AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 (Miss Lavinia) ▿ Nightcall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Re: (Miss Lavinia) ▿ Nightcall   Ven 30 Déc - 10:43

Nightcall

- It's hard to sleep at night when there's so many thoughts going through you head -

Un long silence s’installa. Le temps d’assimiler, de comprendre et de gérer ses émotions étaient différents pour chacun. Lavinia ne le brisa pas, malgré l’inquiétude qui la rongeait de l’intérieur. Elle ne pouvait qu’attendre silencieusement jusqu’à qu’il soit prêt. Un petit signe le lui indiqua. Les doigts de Thaddeus enlaçant les siens. Un doux sourire se dessine sur le visage de l’ara tandis que ses doigts serrent sa main en guise de soutien. Sa peur presse son cœur d’ymbryne, car voir l’un de ses syndrigastis souffrir était toujours douloureux. Elle lui assure qu’elle ne bougera pas et restera autant de temps qu’il le faudra. Il avait besoin de réconfort et de soutien. Elle pouvait le lui apportait et elle ferrait tout son possible pour l’aider à aller mieux. En tant qu’ymbryne et en tant qu’amie.

Lavinia reste donc à ces côtés. Accordant le temps dont il avait besoin pour trouver les mots, du moins c’était ce qu’elle pensait. Lorsque la main de Thad effleura presque sa joue, elle cligna des yeux, doutant un instant des intentions de l’Autour, n’accordant ces gestes qu’à une seule personne et à personne d'autre. Heureusement, la suite la rassura. L’étreinte ne la dérangea pas, comprenant bien vite par ces mots la confusion. Liv ne lui en voulu pas, surtout pas si ça venait de l’aider comme il venait de le lui avouer. Elle recommencerait autant de fois qu’il le faudrait, mais pas d’avantage. Elle pouvait ressembler à son ymbryne, mais pas être elle. Néanmoins, elle ne s’inquiéta pas beaucoup de ce petit détail et son étreinte amicale en guise de remerciement la fit sourire. Un léger rire anima l’ambiance peu à peu plus légère alors qu’elle répond à son étreinte.

"Je m'excuserais plus tard pour ça."

« Tu es déjà tout excusé. L’amitié est là pour cela. »

Rassurée de le voir aller mieux. Ils n’étaient pas guéris, mais ils avançaient. Tous les deux. Petit à petit, ils iraient mieux jusqu’à peut-être une totale guérison l’espérait-elle. Lavinia ne laissa pas l’étreinte s’attardait d’avantage. Elle s’écarta doucement, sourire toujours présent, elle chercha son regard.

« Le jour où je tomberai, rattrape-moi. »

Ainsi sera leur amitié. Se retournant vers la cheminée, ses yeux se posèrent sur la table où reposait tristement leurs boissons à peine entamées. Elle sortie de sa poche sa montre à gousset : 4h59 du matin. Inutile de retourner dans sa chambre à la recherche d’un sommeil qu’elle ne rencontrera pas, puis d’ici deux heures le manoir commencerait à prendre vie. Liv rangea sa montre.

« Bon ! Et si on finissait ces boissons ? Il faudra également rajouter une bûche pour ne pas perdre la chaleur de la pièce. » Néanmoins, Thaddeus avait peut-être besoin d’être seul après tant d’émotions, histoire de remettre un peu d'ordre ou de se reposer. Lavinia ne l’obligera pas à rester avec elle jusqu’au bout de la nuit. « Tu te sens d’attaque ? »
Revenir en haut Aller en bas
Thaddeus Gentilis

avatar
- Autour amnésique -
❧ Boucle Temporelle : 19 décembre 1873
❧ Particularité : Métarmophose en Autour des Palombes (Accipiter Gentilis) - Le rapace qui devient le gardien. Le chasseur qui se fait protecteur.
❧ Occupations : Gardien du refuge, protecteur des ymbrynes et historien à ses heures perdues.
❧ Miroir :
❧ Missives : 284
❧ Yeux de verre : 71
❧ Crédits : CK


MessageSujet: Re: (Miss Lavinia) ▿ Nightcall   Mer 4 Jan - 13:09

Nightcall
Miss Lavinia & Thaddeus
Je te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint Mais tu es l’un, et l’autre. Et tellement de choses encore. Tu es infiniment nombreux. Celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui aime, celui qui cherche.



Elle sourit, me dit qu'elle comprend et je m'adoucis. Je perds la rancoeur et la douleur qui fleurissaient au sein de mon être, me rassurant de savoir qu'effectivement, elle sera là pour moi si un jour, réellement, j'en venais à avoir besoin d'être rattrapé. L'étreinte douce et délicate dure juste ce qu'il faut pour qu'elle reste amicale et ainsi, quand elle s'éloigne, me repoussant avec douceur, je ne peux que lui rendre son sourire, m'autorisant même un début de rire chaud et enjoué.

"Je le serais, tu le sais bien."

J'ai envie de caresser  sa joue mais je retiens mon geste, étant parfaitement conscient que cette fois-ci ce serait déplacé de ma part, préférant sans regrets la laisser s'éloigner et se tourner vers le feu de cheminée qu'elle contemple en silence, me laissant un instant pour soupirer et refermer mes doigts autour du verre que je porte à mes lèvres. Sans un mot, je la laisse faire, me perdant pendant ce temps-là dans la contemplation de la neige que je vois tomber par la fenêtre, le coeur un peu moins lourd. Tout ne va pas s'arranger d'un claquement de doigts, et il reste tant à faire et à dire, mais au moins je sais que je n'ai jamais été seul, et même si je m'en veux un peu d'en avoir douté, je me dis que tout n'est pas si mal au fond. Tout n'es pas perdu, ni teinté, ni voué à rester ainsi. À force de vivre dans une boucle, j'ai peut-être oublié que les choses changent et que rien n'est à jamais cristallisé et voué à devenir une fatalité. Je prends une grande inspiration, esquisse un sourire et délaisse mon verre, tandis qu'elle observe sa montre, se faisant sûrement la réflexion que j'ai en cet instant. Un autre jour se lève, et entraîne avec lui la certitude d'un changement. Certes, la journée aura la même douceur que la précédente mais une pointe d'espoir s'ajoutera à tout ça. Pour les autres il n'en sera rien mais ce n'est pas grave. L'Autour, lui sera là, et veillera, l'esprit plus calme et le coeur plus doux. Le blizzard qui grondait en mon être se tait enfin et ne laisse à mon oreille qu'un murmure que j'ignore. "Elle n'est pas elle." Et alors ?, ai-je envie de dire. C'est normal. Personne ne pourra la remplacer, personne ne pourra me donner l'impression d'être en sa compagnie, et c'est peut-être mieux ainsi… Elle me disait qu'apprendre à vivre avec l'absence des autres, ça faisait partie du processus d'être un jeune homme, qu'il fallait admettre un jour que certains partaient là où d'autres arrivaient et que c'était en soit, une chose merveilleuse. "Tu serais triste de ne voir que la même personne chaque jours, non ?" J'esquisse un autre sourire en me remémorant ma réponse. J'étais si jeune, et peut-être idiot. Un frisson dévale mon échine et vers elle je lève les yeux quand elle me demande si je suis d'attaque. Je reste un instant silencieux avant de m'approcher d'elle et attraper au coince la cheminée une bûche que je jette dans l'âtre, m'essuyant ensuite les mains.

"Toujours. Que serais-je si je ne pouvais aider ceux qui me sont précieux ?"

La question est rhétorique mais ça ne m'empêche de lui glisser un sourire et de lui faire signe de terminer son verre, afin que nous puissions avoir une discussion plus légère en attendant l'aube, qui apportera son lot de contraintes et de merveilles, et qui fera de nous, non plus deux pauvres âmes qui tentent de trouver le sommeil mais une Ymbryne douce et attentionnée et un gardien perdu mais au coeur plein de noblesse.

 
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
(Miss Lavinia) ▿ Nightcall
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» miss petite bergere pot de colle ( evreux 27)
» Haïti Couronne une Nouvelle Miss
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» L'anniversaire de Miss Gwenny !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Les Archives-