Chipeur arrête de chiper ~ Galahad
 ::  :: Flashbacks

Oan O'Connor
Capteur thermique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Vision infrarouge
☾☾ Bizarrerie :
Il a une trouille bleu des abeilles. Il a apprit à prendre sur lui, pour rester un minimum viril et maître de sa personne. Mais si il y en a plusieurs, là c'est plus compliqué pour lui de garder son sang froid, il ne pousse pas de cris de femmelette, mais cela ne l'empêche pas d’hyper-ventiler et de fuir les mains sur la tête. Il adore les bonbons, même en mission quand il était mercenaire il avait toujours son paquet de bonbon piquant sur lui, comme une drogue il ne peut pas s'en passer, qu'il soit stressé, contrarié ou heureux, tout est un bon prétexte pour en manger des tonnes.
☾☾ Années :
38 ans et des poussières et compte bien rester à cet âge de sagesse et de beauté mature
☾☾ Occupation :
Ancien mercenaire il s'est reconvertit en vigile de fête foraine quand il est entré dans la boucle actuelle
☾☾ Myocarde :
Divorce à l'amiable, couple qui ne se comprends plus devenu une simple colocation, maintenant l'engagement lui fait peur. Regret derrière lui, il l'a laissée dans cette boucle et depuis il ne cesse de s'en vouloir. La reverra-t-il ? Réussira-t-il à tourner la page ?
☾☾ Missives :
297
☾☾ Trogne & crédit :
Luke Evans by (c) avengedinchains


MessageSujet: Chipeur arrête de chiper ~ Galahad   Lun 6 Aoû - 20:37

Chipeur arrête de chiper
Galahad
Les petites douceurs font les petits plaisirs et il semblerait que mes petits plaisirs disparaissent par enchantement sans que je puisse profiter de mes petites douceurs.

Depuis que je suis arrivé dans cette boucle et dans ce manoir, je fais toujours en sorte d'avoir une petite réserve de mes sucreries préférées sous le coude pour ne pas venir à manquer. Avec mon emplois de vigile dans la fête foraine je peux régulièrement faire le plein en ville en me commandant tout ça sur le net dans la réalité linéaire et je stocke le tout dans le sous sol du manoir dans la boucle, dans la réserve de nourriture bien caché dans un coin sombre. J'y descend régulièrement pour faire le plein et remonter quelques provisions dans ma chambre mais depuis quelques temps j'ai remarqué que la source se tari un peu trop rapidement à mon goût. La dernière fois que j'y suis allé je pensais trouver encore quelques mois de réserve mais il s'est avéré que le maigre pécule qu'il me restait ne me permettait de tenir que 3 jours tout au plus. Alors une fois la colère passée il m'a fallut mettre en plan en oeuvre pour coincer le chapardeur parce qu'évidemment cela ne peut venir que de là, mes calculs ne peuvent être erronés cela ne peut venir que de quelqu'un de bien vivant qui me chipe mes douceurs et ça je ne le tolérerais pas plus longtemps.

J'ai passé une après midi à vérifier qu'aucun accès vers l'extérieur aurait pu faire entrer un animal dans la réserve pour finalement finir par me poser en embuscade pour attraper mon voleur. J'ai prévus le coup, j'ai même posé des petits pièges subtils au cas ou il m'arriverait de le rater. A l'aide de ma particularité j'ai saupoudré une minuscule moisissure que je connais depuis des années par terre devant l'étagère en question mais aussi sur l'emballage de mes bonbons. Cette petite moisissure à la particularité d'émettre un faible rayonnement infrarouge que je peux suivre à la trace et comme ça, pendant les 24 prochaines heures je pourrais tout savoir des déplacements et activités de mon chapardeur inconnu.

Piège numéro deux, j'ai dévissé l'ampoule de cette partie du sous-sol afin de garder une pénombre suffisante pour que ma cible ne distingue pas la pince que j'ai disposé comme un piège à souris (en un peu moins agressif tout de même, je ne voudrais pas être à l'origine d'une fracture des doigts pour quelques bonbons) sur le paquet de mes douceurs, mais aussi pour me permettre de me dissimuler moi-même dans le noir, tous mes sens en éveil et surtout ma particularité à pleine puissance. D'ordinaire je m'efforce de composer avec elle, de voir normalement en la brigand, mais cette fois-ci voir les meubles dans le noir ne m'est plus vraiment utile, tout ce qu'il me faut c'est voir les infrarouge et seule eux, afin de voir quand une personne entrera dans la pièce, à ce moment là elle brillera d'un rouge vif par rapport au bleu ambiant.

J'ai passé la journée à clamer haut et fort avec une joie un tout petit peu démesurée que je venais de recevoir un nouvel arrivage de bonbons inédits et terriblement délicieux afin d'attiser la curiosité de ma cible. J'espère que ma ruse aura fonctionné, sinon je pourrais toujours me raccrocher à mes précieuses moisissures. C'est comme ça que tranquillement caché entre deux caisses au sol recroquevillé le plus possible, j'attend patiemment que le temps passe et passe, lutant contre le sommeil qui venait flirter tranquillement avec moi depuis quelques minutes maintenant.
Made by Neon Demon


“J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse.” (Arthur Rimbaud)
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
reflet excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Miroir. Échine capricieuse réorganisant les courbes et les angles sous la friction d’un code organique soufflé. Doppelgänger. Gémellité factice et derme pernicieux, l'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gangrénant pour évincer le propre. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante, imprévisibilité. Fascination des objectifs et pellicules. Voyeur inconditionnel qui fouine et récolte, collectionne les dossiers sur autrui, curiosité maladive qui ronge les tripes.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-six printemps.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant embourbé dans les fils d'un idylle platonique. Carne répugnée par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
2792
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ kozmic jumble bbfreddiechou (ava) / DΛNDELION (gifs/sign)


MessageSujet: Re: Chipeur arrête de chiper ~ Galahad   Ven 10 Aoû - 15:46

petites douceurs
oan & galahad

« It's just cherries, cherries. Everything is cherries on top. One more, one more. »
Sorgue dominante, apposant ses ombres pernicieuses sur les murs. Obsidienne vicieuse, terrifiante, détentrice d'insomnies. Mirettes ouvertes, enregistrant les tracés que le vent externe insuffle aux branchages. Le sommeil ne viendrait guère. Un soupir s'extirpe des babines, œillade en direction de l'échine voisine, affalée dans les draps, emportée en un univers de songes cotonneux. Jalousie. Agacement dominant. La carne finit par se déplier, recouvrant la carcasse assoupie avec soin. Zippo et boite métallique contenant quelques précieuses à la fragrance de nicotiane emportés dans une poche de pyjama, l'une d'elle trouvant sa place entre deux lippes pour mieux s'allumer en chemin, point vermeil et incandescent voguant dans la nuit, rassurant.

Errance vagabonde, les panards suivant un tracé incertain, répandant une vapeur aux arômes de tabac dans les couloirs. Gargouillis. Fringale qui se marque en chemin, modifie instantanément la route empruntée. Réserves personnelles désormais trop lointaines, crainte de réveiller Carter et ses mauvaises humeurs nocturnes sous le vacarme occasionné. Souvenir fugace d'un vantard ayant ébruité quelques murmures concernant quelques friandises toute la journée, fouineur à l'affut ayant évidement enregistré l'information. De quoi renflouer les quelques sucreries gisant sous le plancher, côtoyant de trop nombreux dossiers sur les quidams que la boucle renferme. Voyeurisme. Vice et penchant marqué pour les friandises, plus particulièrement le chocolat, rare au sein de la boucle, inévitablement rapporté de l'extérieur.

Cible perceptible, dénichant la porte des réserves, antre des merveilles. Une paume gantée de son cuir nocturne par pure précaution et habitude cherche une épingle, avant de constater que la porte fut déjà ouverte, presque trop accueillante. Froncement de sourcils, sens demeurant aux aguets soudainement méfiant. A moins qu'un petit malin ne l'eut devancé, dérobant d'avance les merveilles. Juron retenu alors que la lampe refuse de s'allumer, contraint de poursuivre dans la pénombre, ne laissant qu'un point cruor, toujours maintenu entre les lippes, s'éclairer. Approche silencieuse, furtive, coutumier des larcin et autres intrusions, dénichant rapidement le placard aux mille douceurs.

Claquement. Douleur vive. Désillusion. Bâtonnet de tabac percutant le sol. « Cach ! » Le juron s'extirpe, délaissant l'anglais pour en trouver un gallois maternel, le ton grave, témoignant du mal aux phalanges qui eurent dénichés une friandise quelques peu amère. Mirettes écarquillées, aux aguets, scrutant les ombres de la pièce. Et il comprend Galahad, qu'un piège fut tendu pour le premier quidam venu y mettre ses paluches dans l'intention d'emporter le butin comme il l'eut fait beaucoup trop souvent au grand damne d'Ymbrynes et autres Syndrigastis. Coupable. Il fallut bien que la chose arrive un jour, pris la main dans le sac. Replis. La carne s'élance en direction de la sortie, animal en fuite en pleine saison de chasse. Trop tard.
(c) DΛNDELION



Revenir en haut Aller en bas
 
Chipeur arrête de chiper ~ Galahad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chipeur arrête de chiper !
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» Arréter une diarrhée
» Arrêter le temps...
» Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo arrêté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Flashbacks-