Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]
 ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses

Mellan Galway
Luciole emmitouflée

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Corps Lumineux
☾☾ Bizarrerie :
Il se cache sous des nombreuses couches de vêtement et se sent en concurrence avec les bougies, il est obligé de les éteindre.
☾☾ Occupation :
Compteur d'histoire pour enfant.
☾☾ Missives :
143
☾☾ Trogne & crédit :
Tijn Elbers


MessageSujet: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   Sam 21 Avr - 22:21

Mellan Galway

Si le papillon s'est brûlé à la lumière, la lumière a connu les ailes du papillon et les a aimées.


☾☾ passeport

☾☾ Nom : Galway ☾☾ Prénom : Mellan ☾☾ Surnom(s) : Mell ou Mel, mais si vous en trouvez d’autres amusez vous~ ☾☾ Âge : 25 ans (23 ans quand il est entré dans la boucle)☾☾ date de naissance : 12 Janvier 1993 ☾☾ nationalité : Irlandais du nord☾☾ origine : ancienne boucle du 20 Juin 2016, Castletown.☾☾ statut civil : Célibataire☾☾ orientation : Désolé Mesdames, vous n’êtes pas le genre de Mellan. ☾☾ occupation : Compteur d'histoire pour enfants, veilleuse sur pattes et gribouilleur amateur. ☾☾ Affiliation : Monstres de foire


particularité

Corps lumineux : De la racine de ses cheveux jusqu’à la pointe de ses orteils, la peau de Mellan émet de la lumière. Il peut, avec beaucoup de concentration, contrôler son intensité jusqu’à presque la faire disparaitre, mais cela le fatigue très vite. De plus, quand Mellan ressent une émotion assez forte pour le chambouler, il peut se mettre à clignoter sans pouvoir se contrôler tant qu’il n’est pas calmé.
bizarrerie
Mellan dans la vie de tous les jours est un personnage assez atypique. Quand il s’habille, il n’est pas rare qu’il empile de nombreuses couches de vêtements. On le voit aussi très peu souvent à l’extérieur sans habits recouvrant totalement son corps, excepté son visage. Le mec avec des manches longues et des gants en été ? Bah c’est lui. Il essaye de camoufler au maximum son pouvoir quand il va dehors. Sinon, il a découvert il y a deux ans la cigarette et il y est accros. Fumer lui donnait au début l’impression d’être un rebelle libre de ses choix, mais maintenant il est totalement incapable d’arrêter de fumer.

Bon, la dernière chose qui pourrait nous prouver que le rouquin a un pet au casque, c’est sa haine contre les bougies. Dès qu’il en voit une, il se sent obligé de l’éteindre, comme si c’était la bougie ou lui. Bah oui, ces objets possèdent eux aussi le pouvoir d’éclairer les gens et sans qu’on ait besoin de s’occuper d’elles ou de les nourrir. Mellan se sent terriblement menacé par cette concurrence déloyale, alors il la fait disparaitre. D’ailleurs, l’irlandais du nord n’ayant pas la lumière à tous les étages, il n’a pas encore remarqué que les ampoules aussi avaient les mêmes capacités que lui, alors ne lui dites pas s’il vous plait.

petits secrets

I. Plus jeune, quand il était encore chez sa mère, il est tombé de nombreuses fois dans les pommes en essayant de briller aussi fort que le soleil. II. Il oublie constamment d’éteindre ou d’allumer les lumières partout où il passe. III. Il chante sous la douche. IV. Ils se baladent régulièrement avec une paire de lunettes de soleil pour prêter à ceux qui veulent lui parler.V. Il est incapable de faire des ombres chinoises. VI. Il lui est impossible de dormir dans le noir, car sa concentration se relâche quand il s’endort, ce qui fait qu’il se remet à briller. VII. Il déteste rester une journée entière sans mettre le nez dehors. VIII. Il lui arrive souvent de fixer les gens sans raison apparente, mais c’est pour essayer de mieux comprendre les morphologies quand il dessine. IX. Il ne quitte jamais le chapelet que lui a offert sa mère quand il était petit, il y tient beaucoup. X. Il a déjà eu un petit copain et quand il a vu la bête pour la première fois, il s’est mis à clignoter sans pouvoir s’arrêter jusqu’à ce que l’attirail soit rangé.
mentalité

D'aussi loin qu'il se souvienne, Mellan a toujours été un jeune homme calme. Ne pas faire de bêtise quand sa mère travaillait, rester sage comme une image pour ne pas que les voisins découvrent son existence, ne pas faire de bruit... Pourtant, courir dans les champs ne le gênerait pas, il aimerait même beaucoup danser, sauter ou crier. Mais on lui a tellement interdit ces choses dans sa jeunesse qu'aujourd'hui il n'ose pas les faire. Le rouquin est d'ailleurs assez passif, laissant les choses se faire tant que l'impact sur sa personne n'est pas trop lourd pour lui. On pourrait même dire qu'il est assez soumis, il se laisse faire et suit les décisions des autres.

Malgré ce calme apparent, le jeune irlandais du nord est en réalité une cocotte-minute, explosant soudainement si la pression devient trop forte à gérer pour lui. Il peut rapidement passer d'une mer calme à un océan déchaîné digne d'un soir de tempête, comme si ses émotions deviennent trop fortes et ont besoin de s'extérioriser d'un coup. Ses quelques moments d'impulsivités pourraient être évités s'il arrivait à se livrer aux autres, mais c'était loin d'être gagné.

En effet, vivre presque dix ans loin de toutes autres personnes que sa mère l'a beaucoup marqué. En plus d'angoisser quand il se sent enfermé, Mellan a développé d'autres problèmes dû à son assignation forcée à résidence. Il déteste la solitude, mais interagir avec les autres est très complexe pour lui. L'adolescence est une étape importante dans la socialisation des enfants, et le rouquin n'a malheureusement pas cette étape. La drague est donc un concept inconnu pour lui, tout comme certains traits d'humour trop adulte comme l'ironie ou le sarcasme. Il ne mâche pas ses mots, mais sans intention de blesser aucune, juste parce qu'il a toujours appris à dire les choses comme elles sont.

D'ailleurs, une très grande naïveté découle de son enfermement, il n'a jamais appris à se méfier des gens, à déceler les mensonges des vérités. On pourrait lui faire miroiter monts et merveilles, des choses pourtant totalement impossibles, mais il y croirait dur comme fer ce garçon. Cette candeur étant associée à un cœur de guimauve qui apprécie rapidement les autres et s'y attache, voilà un cocktail parfait pour tomber dans la moindre entourloupe et en souffrir.

Mellan est un peu comme un animal sauvage. Il a besoin d'amour, de rire et de se dépenser, mais pour cela il faut d'abord que les autres arrivent à l'apprivoiser. Le contact ne le gêne pas, il aime d'ailleurs les câlins, mais pénétrer dans son espace vital si on y est pas autorisé peut très vite le gêner et donc le faire clignoter. Timide et pudique, on se demande finalement si les couches de vêtement qu'il empile sur son corps sont pour cacher son pouvoir ou se cacher lui-même.

Au final, le rouquin s'entend bien mieux avec les enfants que les adultes. Les gamins sont bien moins compliqués à gérer pour lui. Ils sont vrais, disent les choses comme elles, ne camouflent pas la vérité sous des doux enrobages pour ne pas blesser.
identité secrète

☾☾ Pseudo : Pha ☾☾ Âge : 20 ans ☾☾ Localisation : Lyon ☾☾ Type de perso : Inventé ☾☾ Avatar : Tijn Elbers ☾☾ Crédits : Moi ☾☾ Comment as-tu trouvé le forum : Je me suis perdu, j’ai vu de la lumière et je suis entré. ☾☾ Le mot de la fin : C’est l’histoire d’un homme qui rentre dans un café et plouf.

aventures

Quand Mellan ferme les yeux, la première chose qui lui revient en mémoire est le sourire éblouissant de sa mère. Il a toujours vécu qu'avec elle, étant le résultat d'un amour éphémère entre deux êtres dont l'homme, trop lâche pour assumer une paternité, avait préféré fuir. La vie ne fut pas rose tous les jours, dans cette petite famille de seulement deux membres, la mère s'acharnant au travail pour que son fils unique ne manque de rien. Mais au final, cette situation déjà compliqué le devient encore plus quand Mellan entra dans l'adolescence.

Il est vrai qu'en grandissant, il ressemblait de plus en plus à sa mère. Les mêmes yeux, les mêmes cheveux de feu, le même sourire plein de vie... La seule chose qui se mit à les différencier vraiment fut leur peau. Ils avaient pourtant tous les deux le teint aussi pâle, les mêmes taches de rousseur constellant leur épiderme... Mais pourtant, avec la puberté, sa peau se mit à briller, un cadeau empoisonné laissé par son paternel. D'abord quelques clignotements, puis une faible lueur avant qu'il finisse par rapidement à ressembler à un petit soleil.

Cet évènement produit de grands changements dans la maisonnée. Sa mère, d'abord inquiète pour la santé de son fils puis pour sa sécurité, eut l'idée de le garder à la maison. Elle avait peur qu'on lui enlève son seul trésor, sa raison de vivre. Mais passer sa vie cachée fut très dur pour le rouquin, interdiction de sortir et de voir quelqu'un d'autre que sa mère, en plus du fait qu'il eut beaucoup de mal à accepter son nouveau pouvoir. De plus, la stabilité de son cocon familial fut souvent ébranlée par un voisin trop curieux, poussant le foyer à déménager régulièrement.

Les années furent longues, Mellan passait son temps à essayer de contrôler son pouvoir dans le but de pouvoir enfin sortir et revoir la lumière du jour. Il passait aussi beaucoup de temps à lire et à dessiner des souvenirs des paysages dont il était privé et des mondes imaginés. C'était un moyen pour lui de fuir cette maison, cette cage dorée, il avait besoin de rêver. Mais malgré tous ses efforts, alors que son entrainement commençait à payer, sa mère ne voulait pas le laisser sortir. C'était de la folie selon elle, mais aux yeux de Mellan, la vraie folie serait de le laisser encore enfermer dans cette maison.

Alors un jour, sur un coup de tête, il ressembla toutes ses affaires dans un sac avec quelques provisions, se couvrit de vêtement de la tête aux pieds pour ne plus laisser voir le moindre centimètre carré de sa peau puis il s'enfuit de chez lui. Le rouquin vit enfin le soleil pour la première fois depuis plus de neuf ans, presque dix. Il allait pouvoir fêter ses vingt-trois ans dehors, libre comme l'air. Pourtant, alors qu'il avait réalisé un de ses souhaits les plus chers, sa victoire avait un arrière-goût amer. Lui aussi avait fini par fuir, comme son père, il avait abandonné la seule personne qui l'aimait.

Le rouquin eut la chance de ne passait que quelques semaines dans la rue à errer, et il en eut encore plus que ce soit un autre syndrigasti qui le trouve. Parce qu’un petit jeune qui rayonne littéralement, ça ne passe pas inaperçu même si Mellan faisait de son mieux pour le cacher. Il aurait pu tomber sur quelqu’un de mal intentionné, pourtant l’irlandais du nord le suivit sans crainte et sans peur, il n’avait jamais appris la méfiance. Très vite, il se retrouva dans une boucle, entouré d’autres personnes comme lui. Savoir qu’il n’était pas seul, que d’autres comme lui existaient, le soulagea grandement, enlevant un poids de ses épaules. Il eut quand même beaucoup de mal à s’habituer aux boucles au début, à la vie en communauté et à ses jours se répétant comme lorsqu’il vivait en captivité.

Le changement de boucle fut compliqué pour lui, mais en même temps libérateur. Il est vrai que la technologie lui manquait un peu et que les bombardements la nuit le dérangeaient au début, mais le parc d’attraction était un soulagement pour lui. Il pouvait être libre hors de la boucle, voir d’autres gens, agir normalement au milieu de simples humains… Juste être lui et pouvoir être maître de sa vie.




Dernière édition par Mellan Galway le Dim 22 Avr - 10:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Agap Aksenti
panda innocent

avatar
☾☾ Particularité :
Métamorphe panda roux
☾☾ Bizarrerie :
Les bruits brusques l'angoissent. Dans une moindre mesure, le contact physique avec un humain l'angoisse aussi. Quand il est angoissé, il mord
☾☾ Années :
Né en 1894, corps de 25 ans, apparence... d'ado
☾☾ Occupation :
Spectacle animalier
☾☾ Myocarde :
Célibataire, asexuel
☾☾ Missives :
386
☾☾ Trogne & crédit :
Cole Sprouse (c) Agap


MessageSujet: Re: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   Sam 21 Avr - 22:26

Il clignote vraiment... mdr

Bienvenue officiellement heart

Ce perso va donner des RPs bien WTF, je le sens mdr
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
reflet excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Miroir. Échine capricieuse qui prend le code soufflé, carcasse qui imite en tout point l'être effleuré. Doppelgänger. Jumeau factice qui se perd dans l'illusion. L'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gobés à la manière d'une éponge. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante, imprévisibilité. Fascination des objectifs et pellicules. Voyeur inconditionnel qui fouine et récolte, collectionne les dossiers sur autrui, curiosité maladive qui ronge les tripes.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-six automnes.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant embourbé dans les fils d'un idylle platonique. Carne répugnée par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
2067
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ Morrigan (ava) / DΛNDELION (gifs/sign)


MessageSujet: Re: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   Sam 21 Avr - 22:53

Notre p'tite loupiote perso. oué Et cette haine des bougies ! mdr
Bienvenue officiellement, tu sais où crier en cas de pépin peter



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Irinna K. Olof
cygne pointilleux

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Ymbryne Confirmée et consciencieuse. Loyale et nostalgique de son époque perdue à jamais...
☾☾ Bizarrerie :
Obsession du temps et de l'espace. Besoin de contrôle qui lui est enlevé et qui laisse place à l'horeur du bruit, lui rappelant la mort.
☾☾ Années :
186 années de service irréprochable, figées dans un début de quarantaine qu'on ne lui soupçonne pas.
☾☾ Occupation :
Ymbryne co-créatrice de la boucle de 1873, relayée au rang de mentor, professeur, protectrice, surveillante,...
☾☾ Myocarde :
Amour unique. Cœur explosé par les bombardements et enterré par une décision à jamais regrettée. Veuve contrariée.
☾☾ Missives :
743
☾☾ Trogne & crédit :
Charlize Theron © Kettricken


MessageSujet: Re: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   Dim 22 Avr - 9:47

XD j'adore ! J'ai bien rigolé en lisant le début de ta fiche x)
Bienvenue petite lanterne sur patte =)


Revenir en haut Aller en bas
Mellan Galway
Luciole emmitouflée

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Corps Lumineux
☾☾ Bizarrerie :
Il se cache sous des nombreuses couches de vêtement et se sent en concurrence avec les bougies, il est obligé de les éteindre.
☾☾ Occupation :
Compteur d'histoire pour enfant.
☾☾ Missives :
143
☾☾ Trogne & crédit :
Tijn Elbers


MessageSujet: Re: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   Dim 22 Avr - 10:52

Merci à tous ceux qui m'ont souhaité la bienvenue sur le forum, autant ici qu'en ChatBox, vous êtes des amours. heart

Je crois que ma fiche est terminée, votre loupiote préférée va enfin pouvoir venir vous embêter en RP.


Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Wightman
fantôme collectionneur

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Tu abandonnes ton corps physique, t'aventurant dans le monde astral, découvrant les limites de ton esprit fatigué.
☾☾ Bizarrerie :
Fascination étrange et irrépréhensible pour les objets décrits par la majorité comme hideux, ou laids. Tu apprécies ce qui est différent, difforme ou sujet à controverse. Tu aimes que ces objets te poussent au questionnement, à la réflexion. Cette impression de faire face à une énigme, un défi, titille ta curiosité en perdition.
☾☾ Années :
35 années à te mouvoir tel un pantin pour émerveiller les curieux. Pourtant, il semblerait que les parois érodées de ton esprit content 112 spectacles désolés.
☾☾ Occupation :
Artiste désuet, danseur et comédien en disgrâce.
☾☾ Myocarde :
La Mort t'a ravie le seul être qui avait réussi à toucher ton cœur, à voir au-delà du comédien en perpétuelle représentation.
☾☾ Missives :
45
☾☾ Trogne & crédit :
Arthur Darvill // DΛNDELION (a) + ÐVÆLING (s)


MessageSujet: Re: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   Dim 22 Avr - 12:08

Un petit Irlandais brill

J'aime ton personnage mygad mygad

Bienvenue sur le forum !


HOPE
If you can somehow keep them thinking of me. And make me more than an abandoned memory.
Revenir en haut Aller en bas
Clarence F. Bannerman
mirettes omniscientes

avatar
☾☾ Particularité :
Des yeux supplémentaires aux creux des paumes. Ils fonctionnent bien mais n’apportent tout à la fois pas grand-chose.
☾☾ Bizarrerie :
Le premier regard éteint, son corps devient bancal. Il avance bras tendus devant lui, cherche son équilibre dans le noir. Il ressemble un peu plus à un monstre et déteste le savoir.
☾☾ Années :
108. Jamais plus longues que celles qui lui restent.
☾☾ Occupation :
Responsable du Musée des Horreurs Passées.
☾☾ Myocarde :
Divisé entre ce qui fût et ce qui pourrait être.
☾☾ Missives :
708
☾☾ Trogne & crédit :
Matthew Goode


MessageSujet: Re: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   Dim 22 Avr - 12:47

Une nouvelle pièce !

Il est des nôtres

C'est que du coup j'avais même pas eu le temps de poser ma patte. tss
Officiellement bienvenue. sourcil J'aime tellement la particularité. Il va être le doudou des achluophobes de la boucle. mdr
Ce personnage est adorable je le laisse pas végéter plus longtemps. yy

Félicitation, vous voilà désormais nouvelle pièce maitresse. Vous pouvez désormais filer dans le vent et créer votre Fiche de liens & topics ou un scénario/prélien. Vous pouvez également lorgner du côté des défis, ainsi que demander un partenaire ici. Il ne faut guère avoir peur de poster des Questions/Suggestions, le staff est à votre disposition. Enfin, amusez-vous !


DEFINATE SOMEONE
There was something comforting and liberating about being an actual definite someone, rather than a collection of contradictory potential someones. J. Franzen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop de lumières empêchent autant de voir que les ténèbres. [Mellan Galway]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses-