾☾ Bizarrerie :
Trouve les vêtements bien inconfortables, et se voit bien mieux sans. Ça empêche ses bras de pousser, voyez-vous ?
☾☾ Années :
Jusque là, trente-six ans. Et pour longtemps encore, visiblement.
☾☾ Occupation :
Ancien cuisinier, sa passion ce sont les viandes, les légumes, les cubes et les juliennes.
☾☾ Myocarde :
Pas forcément très ouvert à tout et n'importe qui, mais c'est une question d'éducation. Son cœur, pourtant, désespère et s'accroche plus que de raison
☾☾ Missives :
9
☾☾ Trogne & crédit :
Clément Sibony


MessageSujet: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 0:38

Ian Joaquin Ulibarri

There's always a siren singing you to shipwreck


☾☾ passeport

☾☾ Nom : Ulibarri ☾☾ Prénom : Ian ☾☾ Surnom(s) : Ian c'est déjà bien assez court, non ? ☾☾ Âge physique : Trente-six ans ☾☾ date de naissance : 5 septembre 1981 ☾☾ nationalité : Anglais et chilien, double nationalité, tout ça ☾☾ origine : Réalité linéaire ☾☾ statut civil : Célibataire, à marier, tout ce que vous voulez ☾☾ orientation : Hétérosexuel et rien à ajouter ☾☾ occupation : Anciennement cuisinier, il a abandonné sa vocation avec la réalité linéaire pour venir faire des pâtes dans la bulle avec les autres ☾☾ Affiliation : Bocaux de formol


particularité

Ian est quelqu'un de très habile. Il dispose d'une dextérité hors-pair. C'est parce qu'il a un avantage sur les autres : il n'est jamais à court de bras. Sa particularité est simple, et incroyablement pratique : Ian peut faire croître n'importe où sur son corps d'autres bras. Ils ont la même taille que les deux premiers bras d'Ian, disposent de mains gauches ou droites selon le côté du corps sur lequel ils poussent, et finissent par disparaître comme ils sont venus, rétrécissant jusqu'à ne plus exister. Cependant, Ian ne peut les contrôler comme il le fait avec ses bras d'origine : ces nouveaux appendices semblent avoir leur propre conscience et objectif. En effet, ils apparaissent (selon le souhait conscient ou non d'Ian) pour effectuer une tâche, le font, puis s'en vont. Par exemple, ils peuvent venir porter des sacs, le feront sans broncher, puis s'en iront parce qu'ils n'auront plus de raison d'être. Et s'il veut couper des oignons, c'est la même chose.

Puis vînt le bras qui avait pour mission de sauver la vie d'Ian. Lui, il n'est pas là de partir, clairement, parce que la vie est faite de milliers de petits dangers. Il est apparu sous le bras droit d'Ian et fut déjà bien utile. Mais il refuse de s'en aller. Il reste là, handicap et protecteur maladroit, farouche qui gâche la vie à bien des personnes outre son propriétaire. Il a aussi tendance à vouloir se sacrifier, s'empalant, se coupant, s'écrasant, au grand dam d'Ian qui ne le contrôle pas mais qui ressent la douleur pour lui.
Au début, ils ne s'entendaient vraiment pas, Ian et lui, mais de plus en plus, il est possible de raisonner avec le deuxième bras droit, qui coopère et devient de plus en plus un véritable membre d'Ian, au lieu d'être un passager clandestin perturbateur et trop protecteur.
bizarrerie

Un bras, pour pousser, il a besoin de place. Et cette place, il ne peut pas l'avoir s'il est contraint par plusieurs couches de vêtements. Et c'est inconfortable s'il pousse tout de même, et c'est cher de déchirer ses vêtements à besoin que l'on a besoin d'un coup de main.
Voilà pourquoi Ian préfère ne pas avoir de vêtements. Peut-être des sous-vêtements s'il n'est pas seul, mais c'est rare. Il est très bien nu, libre, aéré, peut-être visible et vulnérable, mais il s'en fiche. La pudeur, pour lui, c'est bien inutile et surtout contraignant.

chronologie

5 septembre 1981 Ian naît à Manchester, Royaume-Uni, de Maria et Martin Ulibarri. Chiliens dans ce nouveau pays depuis quelques mois seulement, ils veulent ce qu'il y a de meilleur pour leur fils unique qu'ils auront pu sauver in extremis du joug de Pinochet. Ian grandira à Manchester, avec sa pluie, ses anglais et son mauvais temps, sans ses parents, trop occupés à travailler pour lui faire un petit frère, ou tout simplement pour être présents. Mais ce n'est pas grave, Ian ne leur en veut pas.
30 janvier 1998 Ian découvre sa particularité, pour une broutille en plus, tout simplement un vase qui manquait de tomber et qu’il rattrapa de justesse grâce à un troisième bras qui poussa directement sur son coude déjà existant. C’était une vision bien étrange de voir ce bras, qui n’était pas le sien, qu’il ne contrôlait pas, pousser ainsi tel un champignon sur sa peau avant de disparaître comme il était venu. Et à partir de ce moment-là, ses bras venaient, partaient, dès qu’Ian le désirait. C’était facile à faire, il contrôlait sa particularité comme un muscle de son corps assez rapidement. Le garçon voulu garder cela secret pendant un temps, parce que c’était franchement bizarre. Sa vie était bien ordinaire, il était un jeune lycéen sans histoire, aux résultats moyens. Il vivait des histoires de cœur normales avec des filles normales, et allait vivre une vie normale, si cette particularité lui en laissait l’occasion. Même que son rêve, c’était de devenir cuisinier, mais pas un cuisinier normal ! Un grand cuisinier. Il avait juste, sur commande, trois bras, voire quatre, cinq, six, peu importe. Trop de bras.
9 février 1998  Ian décide enfin de montrer sa particularité à ses parents. Enfin, « décide », il baisse son attention quelques secondes et c’est elle qui se manifeste. Il aurait bien fait sans, parce qu'il ne parlait pas souvent à ses parents, même lorsqu'ils étaient tous à la maison. Ils s'entendaient tous très bien, mais parlaient de tout et de rien, jamais de rien de bien sérieux, jamais de rien de bien personnel. Et cette fois Ian fait tomber un couteau, et malgré lui, il le rattrape. La troisième main se blesse sur la lame qu’elle attrape, les nerfs sont à vif, Ian pousse un cri de douleur et de surprise parce que pour lui le couteau était déjà par terre, mais visiblement non. Ses parents, alertés, arrivent, son père hurle, sa mère aussi mais un peu moins. Et elle lui parle de son grand-père, qui était doué de la même particularité. Mais elle pensait que celle-ci était morte avec lui. Une chose est sûre, lui dit-elle, c’est qu’il peut vivre avec, et qu’il n’est pas le seul être surnaturel sur cette terre. En attendant, ils ne peuvent que prier que cette particularité ne dégénère pas.
1er septembre 1999 Ian part à Londres, en école hôtelière. Il y apprendra à devenir un grand cuisinier, comme il le rêvait. Alors bon, il part avec 50 000£ de prêt étudiant, parce que ses parents ne peuvent supporter ni prêt étudiant ni le coût de la vie à Londres, mais il remboursera cela en un rien de temps ! Mais il y arrivera, parce qu’il se trouvera un travail tout juste en sortie d’école, et que ce sera une vie qu’il adorera, cuisiner.    
17 juin 2003 Diplômé depuis bientôt un an, Ian travaille en tant que commis de cuisine dans ce restaurant presque étoilé qu’il aime beaucoup. Et celle qu’il aime encore plus, c’est cette jeune et jolie serveuse saisonnière, Adeline. Brune sauvage, indomptable, qui jamais ne se laissera abattre, dominer, rabaisser. Ian lui cache un mot dans le creux d’une de ses assiettes, elle n’y répondra pas, n’y réagira pas immédiatement, mais l’attendra à la fin de leur service, vers une heure du matin, pour aller faire la fermeture des bars environnants.
21 juin 2010 Adeline accepte la demande en mariage d’Ian. Un genou à terre sur la passerelle qui traverse la tamise, en dessous du dôme de la cathédrale Saint-Paul. Ils sont ensemble depuis sept ans, autant d’années qu’ils sont sur un petit nuage.
30 aout 2011 Ils se marient enfin. Bientôt, ils auront tous les deux trente ans, et toujours pas d’enfants. Telle est la volonté d’Adeline. Cela brise le cœur d’Ian, qui aime les enfants, les attentions, s’occuper des autres. Mais si sa femme ne veut pas d’enfants, il ne peut pas la forcer. C’est dans sa nature, à Ian, d’accepter sans faire de vagues. Pareillement, Adeline ne sait toujours pas pour sa particularité. Il a trop peur de sa réaction, de la perdre. Il aurait dû lui dire avant de s’attacher tant à elle.
5 Janvier 2018 Ian et Adeline rentrent en voiture d’un diner chez des amis. Ces amis, ils ont de si beaux enfants, adorables, qui passèrent la soirée à jouer avec Ian. Mais là ils rentraient, sans les enfants parce que ce n’étaient pas les leurs, évidemment. Leur chien les attendait à la maison. Ian l’aimait beaucoup, un peu par transfert c’était lui son petit garçon, mais ce n’était pas pareil. Il avait un peu bu, Ian, aussi, alors arriva ce qu’il devait arriver. Ian oublia une priorité, et leur voiture se fit percuter, côté conducteur. Le choc le fit s’évanouir, son dernier souvenir étant une myriade de mains salvatrices lui cachant le visage, la tête, le cou.
6 Janvier 2018 Ian se réveille à l’hôpital. Miraculeusement indemne, le visage complètement épargné par les éclats de verres qu’entraîne généralement l’impact. Il souffrira juste d’un nez cassé par l’impact et d’un bon gros torticolis. Adeline n’est pas là. Les médecins le rassurent, elle s’en est sortie presque sans hospitalisation, c’est même elle qui a appelé les secours. Seul fait véritablement hors du commun : il semblerait qu’un troisième bras ait poussé à Ian lors de l’impact. Situé juste sous son bras droit, Ian est familier avec ce type d’apparitions, mais pas en public. Et encore moins aussi longtemps. Que fait ce bras encore là après tout ce temps ?
C’est un cas médical hors-norme qui encouragea bien des médecins à essayer de garder Ian le plus longtemps possible, mais lui ne voulait pas, et il s’en alla dans la journée. Il allait bien, de toute manière, il n’avait qu’un nez cassé. Et un troisième bras, mais lui aussi allait bien.
10 Janvier 2018  Adeline demande le divorce. L’accident lui a fait ouvrir les yeux. La vie qu’elle mène, ce n’est pas celle qu’elle veut. Elle veut changer de travail, elle veut quitter Londres, elle veut des enfants. Mais elle ne veut pas d’Ian. Elle l’a vu, lors de l’accident. Tous ces bras monstrueux, surnuméraires. Aussi catholique que son mari, elle a trop peur de telles immondices, « particularités » qui ne peuvent être que démoniaques. Elle n’aura pas d’enfant avec un démon, surtout s’il conservait ce troisième bras. Et lui connaissait sa véritable nature, et il ne lui a jamais dit, parce que le diable se cachera toujours sous la plus admirable des apparences. Alors elle s’en va. Avec le chien et lui laisse au moins la maison le temps de préparer le divorce.
12 janvier 2018  Ian démissionne de son travail de cuisinier. Il refuse de voir tous ceux qu’il connaît. Il a trop peur d’être vu avec cet abominable troisième bras. Il se fait livrer à manger à longueur de temps, se cloître. Il ne sait que faire. Sa mère ne peut l’aider, elle n’a jamais eu cette particularité, et son grand-père est mort depuis bien longtemps. Ian est seul, perdu, cloitré. Et l’enfermement ne fait rien pour arranger son cas.
22 janvier 2018 La mère d’Ian lui suggère de rencontrer d’autres personnes « étranges ». Peut-être qu’elles aussi sont des personnes particulières comme lui. Peut-être qu’il pourra les rejoindre, au moins un temps, afin de changer de vie, d’entourage. Ni une ni deux, Ian se met en route vers Tenterden sur les conseils de sa maternelle. Brisé par deux semaines d’isolation, il ferrait n’importe quoi pour trouver des amis de qui il n’aurait pas peur. Bien couvert, profitant de l’hiver pour ne pas avoir trop de manteaux cachant sa monstruosité, Ian sort de chez lui pour la première fois depuis presque deux semaines. Là-bas, il ose enfin se montrer à ceux qui sont aussi étranges que lui. Et ils l’acceptent parmi eux. Et Ian leur montre tout ce que lui permet sa particularité. Et Ian intègre leurs rangs.
mentalité

Ian, c'est quelqu'un de profondément gentil. Doux, calme, attentionné.
Le genre idéal, en somme, toujours souriant, accessible, disponible, prêt à tout pour aider son prochain. Il est quelqu'un à qui il est facile d'être cher, et qui sait rendre aux autres l'attention qu'ils méritent. Assez proche de la petite parfaite Mary-Sue, rose et attentionnée. Mais c'est parce qu'il ne faut pas trop creuser, et qu'Ian n'en laissera pas l'occasion.
Enfant peut-être pas abandonné, mais bien seul, vite poussé à la conclusion que personne n'était là pour s'occuper de lui. Il a horreur qu'on s'occupe de lui. Il est de ceux qui se cachent pour mourir, qui préfère chasser ceux qui l'approchent plutôt que de se laisser retirer l'épine dans son pied.
Il n'est pas solitaire pour autant, ça dépend simplement des moments. Quand tout va bien, il est le plus jovial d'entre tous, drôle et qui ne lâche jamais un mot plus haut que l'autre, qui fait attention à ceux que l'on abandonne trop souvent.
Tout simplement, il sait ce que c'est, que d'être seul, que de n'avoir personne vers qui se tourner. Alors il veut s'ériger comme rempart contre tout cela, en espérant qu'il sera assez solide pour les autres, parce que ses problèmes à lui, ils sont sans importance.
identité secrète

☾☾ Âge : 21 ans ☾☾ Localisation : Baguette  shock  ☾☾ Type de perso : inventé ☾☾ Avatar : Clément Sibony ☾☾ Crédits : Moi-même ☾☾ Comment as-tu trouvé le forum : sur Bazzart ☾☾ Le mot de la fin : CLAFOUTI ! J'ai faim

petits secrets

I. Peut-être pas mélomane, mais audiophile invétéré, il ne vit que pour écouter de la musique. Si ce n'est pas un casque vissé sur les oreilles, c'est à grand coup d'enceintes qui récitent ses mélodies préférées. Le silence et les bruits de fond, Ian déteste cela. On verra comment il se débrouillera, jeté soixante-seize ans en arrière...
II. Ian adore les enfants. S'en occuper, les amuser, les gronder même s'il le faut. Il n'a jamais pu en avoir, mais c'est à son grand regret. Alors, il en faudra pas lui en vouloir s'il essaye de jouer le paternel avec les plus jeunes de la boucle, alors que c'est peut-être lui le cadet ici, quand on y repense.
III. Cuisinier, il compte bien faire profiter de ses talents à tous à Tenterden. Beaucoup de ses anciennes habitudes risquent de déteindre sur la cuisine du manoir. Tout doit être rangé et nettoyé, tout doit être optimisé, on ne traîne pas dans la cuisine si c'est pour ne rien faire. D'habitude si gentil, docile et calme, il n'est pas le même une fois derrière des fourneaux. L'organisation d'une cuisine, c'est une hiérarchie dure, qui ne pardonne pas.
IV. L'idée que, du haut de ses trente-six ans, Ian soit l'un des cadets de son entourage ne l'a pas encore effleuré. Ici, on ne vieillit pas, mais il ne l'a pas encore réalisé. Alors, en attendant, Ian a toujours peur de vieillir. A trente-six ans, il arrache frénétiquement tout cheveux blanc qui aura le malheur de faire son apparition dans la masse noire et bouclée qui trône sur sa tête, bienheureux de ne pas voir son crâne se dégarnir.
V. Ian bénéficie d'une santé de fer. Il ne tombe tout bonnement jamais malade. Parfois, il oublie de mettre le chauffage dans sa chambre pendant l'hiver, et il se réveillera juste avec un léger mal de gorge qu'il soignera comme il soigne absolument tous les maux dont il peut être atteint : d'un thé mélangé avec du citron et du miel. Et de la patience aussi. mais surtout du thé-miel-citron.
VI. S'il était à Poudlard, Ian serait un Poufsouffle très doué en potions.
VII. De par son éducation, Ian est quelqu'un de très catholique. Il l'a toujours été, et il n'a jamais véritablement eu à remettre ses croyances en question. Tout simplement, tout ne s'explique pas par la science, et il en est une preuve vivante.
VIII. Pareillement, puisque ses parents sont chiliens, il parle couramment espagnol, le tout teinté d'un accent caractéristique. Cela peut s'avérer pratique dans le cadre d'une boucle unique, chargée de réunir tous les petits monstres de cette terre. Mais cela n'empêche pas Ian de parler aussi bien anglais que n'importe quel autre anglais : il est né et a grandit à Manchester après-tout.
IX. On dit souvent que les hommes ne savent pas faire deux choses en même temps. Tout d'abord, c'est totalement faux lorsque l'on parle d'un cuisinier. Ensuite, c'est encore pire pour un cuisinier comme Ian, doté d'autant de bras qu'il le souhaite, bras qui se débrouillent tout seuls pour faire ce dont ils ont besoin.
X. Ian n'aime pas les listes, et moi non plus. J'ai pas d'idées là.
XI. Le cuisinier n'est pas un très grand lecteur. Comme tout le monde (?) il aime la compagnie d'un livre, mais il trouve toujours mieux à faire que de s'asseoir des heures durant à tourner des pages. C'est soit cela, soit sa capacité de concentration qui n'est pas des meilleures...
XII. Toujours aussi catholique, il peut parfois avoir des idées assez bornées. Il n'est pas un modèle de tolérance et d'ouverture d'esprit, Ian, surtout en ce qui concerne la sexualité des autres. Tout simplement, il ne comprend pas comment un homme n'irait pas avec une femme. Cependant, en 2018 il était bien seul à partager ces idées. Il préférait donc se taire. Peut-être qu'en 1941 il trouvera davantage de personnes partageant ses opinions.
XIII. Malheureusement, Ian n'a jamais véritablement visité. Il put découvrir le Royaume-Uni et l'Europe de l'Ouest, mais il n'alla jamais bien plus loin... A son grand regret. Coincé en 1941 avec un bras en trop, il risque de ne jamais aller explorer bien loin...
XIV. Il a le vertige aussi.




Dernière édition par Ian Ulibarri le Mar 13 Fév - 15:00, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
Imitateur excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Échine capricieuse qui prend le code soufflé, carcasse qui imite en tout point l'être effleuré. Jumeau factice qui se perd dans l'illusion.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante et imprévisibilité. L'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gobés à la manière d'une éponge. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-cinq automnes.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant esseulé et répugné par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
1272
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ Afanen (ava)


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 0:46

Comment ça s'passe pour te serrer la pince ? hum Encore une fois, je valide ce choix, c'est tellement bien des bras en plus mdrr
Juste, tu crois qu'on bouffe des pâtes tous les jours ? Euh moi aussi j'veux bien du gastronomique. tss
Tu cries en cas de souci oué



Revenir en haut Aller en bas
Dantès P. Nightingale
Décoiffant

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
S'il change d'humeur, vous le saurez. Ses cheveux parleront et vous le diront. C'est une licorne capillaire.
☾☾ Bizarrerie :
Ordonné, il est obsédé par le temps et son horaire dans la journée qui est très précis.
☾☾ Années :
À jamais dans un corps de 40 ans, ce qui n'est pas si mal, il est toujours beau gosse. Mais en réalité, il a 137 ans. Pas mal, hein ?
☾☾ Occupation :
Nounou, oui, oui, c'est possible, même pour un homme !
☾☾ Myocarde :
Ouvert d'esprit et de coeur
☾☾ Missives :
66
☾☾ Trogne & crédit :
dean o'gorman (vava de siren charms), signa de which witch, gif gracieuseté de kawaiinekoj.)


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 1:23

je plussoie cette particularité de fou luv
et un ancien cuisto, j'approuve le tout brill
la bienvenue parmi nous heart


oh c'est une jolie promenade avec dantès ✻✻ let's go fly a kite up! to the highest height let's go fly a kite and send it soaring up through the atmosphere up where the air is clear
step in time
   
Revenir en haut Aller en bas
Lazare Delauney
Messager de nuit

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Nyctalope
☾☾ Bizarrerie :
Arithmomaniaque ; compteur professionnel
☾☾ Années :
17 ans, 116 ans
☾☾ Occupation :
Coursier
☾☾ Myocarde :
Véritable artichaut, fervent adulateur, et joyeux malchanceux
☾☾ Missives :
290
☾☾ Trogne & crédit :
Alex Lawther / bltmr (avatar) ; Jack Kerouac (citations)


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 1:40

Bienvenue officiellement !

Oh mon dieu, j'ai adoré l'histoire du second bras droit autonome ! Beaucoup de marrade en perspective !
Et bonne chance pour la suite, j'ai bien hâte de lire. heart

PS : Ton titre, c'est une métaphore sur l'homme ? (Ok, j'ai déjà entendu ce truc mais j'ai oublié la réponse. lol )


L'or est au fond du monde et le monde est sens dessus-dessous
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ian Ulibarri
beaucoup trop de bras

avatar
☾☾ Particularité :
Beaucoup de bras, de petites mains qui viennent quand nécessaires, s'en vont quand obsolète. Puis un bras qui persiste, têtu et protecteur sur le flanc droit.
☾☾ Bizarrerie :
Trouve les vêtements bien inconfortables, et se voit bien mieux sans. Ça empêche ses bras de pousser, voyez-vous ?
☾☾ Années :
Jusque là, trente-six ans. Et pour longtemps encore, visiblement.
☾☾ Occupation :
Ancien cuisinier, sa passion ce sont les viandes, les légumes, les cubes et les juliennes.
☾☾ Myocarde :
Pas forcément très ouvert à tout et n'importe qui, mais c'est une question d'éducation. Son cœur, pourtant, désespère et s'accroche plus que de raison
☾☾ Missives :
9
☾☾ Trogne & crédit :
Clément Sibony


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 11:15

@GALAHAD L. EDNYFED : Pour me serrer la "pince" comme tu dis, c'est tout-à-fait très simple. Une main qui te serre la main (main droite, de préférence), la main gauche sur les deux mains jointes, comme ceci en signe de bienveillance, et l'autre main droite sur l'épaule, comme représenté ici parce qu'avoir une main en trop ça veut aussi dire qu'on sait rarement quoi en faire.
Et je fais des pâtes si je veux. hmhm

@DANTÈS P. NIGHTINGALE : Merciii ! huhu Toi j'te ferai de bons petits plats, pas comme aux autres, là

@LAZARE DELAUNEY : Tu vois, j'avais dit que je manquerai pas d'imagination pour rendre cette histoire de bras en trop bien peu pratique !
Et cette histoire de qui marche sur 4 pattes le matin, 2 le midi et 3 le soir, c'était l'énigme du Sphinx à Œdipe, et la réponse c'est bel et bien l'homme keurkeur
Et moi j'ai hâte de continuer à écrire ! huhu

Merci à tous pour vos mots de bienvenue ! fangirl Ca promet bien, tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Irinna K. Olof
cygne pointilleux

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Ymbryne Confirmée et consciencieuse. Loyale et nostalgique de son époque perdue à jamais...
☾☾ Bizarrerie :
Obsession du temps et de l'espace. Besoin de contrôle qui lui est enlevé et qui laisse place à l'horeur du bruit, lui rappelant la mort.
☾☾ Années :
186 années de service irréprochable, figées dans un début de quarantaine qu'on ne lui soupçonne pas.
☾☾ Occupation :
Ymbryne co-créatrice de la boucle de 1873, relayée au rang de mentor, professeur, protectrice, surveillante,...
☾☾ Myocarde :
Amour unique. Cœur explosé par les bombardements et enterré par une décision à jamais regrettée. Veuve contrariée.
☾☾ Missives :
349
☾☾ Trogne & crédit :
Charlize Theron © DΛNDELION


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 12:04

Pourquoi ais-je des idées salasses en tête, lorsque je lis 'plusieurs bras, plusieurs mains, donc fatalement, plusieurs doigts...' ?! oupsy Je suis vraiment désolée, j'ai un esprit qui a une fâcheuse tendance perverse en ce moment mygad
BREF juging

Bienvenue parmi nous DD


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Clarence F. Bannerman
mirettes omniscientes

avatar
☾☾ Particularité :
Des yeux supplémentaires aux creux des paumes. Ils fonctionnent bien mais n’apportent tout à la fois pas grand-chose.
☾☾ Bizarrerie :
Le premier regard éteint, son corps devient bancal. Il avance bras tendus devant lui, cherche son équilibre dans le noir. Il ressemble un peu plus à un monstre, et déteste le savoir.
☾☾ Années :
108. Jamais plus longues que celles qui lui restent.
☾☾ Occupation :
Responsable du Musée des Horreurs Passées.
☾☾ Myocarde :
Divisé entre ce qui fût et ce qui pourrait être.
☾☾ Missives :
656
☾☾ Trogne & crédit :
Matthew Goode


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 12:06

Le club des tous nus s'agrandit mdr
Toi et Mr Butterfly allez bien vous entendre. pornstache

Bienvenue, j'adore la particularité !
Bien qu'elle me rappelle pour une raison étrange cette vidéo


DEFINATE SOMEONE
This wasn't the person he'd thought he was, or would have chosen to be if he'd been free to choose, but there was something comforting and liberating about being an actual definite someone, rather than a collection of contradictory potential someones. J. Franzen
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Ulibarri
beaucoup trop de bras

avatar
☾☾ Particularité :
Beaucoup de bras, de petites mains qui viennent quand nécessaires, s'en vont quand obsolète. Puis un bras qui persiste, têtu et protecteur sur le flanc droit.
☾☾ Bizarrerie :
Trouve les vêtements bien inconfortables, et se voit bien mieux sans. Ça empêche ses bras de pousser, voyez-vous ?
☾☾ Années :
Jusque là, trente-six ans. Et pour longtemps encore, visiblement.
☾☾ Occupation :
Ancien cuisinier, sa passion ce sont les viandes, les légumes, les cubes et les juliennes.
☾☾ Myocarde :
Pas forcément très ouvert à tout et n'importe qui, mais c'est une question d'éducation. Son cœur, pourtant, désespère et s'accroche plus que de raison
☾☾ Missives :
9
☾☾ Trogne & crédit :
Clément Sibony


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 12:21

@IRINNA K. OLOF : Ah bah ça me rassure, je suis pas le seul shock shock shock
C'est vrai que ça a un très bon potentiel "héhé" comme on dit... Mais ça pourrait faire bizarre à la jeune demoiselle si elle est pas au courant...

@CLARENCE F. BANNERMAN : On m'a beaucoup parlé de ce Mr Butterfly ! J'ai hâte de le rencontrer ! Clairement, ils se serreront la pince dans leurs plus simples appareils, sous le regard outré de bien des Ymbrynes mdr
Et cette vidéo afraid J'aurai dû y penser plus tôt et faire en sorte que n'importe quelle partie du corps d'Ian puisse pousser sur n'importe quelle autre partie de son corps mdr Il aurait fini bien monstrueux !

Et merci à vous deux pour vos messages de bienvenue slip luv
Revenir en haut Aller en bas
Irinna K. Olof
cygne pointilleux

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Ymbryne Confirmée et consciencieuse. Loyale et nostalgique de son époque perdue à jamais...
☾☾ Bizarrerie :
Obsession du temps et de l'espace. Besoin de contrôle qui lui est enlevé et qui laisse place à l'horeur du bruit, lui rappelant la mort.
☾☾ Années :
186 années de service irréprochable, figées dans un début de quarantaine qu'on ne lui soupçonne pas.
☾☾ Occupation :
Ymbryne co-créatrice de la boucle de 1873, relayée au rang de mentor, professeur, protectrice, surveillante,...
☾☾ Myocarde :
Amour unique. Cœur explosé par les bombardements et enterré par une décision à jamais regrettée. Veuve contrariée.
☾☾ Missives :
349
☾☾ Trogne & crédit :
Charlize Theron © DΛNDELION


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 12:23

@Ian Ulibarri a écrit:
@IRINNA K. OLOF : Ah bah ça me rassure, je suis pas le seul shock shock shock
C'est vrai que ça a un très bon potentiel "héhé" comme on dit... Mais ça pourrait faire bizarre à la jeune demoiselle si elle est pas au courant...
En effet lol ... mais vu qu'il se balade à poil et que c'est visible, je pense qu'il est facile de deviner que la jolie fille risque de passer un 'excellent' moment gniibis ...


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ian Ulibarri
beaucoup trop de bras

avatar
☾☾ Particularité :
Beaucoup de bras, de petites mains qui viennent quand nécessaires, s'en vont quand obsolète. Puis un bras qui persiste, têtu et protecteur sur le flanc droit.
☾☾ Bizarrerie :
Trouve les vêtements bien inconfortables, et se voit bien mieux sans. Ça empêche ses bras de pousser, voyez-vous ?
☾☾ Années :
Jusque là, trente-six ans. Et pour longtemps encore, visiblement.
☾☾ Occupation :
Ancien cuisinier, sa passion ce sont les viandes, les légumes, les cubes et les juliennes.
☾☾ Myocarde :
Pas forcément très ouvert à tout et n'importe qui, mais c'est une question d'éducation. Son cœur, pourtant, désespère et s'accroche plus que de raison
☾☾ Missives :
9
☾☾ Trogne & crédit :
Clément Sibony


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 12:24

Serait-ce de l'envie que je lis entre tes lignes ? keu
Revenir en haut Aller en bas
Irinna K. Olof
cygne pointilleux

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Ymbryne Confirmée et consciencieuse. Loyale et nostalgique de son époque perdue à jamais...
☾☾ Bizarrerie :
Obsession du temps et de l'espace. Besoin de contrôle qui lui est enlevé et qui laisse place à l'horeur du bruit, lui rappelant la mort.
☾☾ Années :
186 années de service irréprochable, figées dans un début de quarantaine qu'on ne lui soupçonne pas.
☾☾ Occupation :
Ymbryne co-créatrice de la boucle de 1873, relayée au rang de mentor, professeur, protectrice, surveillante,...
☾☾ Myocarde :
Amour unique. Cœur explosé par les bombardements et enterré par une décision à jamais regrettée. Veuve contrariée.
☾☾ Missives :
349
☾☾ Trogne & crédit :
Charlize Theron © DΛNDELION


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 12:26

... de la jalousie plutôt ! donut


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Percy Whelan
Parabole dévotieuse

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
bouts de chair semblables à des câbles qui pendent au bout de ses oreilles, excroissances qui lui permettent d'entendre loin, fort, au bout de la rue ou à l'intérieur de lui.
☾☾ Bizarrerie :
casque constamment vissé sur ses oreilles, silence rompu par son incapacité à se taire.
☾☾ Années :
seize années.
☾☾ Occupation :
aucune, il apprend, il regarde, étanchant sa curiosité maladive.
☾☾ Myocarde :
il n'arrive pas encore à se détacher de Dieu.
☾☾ Missives :
28
☾☾ Trogne & crédit :
finn wolfhard @ odistole


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 15:57

bienvenue par ici hihi
Revenir en haut Aller en bas
céleste
fantôme innocent

avatar
☾☾ Particularité :
l'esprit qui se fait chair une fois la nuit tombée, ou le corps qui s'évapore aux premières lueurs du jour. enveloppe maudite ou apparition perverse, chacun son avis sur la question. enfant de la lune, immatérielle en dehors de sa lumière. marquée comme les loups, on l'entend de temps à autre la chimère, entre rires et pleurs ; elle rend fou.
☾☾ Bizarrerie :
femme-enfant dans l'incapacité de ne pas toucher ce qui l'entoure. palper palper palper ; saisir, ressentir -- exister.
☾☾ Années :
vingt-six ans depuis quelques années seulement, qui peine encore aujourd'hui à concevoir l'idée d'être en vérité plus jeune qu'un enfant de six ans physiquement.
☾☾ Occupation :
céleste de nature, céleste dans ses mouvements - quand elle parcourt le domaine avec sa robe légère, déambule et charme et hypnotise et danse pour se volatiliser entre deux battements de cils.
☾☾ Myocarde :
gobé vomi ravalé rendu par le néant, tant de fois qu'on en ignore les capacités basiques.
☾☾ Missives :
131
☾☾ Trogne & crédit :
fka twigs, © kwnkj.


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Dim 11 Fév - 20:13

ohlalaaaaaa
tant de bras et de possibilités (céleste t'envie fort right now) shock
puis cet avatar !!!! j'adhère fou. et ce titre de préz #oedipevie mygad
bienvenue stache
Revenir en haut Aller en bas
Ian Ulibarri
beaucoup trop de bras

avatar
☾☾ Particularité :
Beaucoup de bras, de petites mains qui viennent quand nécessaires, s'en vont quand obsolète. Puis un bras qui persiste, têtu et protecteur sur le flanc droit.
☾☾ Bizarrerie :
Trouve les vêtements bien inconfortables, et se voit bien mieux sans. Ça empêche ses bras de pousser, voyez-vous ?
☾☾ Années :
Jusque là, trente-six ans. Et pour longtemps encore, visiblement.
☾☾ Occupation :
Ancien cuisinier, sa passion ce sont les viandes, les légumes, les cubes et les juliennes.
☾☾ Myocarde :
Pas forcément très ouvert à tout et n'importe qui, mais c'est une question d'éducation. Son cœur, pourtant, désespère et s'accroche plus que de raison
☾☾ Missives :
9
☾☾ Trogne & crédit :
Clément Sibony


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Lun 12 Fév - 11:21

@PERCY WHELAN : Merci ! luv

@CÉLESTE : Merci pour tous ces compliments et pour tout cet amour pour tout ce que j'ai choisi hey Ian pourra prêter des bras à la ptite Céleste quand il fait jour, si besoin slip
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
Imitateur excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Échine capricieuse qui prend le code soufflé, carcasse qui imite en tout point l'être effleuré. Jumeau factice qui se perd dans l'illusion.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante et imprévisibilité. L'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gobés à la manière d'une éponge. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-cinq automnes.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant esseulé et répugné par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
1272
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ Afanen (ava)


MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   Mar 13 Fév - 20:39

Une nouvelle pièce !

Il est des nôtres

Définitivement j'aime cette particularité ! mdr Il est touchant comme tout en prime, on aimerait le pousser dehors qu'il fonde une famille avec une belle syndrigasti. meuh Allez zou, même si j'ai envie de te fouetter pour ta dixième anecdote de troll et n'arrache pas trop tes cheveux, ça repousse pas dans la boucle hum

Félicitation, vous voilà désormais nouvelle pièce maitresse. Vous pouvez désormais filer dans le vent et créer votre Fiche de liens & topics ou un scénario/prélien. Vous pouvez également lorgner du côté des défis, ainsi que demander un partenaire ici. Il ne faut guère avoir peur de poster des Questions/Suggestions, le staff est à votre disposition. Enfin, amusez-vous !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il marche sur quatre pattes le matin, deux le midi, et trois le soir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qui marche sur quatre pattes le matin, sur deux le midi et sur trois le soir ?
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» Caniche 1 an (58)
» Le matin j'suis moins con qu'le soir. A qui la faute hein ?
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses-