Morgan ☾☾☾ Where is my mind?
 ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Morgan Ednyfed
Miroir aux secrets

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
I'm a copycat. Copie l'apparence physique et la voix d'une personne après un contact. Peu copier aussi la personnalité et les manies si nécessaire.
☾☾ Bizarrerie :
Porte sur elle un collier avec une mèche de chaque personne composant sa fratrie.
☾☾ Années :
Trente-deux ans depuis des lustres.
☾☾ Occupation :
Trophée d'un homme dans une maison bien trop grande et glacée. Elle s'est prise de passion pour apprendre aux enfants de sa boucle temporaire à lire et écrire.
☾☾ Myocarde :
Autrefois épouse, la mort emportant son mari sans qu'elle n'en soit au courant. L'annonce ne lui briserait pas le cœur.
☾☾ Missives :
43
☾☾ Trogne & crédit :
Emilia Clarke/ DΛNDELION


MessageSujet: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mar 17 Avr - 21:19

Morgan Ednyfed

My heart is gold and my hands are cold.


☾☾ passeport

☾☾ Nom : Ednyfed ☾☾ Prénom : Morgan ☾☾ Surnom(s) : Un nombre incalculable suivant bien souvent les visages qu'elle arbore, ceux qu'elle déteste venant de son propre fiancé passant d'une gentillesse dégoulinant de faux sentiments aux surnoms que personne n'aimerait entendre une fois la colère venue. ☾☾ Âge : 32 ans depuis des lustres. ☾☾ date de naissance : 13 mai 1919 ☾☾ nationalité : Le Pays De Galles est ma terre natale, l'Angleterre celle d'adoption.☾☾ origine : 5 Septembre 1914, Paris fut sa boucle, son cocon où elle et son frère n'était encore que des vagues pensées. Elle prit cette boucle dans les années 50 pour fuir de nombreuses vérités. ☾☾ statut civil : Fiancée de force, un mariage raté. A présent certainement veuve. ☾☾ orientation : La ligne est trouble, elle aime les âmes et non les corps. ☾☾ occupation : Trophée d'un homme dans une maison bien trop grande et glacée. Elle s'est prise de passion pour apprendre aux enfants de sa boucle temporaire à lire et écrire. ☾☾ Affiliation : Spécimens naturalisés


particularité

Copie et imitation. Je te frôle, tu me frôles, attention, car ce jeu dangereux pourrait bien réserver son lot de surprise. Un contact peau contre peau suffit pour voler l'autre, de son corps jusqu'à ses gestes et manies. La peau frisonne, change, la couleur, la texture, tout. Le reflet dans le miroir n'est plus le même, mais l'effet n'est pas définitif. Voler une identité, le temps de plusieurs minutes, peut-être soixante minutes si la concentration n'est pas mise à rude épreuve. Maîtriser ce fardeau au prix d'en ressentir un peu plus de douleur, douleur cachée à force de pratique. Adopter cette nouvelle personne sans se perdre totalement pour redevenir soi ensuite. La voix est celle d'un étranger pour mieux charmer.

La chair ne se change pas toujours, mais il lui faudra faire un effort. Lutter contre sa nature, pouvoir toucher quelqu'un en restant soi-même, quelques minutes seulement. L'appréciation de cette particularité est venue en même temps que sa maîtrise.
bizarrerie

Se jouer des autres, tenir un rôle qui ne fut pas attendus. Porter robes et bijoux pour parfaire l'imitation, ou un costume, homme, femme, ils ne sont que des êtres de chair dont elle offre une copie. Se laissant séduire par les enfants désireux d'avoir un frère ou une soeur jumelles, pour jouer, se confier à elle.Parfois, elle en oublie jusqu'à son propre visage, mais le retrouve toujours au détour d'un miroir.

Elle possède autour de son cou ou dans un sac un collier renfermant quatre mèches de cheveux, celles de sa fratrie, bizarrerie hérité de la mère. Une petite boite renferme une mèche des cheveux de Galahad qu'elle glana un peu plus tard, ce qui lui sert pour prendre son identité, arboré ses traits si familier et rassurant.

La nouvelle technologie lui fait peur.

petits secrets

I. Allergie aux fraises découverte récemment et qui faillit lui coûter la vie si elle se trouvait dans la bulle. Séjour de courte durée à l'hôpital, évasion avec un comparse pour retrouver son doux foyer éternel. II. Livre caché sous son sommier, premier offert par une petite fille qui décida de rejoindre à jamais la réalité linéaire, lui faisant promettre de ne jamais l'oublié, elle qui ne pouvait lire il y a encore une année. III. Le visage tourné vers le ciel à chaque sorti du soleil, laissant apparaitre des petits points sur une peau diaphane. Discrète taches de rousseur longtemps détestés. IV. Obsession du rangement, de l'ordre, donnant une impression de contrôle en période de crise. Crise d'angoisse, crise nocturne, dormir peut-être un vrai supplice, alors la lampe s'allume et la jeune femme s'active. V. Réconfort auprès du frère perdu. Une mèche de cheveux enserrer dans la main pour le voir apparaitre dans l'objet réflecteur. Ne dure jamais assez longtemps, un doux mensonge qu'elle s'offre à elle-même. VI. Chahuté par un fiancé violent, une cicatrice restera à jamais sur son flanc droit ou un bout de verre cassé se logea autrefois. VII. Eut en projet d'attenter à sa vie, retrouvé à temps par la mère, n'y songe plus à présent. VIII. Pianiste amateur, voulant copier le frère et la mère. Cachant son don pour le piano, mais bien plus doué au chant, se retrouve muette avec une personne dans la pièce. Tenta quelques instruments afin de laisser le piano au frère, mais se résigna à écouter les notes de musique animant la maison, pratiquant une fois la maisonnée vide de toutes âmes. IX. Une paire de gant en cuir couleur chaire l'accompagne dans tous ses déplacements. X. Fervante amatrice de fruits exotiques.
mentalité

L'anxiété qui ronge de l'intérieur arrive fatalement à la surface tôt ou tard.
Elle ne laisse la fenêtre ouverte sur son anxiété qu'une fois seule ou en compagnie d'une personne de confiance. Se traduisant de diverse façon, la plus courante étant une envie de rangement presque maladive, prête à fondre en larmes si on l'en empêche, ayant cette impression de ne rien pouvoir contrôler ainsi. Le besoin devient plus fort que la raison, cachant une situation ou une période de sa vie bien trop anxiogène pour elle.

La douceur de sa peau, n'a d'égale que la douceur de son âme.
Si l'éducation fut correctement donnée, l'enfant eut déjà en elle une douceur inébranlable. Malgré ses exploits d'enfant casse-cou, elle reste une bonne pâte comme le dit l'expression.

Ne tombe pas de trop haut.
Se lançant dans des aventures périlleuses, même encore à présent, elle n'eut jamais peur de s'abîmer la peau, elle pourrait toujours en changer après tout. Son fiancé voulut la coupé de son âme d'aventurière pour en faire une poupée de porcelaine, mais n'eut jamais peur de la briser sous les coups donnés. Elle se rattrapa lorsqu'elle découvrit sa première boucle temporelle, partant en expédition avec les enfants qu'elle aime et qui le lui rendent bien, lui rappelant un temps bien loin à présent.
identité secrète

☾☾ Pseudo : Jo ☾☾ Âge : 29 ☾☾ Localisation : dans un igloo ☾☾ Type de perso :scénario/prélien de Galahad ☾☾ Avatar : Emilia Clarke ☾☾ Crédits : Sparrow/Winter soldier/Tumblr tout puissant ☾☾ Comment as-tu trouvé le forum : en flânant ☾☾ Le mot de la fin : supercalifragilisticexpialidocious

aventures

Un journal, voilà que l'on vient de m'offrir un journal où la petite Éloïse aimerait que j'y couche de mon écriture le seul récit que je connaisse sur le bout des doigts. Le seul récit capable d'être écrit par moi-même. Mon histoire. Je n'ai pas grand-chose à écrire.

Mes racines sont Galloise, je ne me souviens que par fragment ses terres tant aimés de mes parents, mais la capitale anglaise semblait plus propice aux affaires de mon père, alors il emmena sa famille pour fermer une page de son histoire et en ouvrir une autre. L'endroit où je me trouve m'indiffère, il est vrai, mais à l'époque tant que ma famille m'entourait et que je puisse être en compagnie de mon petit frère, Galahad, tout m'aller. Nous avions le droit à une éducation scolaire de part ma mère, une éducation stricte de part mon père et il n'appréciait pas de me voir de retour après une balade avec les genoux strié de rouge, signe que mon sang s'était mis à couler. Je faisais beaucoup d'acrobatie, me moquant bien dès qu'en dira-t-on et des conséquences, je n'ai que très peu pleuré dans ma vie pour des blessures physiques. Je su très tôt que mon père serait la personne qui me trouverait un mari comme il faut, vu que je ne semblais pas être une fille qui saurait attirer les hommes en me comportant comme je le faisais. À l'époque, je m'en moquais.

De la fratrie, je fus la troisième, une autre soeur naquit après moi, puis mon petit frère ensuite, considéré comme un messie par mon père, mais il fut mon meilleur ami tout au long de ma vie. Nous n'avions que peu d'année d'écart, aussi je me plaisais à le croire comme mon frère jumeau égaré, comme s'il eut besoin de rester un peu plus longtemps au sein du ventre de maman, que je puisse profiter un peu d'eux, ne pas éclipser ma venue au monde de la sienne. Il est le seul à me comprendre, je me plais à me dire que je suis la seule à le comprendre en retour. Je ne fus pas très proche de mes soeurs, m'appropriant plus le petit dernier et ma tendre mère. Libérant ainsi ma personnalité un peu plus tumultueuse qu'une petite fille sage et apprenant à apprécier et donner de la tendresse. Si grimper dans les arbres fut mon passe-temps, pouvoir lire et apprendre à jouer d'un instrument fut vite ajouté à ma liste, cependant, je laissais le piano à mon frère pour profiter de l'écoute en lisant un peu plus.

L'adolescence m'est plutôt favorable, me trouvant même jolie à cette époque, les garçons ne semblent pas vouloir m'approcher, me trouvant étrange alors qu'en réalité mon petit frère qui m'eut rattrapé en taille les intimidés, toujours près de moi et moi toujours comme son ombre. De toute manière, un homme me serait présenté et on ne me laisserait pas d'autres choix que de l'épouser qu'il me plaise ou me déplaise. Ce fut à l'aube de mon dix-huitième anniversaire que l'on me présenta au fils d'un ami de mon père. Beau garçon aux cheveux blonds et aux regards glacés, je n'aurais pas du tant m'y attarder, mais pourtant je ne pouvais me résoudre à le trouver beau et intriguant. On nous fiança l'année suivante et l'année d'après fut le mariage.

Une cérémonie idyllique, voulant faire le portait de deux familles riches, une mariée en robe d'un blanc lumineux agrémentés de dentelles de calais. Des bagues fines et raffinées. Des fleurs en bien trop grandes quantités. Le reste de la cérémonie se déroula joyeusement et la nuit de noce fut consumer dans la toute nouvelle demeure du couple. Les mois défilent, aucun signe de ventre arrondis, des questions, des étonnements et une mère qui soutient sa fille. Puis un mari qui change. La violence des mots, la violence des gestes, la honte finalement de ne pas être mère comme les autres. Je me suis soignée, je me suis cachée aussi, diminuant mes visites à mes parents et frère et soeur.

Un jour, brisant les miroirs de ma cage dorée, ne soupçonnant pas ma mère d'être présente, je pleure à chaude larme et entaille l'un de mes poignets, elle me stoppa avant de faire de même avec l'autre et me conduisit rapidement à mon père qui rattrapa mon erreur. Nous n'avons jamais évoqué cet incident entre nous, ni même prévenu la famille. Puis bientôt j'eus la libération tant attendus, mon mari fut appelé au front de cette guerre commencée quelques mois plus tôt...mais aussi mon père et l'horreur de voir mon frère y partir.

Galahad fut le premier revenu, s'il n'était plus le même, Je redevins son ombre, le couvant de mon regard même lorsqu'il ne me devinait pas. Tentant de le calmer quand il n'allait pas bien, je voulais absorber entièrement sa peine, sa douleur, son traumatisme pour qu'il soit lui-même. Le père ne rentra pas, mais le mari oui, écourtant de nouveau mes séjours auprès de son frère, car malheureusement les coups pleuvaient de plus belle.

En 51, ma vie prit fin. Les soeurs réunies prirent la décision d'interner Galahad, devenu soit disant dangereux. Furieuse, hors de moi, il était la moitié de moi et je ne pouvais le laisser partir... connaissant nos liens, elles avaient déjà fait ses bagages et la voiture ne tarderait pas à démarrer. Ma colère fut semblable à un ouragan, retournant tout sur mon passage, laissant en évidence les marques de coup de mon mari, je plongeais dans les escaliers pour voir la voiture partir. Poussant un hurlement, son nom. Je me souviens que trop bien de ce jour-là, de ces minutes-là. Mon coeur s'accéléra alors qu'il tourna la tête vers moi et sans m'en rendre compte, mes jambes étaient en mouvement, courant de toutes mes forces, si je me suis écroulé une fois ce fut pour être de nouveau debout en un rien de temps et alors que mes poumons étaient en feu, la prochaine chute fut la dernière. Le visage trempé de larme. Il était parti. Galahad était parti. Le soir même j'eus droit à des nouveaux coups, mais une fois au sol, il tenta de m'étrangler. C'est là que je décidai de réagir pour la première fois. Le copiant sans le voir, je ne lui laissai pas le temps de comprendre pour lui asséner un coup de genou avant que je n'en vienne à perdre conscience. En m'approchant d'un miroir, j'eus la peur de ma vie, que se passait-il ? Était-ce le manque d'air qui oxygénait mal mon cerveau le temps de la strangulation ? Mais en battant des paupières, je m'observai sous toutes les coutures pour me rendre compte que je ne rêvais pas. Mon coeur s'affola, horrifiée autant que fascinée, il fallait cependant que j'agisse vite et c'est sous ses traits que je sortis de cette maison, valise à la main pour disparaître à mon tour, le temps de la réflexion sur ce qui venait de se passer devrait attendre.

Malheureusement pour moi, le premier logement pour femme battue ne fut encore qu'une rêverie de personnes bien intentionnées. Alors, je pris une chambre au motel le plus proche, ayant soutiré plusieurs billets de livres sterling à mon mari endormi. Que des petites sommes pour n'éveiller aucun soupçon, le sachant très peu assidu dans la tenue de nos comptes. Je glissai un billet de plus vers l'hôtesse qui ne quittait pas des yeux les traces encore rouges sur mon cou et elle ne posa pas plus de questions tant que je trouvais une autre solution pour le lendemain.

Luttant les premières heures, je me retrouvais allongée dans un lit qui n'était pas le mien, les bras vers le plafond à observer mes mains. Elles ressemblaient bien aux miennes, aucun doute, je me mis à toucher mon visage qui semblait bien être le mien et c'est en me saisissant d'un objet dans ma valise que j'eus une drôle de sensation. Entre mes doigts, une mèche de cheveux tenue par un bout de ficelle. Me précipitant vers la salle de bain miniature je dus retenir un cri. Mon visage était devenu le sien, dans le miroir ne se trouvait pas mon reflet, mais celui de Galahad. Ma main tremblante toucha la vitre froide, puis je détourna les yeux quelques instants en priant pour revoir mon visage, mais celui de mon frère persista. Après une grande inspiration, je me suis giflée pour voir mon jumeau faire le même geste et jouer de sa mâchoire pour ne pas y être allé de main morte. Je laissai passer un juron avec une voix étrange, pas totalement la sienne, mais pas la mienne non plus. Les yeux ronds, la panique me gagna. Rangeant de nouveau précieusement la mèche de cheveux, je fus de retour sur le lit, me sentant légèrement inconfortable et pour sûre, je portais toujours mes vêtements et sous-vêtement ! Oh moins, maintenant je comprenais mieux pourquoi les bas de sous-vêtement était fait différemment. L'inconfort disparu quelques minutes plus tard, mais la vision de mon frère aussi.

Obligé de trouver un nouveau logement, dans la rue soudain, tout me parut étrange et dangereux. Et si on me touchait ? Que se passerait-il ? Une personne à laquelle une jambe lui manquer me pris la main, implorant ma générosité et une douleur me traversa le corps, un jeune homme m'arracha à ma souffrance et mon trouble en prenant soin de ne toucher ma peau, prétextant au mutiler être mon cousin et que malheureusement j'étais sourde et muette. Je ne sais pourquoi, je ne protestai pas, offrant un sourire crispé et me laissant guider par un véritable inconnu. Au détour de ruelle, il s'arrêta pour se présenter en me saisissant la main. J'ai attendus, ce cri d'effroi, le même que je voulus pousser le matin même en voyant ce visage qui n'était pas le mien alors que je fus bien...moi ? Mais au lieu de cela, un large sourire fendit son visage.


C'est ainsi que je connus et rejoignis ma nouvelle famille, après une explication approximative de ce qu'il m'arrivait, il fut conscient que ne partageant pas ma particularité, il ne pouvait réellement comprendre ce que je pouvais ressentir, mais il connaissait quelques personnes pouvant se changer en animal. Je le pris pour un fou, mais il était tellement convainquant que je l'ai suivis. Il me dit par de l'existence des boucles temporelles, restant ainsi pour l'éternité dans la même journée, la même tranche de vingt-quatre heures, mais qu'il fallait quelques personnes responsables de ravitaillement et c'était parce qu'il faisait partit de cette équipe qu'il put me trouver. Un peu réticente, je voulus tout de même voir cette étrangeté par moi-même et depuis je ne mis que très peu les pieds dans la réalité, préférant ce cocon rassurant. Je pris place dans une vie qui sembla m'être destiné, m'entraînant chaque jour durant pour contrôler ma particularité -joli mot enseigné aux plus petits afin de dédiaboliser les choses étranges qui pouvaient se passer-, caché dans ma chambre, Je pris les traits de mon frère, me rassurant un peu plus chaque jour, puis en dehors, je commençai à copier qui voulait. Pour s'amuser. J'eus un rôle auprès des enfants, après avoir aidé une petite fille à lire, je décidai d'offrir mes services à chaque enfant le souhaitant pour apprendre à lire et écrire, je me sentis enfin utile.

Les semaines filent, les mois passent, les années s'égrainent, on finit par me proposer de sortir de la boucle pour aider au ravitaillement, prendre quelques cahiers, quelques fruits aussi. Ce fut sous les traits et les vêtements d'un homme que j'en sortis pour voir une autre époque, un peu déboussolé, je me contentai de suivre ma mission. Une fois rentrée à bon port, j'en fus exténué, il était encore trop tôt pour moi de tenir aussi longtemps avec le visage d'un inconnu. Commençant à me sentir réellement comme chez moi dans la boucle et aux alentours lorsque d'autres furent de sorties comme moi, nous avions du cependant en changer. Faisant nos valises, nous n'avions que très peu de temps pour faire se transfert, la nôtre menaçant de s'écrouler si je compris bien, il y eut des bruits qui courent qu'une autre se trouvait non loin de là, mais le temps serait serré. Nous nous pressions donc pour rejoindre la nouvelle boucle. 1941. Douce époque qui se rappela à mon souvenir, une époque dans laquelle j'ai vécu du haut de mes vingt-deux ans. Je ne pensais pas pouvoir aimer une autre boucle temporelle...mais celle-ci m'était bien plus familière et rassurante. Je n'y suis que depuis quelques mois, mais j'ai repris mon enseignement de la lecture et de l'écriture, je suis aussi un peu plus enclin à sortir de notre boucle, mais ne m'éloignant jamais trop afin de ne pas rester enfermé dans cette époque si particulière et effrayante en quelque sorte. Je me balade donc dans cette fête foraine construite par des semblables, jamais vraiment plus loin.




Dernière édition par Morgan Ednyfed le Dim 22 Avr - 15:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
reflet excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Miroir. Échine capricieuse qui prend le code soufflé, carcasse qui imite en tout point l'être effleuré. Doppelgänger. Jumeau factice qui se perd dans l'illusion. L'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gobés à la manière d'une éponge. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante, imprévisibilité. Fascination des objectifs et pellicules. Voyeur inconditionnel qui fouine et récolte, collectionne les dossiers sur autrui, curiosité maladive qui ronge les tripes.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-six automnes.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant embourbé dans les fils d'un idylle platonique. Carne répugnée par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
2280
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ old money. (ava) / DΛNDELION (gifs/sign)


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mar 17 Avr - 21:33

Spoiler:
 

Diantre, t'es bien jolie ma sœur. tss hmhm pornstache
Contente de voir que tu as cédé à la faiblesse meuh Merci de tenter la demoiselle choupi mygad
Tu sais où venir en cas de pépin pliz



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Morgan Ednyfed
Miroir aux secrets

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
I'm a copycat. Copie l'apparence physique et la voix d'une personne après un contact. Peu copier aussi la personnalité et les manies si nécessaire.
☾☾ Bizarrerie :
Porte sur elle un collier avec une mèche de chaque personne composant sa fratrie.
☾☾ Années :
Trente-deux ans depuis des lustres.
☾☾ Occupation :
Trophée d'un homme dans une maison bien trop grande et glacée. Elle s'est prise de passion pour apprendre aux enfants de sa boucle temporaire à lire et écrire.
☾☾ Myocarde :
Autrefois épouse, la mort emportant son mari sans qu'elle n'en soit au courant. L'annonce ne lui briserait pas le cœur.
☾☾ Missives :
43
☾☾ Trogne & crédit :
Emilia Clarke/ DΛNDELION


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mar 17 Avr - 21:53

On notera mon manque total de patience. Je devais m'inscrire une fois la fiche terminée et je me suis dit "Fuck, je m'inscris maintenant!"

Le fiche sera donc terminée demain fangirl

*Prend son frère dans les bras, tente de le soulever pour le faire tourner, échoue. Se rattrape avec une multitude de bisous sur la joue.* Tu n'en pourras bientôt plus de moi, frérot pliz


i believe i can see
the future
Cause I repeat the same routine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mar 17 Avr - 22:08

Contente de te voir poser tes valises sous le petit minois d'Emilia brill
Bienvenue chez toi angel angel angel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mar 17 Avr - 22:23

Hanw, Gal' a enfin sa soeur, c'est choupinou fangirl
Bienvenue à toi et bon courage pour la suite de ta fiche pliz
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
reflet excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Miroir. Échine capricieuse qui prend le code soufflé, carcasse qui imite en tout point l'être effleuré. Doppelgänger. Jumeau factice qui se perd dans l'illusion. L'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gobés à la manière d'une éponge. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante, imprévisibilité. Fascination des objectifs et pellicules. Voyeur inconditionnel qui fouine et récolte, collectionne les dossiers sur autrui, curiosité maladive qui ronge les tripes.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-six automnes.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant embourbé dans les fils d'un idylle platonique. Carne répugnée par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
2280
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ old money. (ava) / DΛNDELION (gifs/sign)


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mar 17 Avr - 22:25

Tellement d'amour mygad
Attention avec tes paluches et ta bave comme ça sur ma couenne tss
Faible femme, j'aime ça hum



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Morgan Ednyfed
Miroir aux secrets

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
I'm a copycat. Copie l'apparence physique et la voix d'une personne après un contact. Peu copier aussi la personnalité et les manies si nécessaire.
☾☾ Bizarrerie :
Porte sur elle un collier avec une mèche de chaque personne composant sa fratrie.
☾☾ Années :
Trente-deux ans depuis des lustres.
☾☾ Occupation :
Trophée d'un homme dans une maison bien trop grande et glacée. Elle s'est prise de passion pour apprendre aux enfants de sa boucle temporaire à lire et écrire.
☾☾ Myocarde :
Autrefois épouse, la mort emportant son mari sans qu'elle n'en soit au courant. L'annonce ne lui briserait pas le cœur.
☾☾ Missives :
43
☾☾ Trogne & crédit :
Emilia Clarke/ DΛNDELION


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mar 17 Avr - 22:51

Merci Psyché et Salem keur

Attention à ce que tu dis petit frère...je pourrais bien te les pincer, tes joues. Mais je sais que tu aimes ça, tu me repousses, mais en redemande la seconde d'après! hughy


i believe i can see
the future
Cause I repeat the same routine
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 6:38

Oh super, on va pouvoir suivre les aventures de la fratrie **

Et puis, avec ce pouvoir, on va avoir plein de situations cocasses yy

Bienvenuuuue fire
Revenir en haut Aller en bas
Oisín A. Vasile
monsieur propre

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
les bulles de savon n'ont aucun secret pour lui, son corps émet des bulles et il les contrôle drainant l'énergie de ceux qu'il touche en rendant leur corps lisse ou que ses bulles touchent, lorsqu'il les condense elles peuvent lui servir de bouclier. L'eau annule les effets de son pouvoir.
☾☾ Bizarrerie :
amoureux de la verdure, sa chambre rappel une véritable jungle, murs naturels, pots de plantes et fleurs exotiques venant de ses aventures. Jardin botanique qui déborde dans le reste du manoir, au fil du temps, il décore chacune des pièces du manoir par des plantes qui sied à celles-ci ne manquant ni d'ingéniosité ou de soin pour les mettre à leur avantage.
☾☾ Années :
trente-quatre printemps figé dans cette boucle éternelle, si le temps qui court venait à le rattraper, il aurait 68 ans.
☾☾ Occupation :
botaniste, il collectionne, il pouponne et il écrit, le sujet de toutes ses attentions, les plantes, celles qu'il sème dans le manoir, celles dont il prend soin avec ses camarades, passion que la boucle éternelle enrichie sans leur prendre la vie.
☾☾ Myocarde :
organe sensible, amours étouffés par des tocs, par des peurs, par des mœurs, de regrets en amitié, à manier avec délicatesse.
☾☾ Missives :
248
☾☾ Trogne & crédit :
Domhnall Gleeson / avatar by writerinafoxhole / sign by ASTRA / gifs by tumblr


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 12:30

Ah, la belle Emilia Clarke luv Super choix d'avatar miss ! Bienvenue sur le forum et plein de bonnes ondes pour le reste de ta fiche ! heart


green (foamed) thumb.
relax, there are no gardening mistakes, only experiments.


Revenir en haut Aller en bas
Carter Quincy
donzelle aux jambes velues

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Deux visages qui dessinent tes courbes, deux sexes qui luttent dans ta carcasse
☾☾ Années :
trentaine glacée, figée hors du temps
☾☾ Occupation :
gardienne d'enfant
☾☾ Missives :
59
☾☾ Trogne & crédit :
douglas booth & gif (DΛNDELION.)


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 12:59

EDNYVASION !!!!! shock shock shock shock (bienvenue sourcil )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 18:59

X. Fervante amatrice de fruits exotiques.

Moh. Je t'aime heart
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Ednyfed
Miroir aux secrets

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
I'm a copycat. Copie l'apparence physique et la voix d'une personne après un contact. Peu copier aussi la personnalité et les manies si nécessaire.
☾☾ Bizarrerie :
Porte sur elle un collier avec une mèche de chaque personne composant sa fratrie.
☾☾ Années :
Trente-deux ans depuis des lustres.
☾☾ Occupation :
Trophée d'un homme dans une maison bien trop grande et glacée. Elle s'est prise de passion pour apprendre aux enfants de sa boucle temporaire à lire et écrire.
☾☾ Myocarde :
Autrefois épouse, la mort emportant son mari sans qu'elle n'en soit au courant. L'annonce ne lui briserait pas le cœur.
☾☾ Missives :
43
☾☾ Trogne & crédit :
Emilia Clarke/ DΛNDELION


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 19:44

@Carter Quincy a écrit:
EDNYVASION !!!!! shock shock shock shock (bienvenue sourcil )

Je valide ce mot!

Agap, je t'aime aussi si tu m'en offres What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 19:53

Bienvenue !
Depuis le temps que gal rêve de sa soeur. yy
Très joli choix d'avatar en tous les cas. pornstache

HS : Une amatrice d'ananas. Tu vas vite prendre place dans la famille toi. mdr
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Wightman
fantôme collectionneur

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Tu abandonnes ton corps physique, t'aventurant dans le monde astral, découvrant les limites de ton esprit fatigué.
☾☾ Bizarrerie :
Fascination étrange et irrépréhensible pour les objets décrits par la majorité comme hideux, ou laids. Tu apprécies ce qui est différent, difforme ou sujet à controverse. Tu aimes que ces objets te poussent au questionnement, à la réflexion. Cette impression de faire face à une énigme, un défi, titille ta curiosité en perdition.
☾☾ Années :
35 années à te mouvoir tel un pantin pour émerveiller les curieux. Pourtant, il semblerait que les parois érodées de ton esprit content 112 spectacles désolés.
☾☾ Occupation :
Artiste désuet, danseur et comédien en disgrâce.
☾☾ Myocarde :
La Mort t'a ravie le seul être qui avait réussi à toucher ton cœur, à voir au-delà du comédien en perpétuelle représentation.
☾☾ Missives :
45
☾☾ Trogne & crédit :
Arthur Darvill // DΛNDELION (a) + ÐVÆLING (s)


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 21:13

Mais quel choix mygad mygad mygad

Bienvenue sur le forum luv


HOPE
If you can somehow keep them thinking of me. And make me more than an abandoned memory.
Revenir en haut Aller en bas
Morgan Ednyfed
Miroir aux secrets

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
I'm a copycat. Copie l'apparence physique et la voix d'une personne après un contact. Peu copier aussi la personnalité et les manies si nécessaire.
☾☾ Bizarrerie :
Porte sur elle un collier avec une mèche de chaque personne composant sa fratrie.
☾☾ Années :
Trente-deux ans depuis des lustres.
☾☾ Occupation :
Trophée d'un homme dans une maison bien trop grande et glacée. Elle s'est prise de passion pour apprendre aux enfants de sa boucle temporaire à lire et écrire.
☾☾ Myocarde :
Autrefois épouse, la mort emportant son mari sans qu'elle n'en soit au courant. L'annonce ne lui briserait pas le cœur.
☾☾ Missives :
43
☾☾ Trogne & crédit :
Emilia Clarke/ DΛNDELION


MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   Mer 18 Avr - 22:20

Merci heart demain je termine le reste de l'histoire


i believe i can see
the future
Cause I repeat the same routine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Morgan ☾☾☾ Where is my mind?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morgan ☾☾☾ Where is my mind?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Marie Morgane (Mary Morgan) :
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses-