AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Honey Story | ft. Miss Lavinia Cyanopsitta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Honey Story | ft. Miss Lavinia Cyanopsitta   Mar 15 Nov - 22:40

Honey Story

- Anastázia & Lavinia -

Elle lit sagement dans la bibliothèque du manoir. Les étagères y sont remplies de livres et, au plus bas, , là où les plus petites mains peuvent les attraper, on trouve une ribambelle d'histoires pour enfants. Des classiques, de gros romans aux mots simples, ou de toutes petites nouvelles accompagnées de dessins colorés - des trésors d'espoir et d'imagination, souvent rapportés de voyages hors de la boucle, parfois venant même du futur. Anastázia y est plongée depuis une bonne trentaine de minutes, s'occupant seule et sagement, comme une petite fille bien élevée. Assise à même le sol, les yeux dévorant les pages avec grande attention, s'appliquant le plus possible. Les mots sont simples, mais elle doit parfois les relire une ou deux fois avant de les maîtriser. L'essentiel, c'est qu'elle apprend - et Miss Umbretta s'était montrée très satisfaite de sa conduite quand, dix minutes plus tôt, elle était venue vérifier que tout allait bien.

Alors, Anastázia est fière d'elle. Cependant, voici qu'une phrase tout juste lue, pourtant anodine, la choque grandement : « Mais le mets le plus doux, le plus sucré, qui fond sur la langue, est le miel. C'est le préféré des ours, et ils l'engloutissent pour calmer l'acidité des baies dont ils raffolent tout autant. » Lentement, la petite quitte son livre des yeux, l'impact de la révélation lui donnant une idée des plus brillantes.

Le calme exemplaire si cher à Miss Umbretta disparaît alors, pour laisser place à une excitation enfantine. D'un bond, Anastázia se lève, abandonne les livres mal rangés et se rue hors de la bibliothèque. Son livre sur les ours serré contre sa poitrine, elle se dirige vers les escaliers à toute vitesse - mais freine sèchement devant le bureau de l'ombrette, qu'elle dépasse sur la pointe des pieds, avant de s'en retourner à sa course. Elle dévale les escaliers mais trébuche en bas des marches à cause de ses chaussons, émettant un « BOUM » sonore en s'écrasant au plancher. D'ordinaire, elle aurait pleuré - mais aujourd'hui, son esprit est trop occupé pour qu'elle s'inquiète de la douleur, pas si vive que ça. Alors, elle opte pour l'aspect pratique plutôt que les bonnes manières, et elle abandonne ses souliers au milieu du couloir. C'est donc pieds nus qu'elle parcourt le rez-de-chaussée, ouvrant chaque porte de chaque pièce, à la recherche d'une personne bien précise. Et c'est dans la cuisine qu'elle la trouve enfin.

« Miss Cyan, Miss Cyan ! »

Plic, plic, plic, font trois perles en tombant sur le carrelage de la cuisine. Les joues rouges d'avoir tant couru, le souffle court, les coudes écorchés par sa chute, mais un large sourire illuminant son visage, Anastázia se précipite vers celle qui, depuis longtemps déjà, a remplacé sa maman d'autrefois. L'heure est matinale, et les restes du petit-déjeuner traînent encore ici et là - c'était juste après avoir mangé que l'enfant s'était consacrée à la lecture. Elle se jette donc sur les jambes de l'Ara, les enserrant dans un câlin affectueux, ouvrant de nouveau la bouche pour laisser s'échapper deux autres perles.

« Dîtes, dîtes, c'est vrai que les ours aiment le miel et les baies ? »

Pour preuve, elle lève le livre ouvert à la page concernée sous les yeux de la Miss. La petite a une idée derrière la tête, et ses yeux brillants d'espoir et d'excitation semblent le hurler à la Terre entière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Honey Story | ft. Miss Lavinia Cyanopsitta   Jeu 17 Nov - 17:29

Honey Story

- You are Sweet like Honey -

Le petit-déjeuner s’était étonnement bien passé. Généralement, un tel calme ne durait jamais bien longtemps. Il fallait en profiter autant que possible. Un petit coup d’œil à l’horloge murale. Elle était largement dans les temps, parfait ! Tranquillement Lavinia rangea la table ainsi que la cuisine. Plusieurs minutes plus tard, alors qu’elle avait bien avancé, des bruits frénétiques de pas, d’ouverture et de fermeture de portes se firent entendre. Il semblerait que l’on cherche quelqu’un et ce quelqu’un n’était autre qu’elle comme elle le comprit à la seconde même où la porte de la cuisine s’ouvrit en grand.

« Miss Cyan, Miss Cyan ! »

Lavinia s’était bien dit que l’ambiance était trop calme. L’Ymbryne se retourna pour faire face à Anastázia –elle reconnaissait aisément sa voix et le tintement caractéristiques des perles qui tombent sur le sol-, curieuse de savoir ce que la petite perle allait lui raconter. Qu’est-ce qui pouvait être si urgent ? Mais son sourire s’évapora en trouvant une Ana pieds nus sur le carrelage et avec quelques écorchures sur les coudes. A peine le matin et déjà des blessés ? Cette journée promettait ! Lavinia n’eut même pas le temps de dire à Ana de ne pas marcher pieds nus, qu’elle allait attraper froid ou de lui demander ce qui s’était passé, car Ana fut plus rapide et s’accrocha à son jupon. Adorable et juste trop irrésistible pour Miss Cyanopsitta.

« Dîtes, dîtes, c'est vrai que les ours aiment le miel et les baies ? »

« Mm ? »

Son sourcil s’arqua alors que ses yeux bleus passaient d’Ana au livre qu’elle lui présentait. Lavinia lu le passage en question et esquissa un grand sourire. Depuis le temps qu’elles passaient ensemble, Lavinia commençait à bien connaître sa petite perle. Son petit doigt lui disait qu’Ana avait une idée derrière la tête et que celle—ci était sûrement liée à leur ami Ulric. Mais pour prolonger le plaisir et laisser Anastázia se développer toute seule, Lavinia se baissa pour porter la petite dans ses bras et l’asseoir sur une chaise. Hors de question de la laisser plus de temps en contact avec le carrelage sans chaussures ou chaussons ! Ceci fait, elle s’agenouilla pour se mettre à sa hauteur et fit son innocente, comme si de rien était.

« C’est bien vrai, oui. Ils grimpent sur les arbres pour décrocher les ruches des abeilles, là où se cache le miel. Par contre, il faut être prudent avec les baies, car toutes ne sont pas comestibles même pour les ours. »

Lavinia en profita pour observer les égratignures sur les coudes de l’enfant. Rien de bien méchant. Par contre, ces petits pieds devaient absolument être recouverts. M’enfin, une chose à la fois.

« Mais dit-moi chère Boucle d’Or, ce n’est pas à Ulric que tu devrais poser cette question plutôt? Il pourra mieux te renseigner que moi » ajouta-t-elle malicieusement. Lavinia appréciait le petit clin d’œil qu’elle venait de faire.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Honey Story | ft. Miss Lavinia Cyanopsitta   Ven 18 Nov - 13:21

Honey Story

- Anastázia & Lavinia -

Avec une certaine impatience, Anastázia attend que la Miss finisse de lire l'extrait. Elle trépigne presque mais, par chance, Lavinia ne met pas longtemps à comprendre ce qu'on attend d'elle - et, après avoir lu, elle soulève l'enfant pour l'asseoir sur une chaise. Evidemment, la fillette se laisse faire, bien assez habituée à ce qu'on la manipule dans tous les sens pour s'en plaindre. Quand elle vivait avec sa grand-mère, on s'amusait déjà à lui pincer les joues - aujourd'hui, dans la boucle, rien n'avait changé : étreintes par-ci, baisers par-là, Ana était devenue la poupée de bien des occupants du manoir. Heureusement, ceux-là étaient souvent masculins et, s'ils l'étouffaient de gestes d'affection, ils n'avaient pas encore pensé à jouer à la poupée avec elle - c'est-à-dire, lui faire essayer des tas de robes et de tenues différentes, pour le simple plaisir de la voir sous toutes ses formes de mignonnerie. Nul doute qu'il en aurait été autrement si ces papa poules avaient été des femmes...

- C’est bien vrai, oui. Ils grimpent sur les arbres pour décrocher les ruches des abeilles, là où se cache le miel. Par contre, il faut être prudent avec les baies, car toutes ne sont pas comestibles même pour les ours.

Elle écoute avec attention, retenant même sa respiration au conseil de son aînée : ainsi donc, les ours avaient l'estomac fragile, eux aussi ! Elle devait faire attention : empoisonner Ulric n'était pas dans ses intentions. Mais comment savoir ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas manger ? Oh, mais c'était tout simple ! Au petit-déjeuner, il y avait toujours des tas de confitures différentes faites maison - si le viking les mangeait, il suffisait de se servir des mêmes baies !

- Mais dis-moi chère Boucle d’Or, ce n’est pas à Ulric que tu devrais poser cette question plutôt? Il pourra mieux te renseigner que moi.

L'intéressée, qui adore déjà son nouveau surnom, prend une petite inspiration bruyante. Oh non, il ne faut surtout pas le dire à Ulric ! C'est une surprise... Loin de se douter que son plan ait déjà pu être découvert, elle s'empresse d'expliquer le fond de l'affaire à sa maman d'adoption, à voix basse, comme si elle avait peur que l'ours ne l'entende - on ne sait jamais, avec les animaux ! Il paraît qu'ils savent tout faire mieux que les humains.

- Il ne faut pas lui dire ! Je veux lui faire un cadeau. Quelque chose de bon, avec des baies et du miel...

Les perles glissent sur ses genoux dans un bruissement de tissu, aussi discrètes que les murmures de l'enfant. Doucement, elle s'amuse à balancer ses jambes - elle commence à avoir froid aux pieds, mais c'est à peine si elle s'en rend compte, tant elle est prise par son complot. Sur le ton de la confidence, elle continue :

- Et puis, Miss Umbretta n'est pas très contente parce qu'il n'aime pas le thé. Mais si j'arrive à inventer un thé qu'il aimera bien, ou quelque chose qu'il pourra mettre dans le thé pour l'adoucir, quelque chose de meilleur que le sucre; il pourra le boire, non ? explique-t-elle sur un ton interrogateur, comme pour demander l'avis de l'adulte, qui s'y connaît sans doute beaucoup mieux qu'elle. Et alors, Miss Umbretta arrêtera de lui faire des remarques, et tout le monde sera content ! conclut-elle très fièrement.

Son idée est géniale, elle en est sûre. Ne reste plus qu'à trouver quoi faire : une confiture ? Une gelée, peut-être ? Quoi qu'il en soit, elle aurait besoin d'aide : Anastázia n'est pas inconsciente, et elle sait très bien qu'il lui est formellement interdit de toucher aux ustensiles de cuisine sans surveillance.

- ... Vous voulez bien m'aider ? demande-t-elle alors timidement, avec ses yeux de chaton, craignant de se voir opposer un refus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Honey Story | ft. Miss Lavinia Cyanopsitta   Mar 22 Nov - 21:44

Honey Story

- You are Sweet like Honey -

- Il ne faut pas lui dire ! Je veux lui faire un cadeau. Quelque chose de bon, avec des baies et du miel...

Voici donc l’idée qui trottait dans la tête d’Anastazia depuis qu’elle avait lu le passage du conte. C’était tout simplement adorable la façon par laquelle elle voulait aider Ulric. On ne pouvait qu’être attendrie, surtout lorsqu’Ana lui expliqua que ça pouvait être un bon moyen pour faire apprécier le thé à Ulric et éviter ainsi qu’il reçoive des remarques de Miss Umbretta.

- ... Vous voulez bien m'aider ?

« Bien sûr que je veux bien t’aider. » répondit-elle sincèrement sans aucune hésitation. Elle aimait beaucoup l’idée et l’intention d’Ana, puis pour l’heure à venir elle n’avait rien à faire de précis. Aloysius étant de retour, il y avait un nouvel adulte pour s’occuper des plus jeunes. Ainsi donc elle pouvait s’accorder plus de temps et passer celui-ci à préparer une surprise pour Ulric avec Ana était une très bonne activité et action selon elle !

« Je trouve que c’est une idée astucieuse et intelligente. Je suis sûre qu’Ulric sera touché par ton intention. On va opter pour l’adoucissement du thé, car la création d’un thé est une affaire très complexe, précise et qui nécessite de beaucoup de temps et de patience. Cela te convient ? » Lavinia attendit un petit geste ou une expression affirmative pour pouvoir continuer. « Mais avant qu’on commence, tu vas aller enfiler des chaussettes ainsi que des chaussures digne de ce nom, jeune fille. Il ne faudrait pas que tu attrapes froid.»

Avec un sourire bienveillant, Lavinia laissa faire Ana tandis qu’elle terminait de ranger et nettoyer la table où elles allaient préparer la surprise pour Ulric. Elle ouvrit quelques tiroirs et armoires à la recherche d’un livre de recettes. Elle le déposa ensuite au centre de la table et lorsqu’Ana revint, elle lui montra deux options qu’elle pourrait faire. A moins qu’au final Ana n’en choisisse qu’une.

« Regarde. On peut choisir de faire une confiture mêlant baie et miel. J’ai également pensé à créer notre propre sucre en y insérer les saveurs du miel et le parfum des baies. Ce sucre sera plus gourmand, sucré et aromatisé qu’un sucre classique. Que veux-tu faire ? Tu veux qu’on essaye les deux ? C’est toi qui choisi. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Honey Story | ft. Miss Lavinia Cyanopsitta   

Revenir en haut Aller en bas
 
Honey Story | ft. Miss Lavinia Cyanopsitta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i miss you, honey. » ft. dylan.
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Les Archives-