détective framboise à la recherche des perles rares du grenier ~ galahad
 ::  :: Le Manoir

Casper Jones
fruit maladroit

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Lorsqu'elle touche un fruit, sa peau prend l'apparence et la texture de la pelure de celui-ci. Dure généralement quelques heures, elle n'a pas de contrôle sur la durée.
☾☾ Bizarrerie :
Collectionneuse de crayon, vous ne manquerez jamais de quoi écrire avec elle.
☾☾ Années :
16 ans dans la boucle, 18 ans réellement
☾☾ Occupation :
Elle pose des questions et interroge, compile les résultats. Elle les affiche dans le manoir chaque semaine.
☾☾ Missives :
106
☾☾ Trogne & crédit :
Sadie Sink


MessageSujet: détective framboise à la recherche des perles rares du grenier ~ galahad   Dim 6 Mai - 7:44

détective framboise à la recherche des perles rares du grenier

Casper arpente le couloir de haut en large. Plus haut se trouve le grenier. Elle n’y a jamais mis les pieds, mais elle sait que quelqu’un y habite. Au moins une personne. En faisant ses rondes, ses questions, elle a vu plusieurs visages différents y entrer et y sortir. À croire qu’ils sont une vingtaine entassée là-haut. Curieux. Malgré tout, chaque fois qu’elle cogne, chaque fois qu’elle demande, il n’y a personne pour lui répondre. Elle n’aime pas être évitée, mais elle peut aussi comprendre qu’on veuille de l’intimité. C’est difficile de faire la part des choses pour Casper. Sans pouvoir interroger tous les habitants du manoir, ses statistiques ne seront jamais exactes. Elle doit écrire en petit caractère « données manquantes » pour ne pas faire de fausse publicité. Ce n’est pas qu’on lui reproche ou même qu’on le remarque. Elle aime être précise et transparente. Transparente comme un fantôme oui.

Sa solution, c’est de pratiquer ses prouesses sur sa planche à roulettes. Elle fait du bruit, elle dérange, mais c’est seulement le temps de voir qui se cache dans le grenier. Si elle reste là assez longtemps, si elle dérange vraiment, peut-être qu’il ou elle daignera se pointer le bout du nez. Elle espère. Elle espère qu’il ou elle sorte avant qu’elle ne tombe, parce que si elle tombe en marchant, elle tombera sûrement en roulant. Elle fait grincer le plancher et tomber la poussière. De long en large, de large en long. Quelques têtes sortent des chambres adjacentes, lui lance des regards énervés. Casper cesse, parce que même si elle veut vraiment découvrir les secrets du grenier, elle ne tient pas à se faire des ennemis. Un sourire gêné par-ci par-là et tout le monde rentrent chez soi. Elle reste là, elle attend encore. Elle est impatiente.

Un coup de chance, une porte qui s’ouvre, lentement. Casper retient son souffle, ferme presque les yeux d’anticipation. C’est ridicule, c’est idiot. C’est Casper qui veut tout savoir. Avant même que l’inconnu puisse mettre le pied dehors, elle court vers la porte, elle ne veut pas perdre sa chance, sa question, son savoir. Si vite, elle court, qu’elle fonce dans la porte qui se referme. Elle voulait tant accueillir cette personne, ce mystère, qu’elle l’a enfermé dedans. Elle se secoue, elle rougit. Elle tire sur la poignée et s’efforce de sourire. « J’espère que je ne vous ai pas fait mal? » Pour sa part, une bosse commence à se former sur son front. Là où sa tête avait rencontré la porte. En ce moment, pourtant, elle sent la gêne plus que la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
reflet excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Miroir. Échine capricieuse qui prend le code soufflé, carcasse qui imite en tout point l'être effleuré. Doppelgänger. Jumeau factice qui se perd dans l'illusion. L'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gobés à la manière d'une éponge. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante, imprévisibilité. Fascination des objectifs et pellicules. Voyeur inconditionnel qui fouine et récolte, collectionne les dossiers sur autrui, curiosité maladive qui ronge les tripes.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-six automnes.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant embourbé dans les fils d'un idylle platonique. Carne répugnée par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
2264
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ old money. (ava) / DΛNDELION (gifs/sign)


MessageSujet: Re: détective framboise à la recherche des perles rares du grenier ~ galahad   Lun 7 Mai - 12:19

trublionne sucrée
casper & galahad

« With your feet in the air and your head on the ground. Try this trick and spin it, yeah. Your head will collapse. But there's nothing in it. And you'll ask yourself ; Where is my mind ? »
Risée rafraîchissante. Elle s'embourbe dans l'antre cotonneuse, soulève d'une caresse quelques clichés surplombant, perchés tel des funambules sur le haut de leurs cordes, étirée entre les poutre apparentes d'un plafond qui eut parfois tendance à être trop bas. Soupir. Le souffle se mêle aux vapeurs de nicotiane qui semblent vouloir se perdre à l'extérieur, la carne penchée sur une fenêtre béante en un besoin d'air frais viscéral. Sorgue éternelle. Il ne la supporte plus Galahad, la voyant narguer perpétuellement la boucle sans jamais laisser le jour manqué se lever. Amertume. Détestant les ombres pernicieuses qui se mouvaient contre les murs, les iris fatiguées de devoir luter contre l'obscurité, bien forcé de quitter le chaos coutumier de quarante-et-un pour voir le jour en une réalité linéaire qui fut tout autant détestable que l'obsidienne nocturne perpétuelle, peinant à en saisir les contours et autres futilités, devenu désuet depuis trop longtemps.

La cendre se perd. Le mégot s'écrasant contre le granit de l'appui de fenêtre externe suite à une ultime bouffée qui s'extirpe en un énième jeu de fumée, écran adulé derrière lequel il se sentit rassuré Galahad. Distraction. Les songeries demeurent en suspend, les mirettes glanant le tracé de quelques étoiles dont le nom échappait, trouvant d'avantage d'attraits dans les pages d'ouvrages anatomiques qui s'entassaient entre les romans d'aventures plutôt que l'astronomie et autres constellations. Les sourcils se froncent, vagabonderies entravées par un quidam qui semblait avoir investi le couloir, faisant rugir les lattes du plancher pour entraver le charme parfois trop paisible de Tenterden, pourtant coutumier des vacarmes londoniens sous la géhenne du blitz éventrant les murs. Nouveau soupir. C'en fut trop. L'échine s'arrachant de la fenêtre pour la refermer avec soin, cherchant le cuir nocturne de gants qui furent abandonnés la veille sur une table de nuit. Énième coup d’œil aux aiguilles infernales d'une montre trônant au poignet, perdant la notion de temps à force de vivre dans le noir et l'encre dominant. Il fit jour. En théorie.

Il voulut fuir l'Excentrique, gagner l'euphorie futuriste aux lueurs diurnes manquées, demeurant roi d'une infirmerie qu'on lui eut attribué. Du moins ce fut l'ébauche d'une théorie bien trop rapidement entravée, à la seconde même où la porte s'ouvrit vers l'extérieur, alors que le calme semblait être revenu dans les couloirs. Il la perçoit à peine, la trublionne à la crinière de flammes, fonçant à vive allure sur le voleur de carnes, ne lui offrant qu'un regard écarquillé qui peine à esquiver la frappe, pourtant coutumier des danse d'échines afin d'éviter tout effleurement accidentel. Bradaf, c'est l'embardée. Perdant un équilibre qui fut purement et simplement aux abonnés absents, la carcasse dégingandée percutant les lattes du plancher entre couloir et grenier auto-proclamé.

« Merde ! » Locution qui s'extirpe des babines par réflexe. Elle l'eut effleuré, malgré l'amoncèlement de tissus devenu bouclier, ne laissant que le faciès à l'air libre, supposant qu'un maigre fil de sa crinière fut le coupable, vicieux. Il n'eut guère envie Galahad, de sombrer dans un jeu de fumée et miroir, subissant les caprices de son épiderme qui reproduit instantanément le code soufflé malgré lui, se rétractant dans sa chemise immaculée, les bretelles tombantes laissant bailler le pantalon. « Quelle idée de vouloir foncer dans les portes. » Grommèlement tandis qu'il se redresse tant bien que mal, le timbre emprunté à l'adolescente qui semblait ne pas sortir indemne de la confrontation au vu de la bosse sur son front. « Viens là, il vaut mieux mettre de la glace là dessus. » Soupir, désignant l'antre personnel, appartement sans le moindre sens où s'entassaient les trésors lorsqu'ils ne firent pas fuir les plus maniaques, où les ouvrages côtoyaient une collection fournie d'appareils photos et autres bobines, entre quelques drapés mêlant genres et tailles, allant jusqu'à giser sur un piano qui semblait vouloir disparaître. Il oubliait qu'il fut parfait reflet le voleur d'échines, coutumier des faits, retenant les pans de tissus pour mieux chercher une poche de glace dans un piètre réfrigérateur d’appoint.
(c) DΛNDELION



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
détective framboise à la recherche des perles rares du grenier ~ galahad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» {Quête n°2 Partie 1 Chapitre 2} A la recherche des perles cachées
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Le Manoir-