Nil
 ::  :: Lettres Poussiéreuses :: Correspondances :: Paperasse

Galahad L. Ednyfed
reflet excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Miroir. Échine capricieuse réorganisant les courbes et les angles sous la friction d’un code organique soufflé. Doppelgänger. Gémellité factice et derme pernicieux, l'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gangrénant pour évincer le propre. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante, imprévisibilité. Fascination des objectifs et pellicules. Voyeur inconditionnel qui fouine et récolte, collectionne les dossiers sur autrui, curiosité maladive qui ronge les tripes.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-six printemps.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant embourbé dans les fils d'un idylle platonique. Carne répugnée par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
2792
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ kozmic jumble bbfreddiechou (ava) / DΛNDELION (gifs/sign)


MessageSujet: Nil   Sam 7 Juil - 21:48


Informations

Nom du forum : NIL
✘ Forum ouvert le 06/07/2018
Administratrice : Taranee
1ère intrigue dans 2 semaines.
Nous rejoindre :

--

Nil


… Vous vous sentez partir dans l’inconscience …

Une pomme roule jusqu’à une chaussure de terrain. Un policier. Il est en train de faire barrage à des journalistes alors que des collègues établissent un périmètre. Au centre de ce dernier, un tas de tissu posé sur le sol, en fouillis. Des courses se sont éparpillées tout autour. Une clef de voiture brille à la lueur du soleil. Le coffre, ouvert, attend qu’on y range quelque chose. Mais malgré le grabuge alentour, il reste vide. Vide d’affaires, vide de propriétaire.

Un kidnapping. Encore. C’est ce que murmurent les passants.

Vous étiez tranquillement en train de faire vos petites affaires, quand sous le soleil tapant de midi, une vague de chaleur a brillé comme un mirage. Mais celle-ci s’élevait comme un mur limpide. Puis elle a commencé à rouler. Rapidement. Dans votre direction. Le temps d’un battement de cils, l’air devant vous vous engloutit.

L’air chaud vous a entouré comme un étau. Une douleur s'est emparée de votre corps.

Votre dernière sensation est celle d’un froid glacial. Un froid vif, mordant, aussi douloureux que la chaleur quelques secondes plus tôt.

Vous avez sombré dans l’inconscience.

Au réveil, c’est le paradis. Des décors magnifiques vous jalonnent. Petit hic, lorsque vous vous levez, vous sentez l’air frais passer sur votre corps nu - et oui, nu. Rien de ce que vous aviez sur vous avant cette chaleur ne vous a suivi. Vous êtes comme au premier jour de votre naissance, sur une île mystérieuse et inconnue. Cependant, vous trouvez à vos pieds un short et un haut fait d’une matière étrange.

COMMENT ALLEZ-VOUS VOUS EN SORTIR ?

codage par LaxBilly



Revenir en haut Aller en bas
 
Nil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Lettres Poussiéreuses :: Correspondances :: Paperasse-