AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 80
❧ Yeux de verre : 31
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Mar 29 Nov - 13:37

I need your help! Uh...WAKE UP!
Malgré toutes les inventions que je pouvais conjurer de mon esprit, que je réalisais avec ce qui me tombait sous la main (ou que certains Syndrigatis me ramenaient d’autres boucles), il arrivait parfois (souvent) de m’ennuyer. Je ne devrais pas me plaindre pourtant, j’avais largement de quoi m’occuper même sans parler de mes inventions et des particuliers que j’aidais quotidiennement ; il y avait le village à explorer, les enfants à divertir, de longues et passionnantes discussions à avoir avec Miss Cyanopsitta ou Aloy…Mais bon, des fois on a pas forcément envie de faire grand-chose, tout en s’ennuyant. Embêtant, non ? Alors je faisais le tour de mon atelier, cherchant ce que je pouvais trouver à faire. Tombant sur un des livres de médecine entamé, je l’ai considéré un instant, pesant le pour et le contre puis avec un haussement d’épaules, m’en saisi et alla m’installer dans un fauteuil pour reprendre ma lecture, un bloc-note et un stylo à mes côtés pour effectuer quelques notes en cas de besoin. Ça m’aidait souvent à retenir les informations complexes.

Pendant…oh, trois bonnes heures, j’ai lu mon livre, tranquillement (étonnant pour quelqu’un d’actif comme moi), mais il y arrivait un moment où même avec toute la bonne volonté du monde et l’envie d’apprendre toujours plus, vos yeux ne suivent pas le rythme. Ils commençaient à fatiguer, à devoir avaler tous ces mots et ces informations, mon cerveau n’étant pas loin de la saturation pour la journée non plus. Je reposais donc mon livre et mes notes, retournant vagabonder dans mon atelier à la recherche de quelque chose à faire quand je sentis un défaut dans ma prothèse. Tiens, ça faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas fait des siennes celle-là. En même temps, ça faisait aussi longtemps que je l’avais créée et qu’elle me servait toujours aussi bien, à quelques détails près comme ici. Enfin, rien de grave, quelques réglages et elle repartirait à fonctionner comme un charme. Je me dirigeais donc, boitant un peu à cause de ma prothèse vers un autre coin de mon atelier.

C’est là que je le vis. Ou plutôt que je ne le vis pas. Une inventions, pas plus grande que la paume de ma main, mais encore en cours d’expérimentation, instable et par conséquent, dangereuse. Il fallait que je retrouve qui avait pris cette invention et que je la récupère. Vite. Je fis mes réglages en 4ème vitesses, replaçant ma jupe correctement de façon à cacher ma prothèse et filai dans le manoir. Pendant bien une heure j’ai cherché, mais sans grand succès. Bon sang ! La personne n’était quand même pas sortie du manoir avec, si ? Bon, il allait me falloir de l’aide. Je regardais l’horloge et vit qu’il était plus de quatorze heures passé. Dans mes choix, le premier qui me vint fut Ulric. Même avec son état d’hibernation régulier à cause de la température locale, il devrait être réveillé…Pourquoi Ulric ? Parce que pour faire comprendre à un enfant (car je soupçonnais un enfant, étonnamment) qu’il ne fallait pas le refaire, avoir quelqu’un de grand et d’impressionnant (et potentiellement grognon), ça aidait à faire comprendre la gravité de la situation.

Alors ni une ni deux, j’ai foncé vers la chambre d’Ulric, prenant tout de même le temps de toquer, je n’ai pas exactement attendu qu’il réponde pour ouvrir la porte à la volée.

"Ulric ! J’ai besoin de ton aide ! Une de mes inventions a disparue. Bon, en soi ça ne serait pas troooop grave puisqu’elle est dans la boucle dans tous les cas, mais celle-ci n’est pas terminée alors elle peut devenir dangereuse si on ne fait pas attention. Or j’ai bien peur que ce soit un enfant qui l’ait subtilisé, et je m’en voudrais à jamais qu’un enfant se blesse à cause d’une de mes inventions. Même si ça serait techniquement un peu sa faute pour l’avoir prise sans me demander mon aval auparavant, mais tout de même. Alors tu veux bien m’aider Ulric ? S’il te plaîîîîîîîîît ?" je n’eu aucune réaction pendant quelques secondes "…Ulric ? Ne me dis pas que tu dors encore ?!"

….Sérieusement ?
avengedinchains




Dernière édition par Maxine Thackeray le Mar 7 Fév - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Sam 3 Déc - 23:04

I need your help! Uh...Wake up!

- feat. Maxine -

Il avait revêtu sa peau de bête, allongé sur le sol de sa chambre, Ulric dormait depuis des heures. Bien étrange endroit pour s'endormir en sachant qu'à côté de lui se trouvait un lit assez grand pour y contenir un grizzli, peut-être pas assez solide cependant. Le manoir semblait calme à cette heure-ci, plus de quatorze heures, il n'y avait plus personne dans les étages supérieurs. Après plus d'une centaine d'année en 1873, l'ours n'avait jamais quitté le manoir, il aurait pu vivre au village, mais seul dans une grande bicoque cela ne l'intéressait pas, il n'avait besoin que d'une chambre et cela le suffisait. Bien qu'il avait une sainte horreur qu'on le dérange, il était bien heureux d'avoir quelqu'un pour le réveiller s'il finissait par hiberner réellement.
Justement, la porte s'ouvrit dans un grand fracas réveillant violemment l'ours qui dormait paisiblement sur le plancher. Un grondement plaintif s'échappa de ses babines. Il attendit mais le silence ne revint pas, il eu droit à un flot incessant de bavardage, il n'en saisit pas un seul mot pour autant. Il n'avait pas besoin de regarder la personne pour savoir qu'il s'agissait de Maxine. Elle avait le don't de venir le déranger dans son sommeil. Elle savait comment il était si on le réveillait brutalement, elle le savait même très bien et pourtant elle recommençait. Ulric n'allait pas être tendre, il serait grognon jusqu'au couché, il se demandait même s'il ne ferait pas mieux de la croquer. Il voulait la réprimander, lui passer un savon, mais en ours, il ne pourrait que grogner, ce qu'il fit par ailleurs.

Ulric se mit sur ses pattes et vint pousser la syndrigastis avec son museau pour la faire sortir de la chambre. Une fois fait, il donna un coup de patte pour refermer la porte. Il devait changer de peau, redevenir humain et il n'avait pas vraiment envie que Maxine voit ses attributs masculins. Appuyé contre la porte pour empêcher la fille de rentrer, l'ours troqua son doux pelage contre une peau humaine, son museau contre un nez et petit à petit, il reprit forme humaine. Du bout des doigts, il attrapa les vêtements qu'il avait mit en boule sur le sol avant de s'endormir la veille. Bientôt il fût habillé pour recevoir convenablement Maxine.
Il ouvrit la porte et la contempla avec un regard mauvais

"Par Odin, Maxine !" Lâcha-t-il se retenant de jurer dans sa langue maternelle. "N'as-tu donc jamais retenu la leçon ? Devrais-je te mordre pour que tu comprennes qu'il ne faut me déranger ?"

Il croisa les bras et laissa la jeune femme entrer dans sa chambre. Le mal étant fait, Ulric espérait qu'elle avait une bonne raison de l'avoir tiré de son sommeil. Si ce n'était que pour raconter une histoire qui ne l'intéressait en aucun cas, il ne se gênerait pas pour lui claquer la porte au nez. Elle avait sans doute tout expliqué en entrant comme une furie dans sa chambre à coucher mais il n'avait rien entendu d'autre que des sons sans chercher à comprendre leur signification.

"Bien, maintenant que tu m'as sorti de mon sommeil, je suppose que je n'ai d'autre choix que de t'écouter." Soupira l'ours en se laissant tomber sur le matelas de son lit. "Que voulais-tu me dire?"
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 80
❧ Yeux de verre : 31
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Dim 4 Déc - 11:35

I need your help! Uh...WAKE UP!
Plus de quatorze heures et il dormait encore ! Je rêve. Enfin, je ne devrais pas m’étonner, c’était un ours après tout. Ou du moins de temps en temps, mais il en avait toutes les caractéristiques. Il dormait à tel point que je me demandais comment il faisait, il était grognon si on avait le malheur de le réveiller (et désolé mais ça arrivait plus souvent que non vu ses rythmes de sommeil)…Bref, un véritable ours mal léché. Mais il était un tel amour avec nous quand il était effectivement réveillé par ses propres moyens, que je ne pouvais jamais lui tenir rigueur de son comportement parfois un peu bourru. Cependant, tomber sur lui en forme animale et en train de dormir alors que j’avais vraiment besoin de lui me fit lever les yeux au ciel.

Soit, je jouais les intruses dans son espace personnel et surtout je le réveillais de son sacrosaint sommeil, mais tout de même. En tout cas, sa réaction ne se fit pas attendre. Après un grognement qui manifestait plus que clairement son mécontentement, il me poussa du museau vers la sortie et si pendant une seconde je me demandais pourquoi, la lumière se fit très vite dans mon esprit et je ne me fis pas prier pour sortir et atteindre sagement qu’il ait fini de se changer, une légère rougeur sur mes joues face à ma propre imbécilité du moment. Evidemment, il devait reprendre forme humaine et s’habiller. Ce que je pouvais être stupide par moment. Pour un génie, c’est gênant, vraiment…Bientôt j’entendis des pas (humains cette fois) derrière la porte et je fis volte face juste à temps pour la voir s’ouvrir. Je gardais mes mains dans mon dos, sagement et j’eu une légère grimace de gêne quand il me réprimanda, mais cette dernière émotion ne dura pas bien longtemps.

"Excuses-moi de penser qu’à quatorze heures bien passée j’ai des chances de te trouver réveillé !"

On s’exaspérait comme ça lui et moi, mais dans le fond on s’aimait bien. Il était parfois trop grognon et trop casanier, et j’étais bien trop vive et pipelette pour son bien. Pourtant, on arrivait à s’entendre et même à s’apprécier grandement malgré ces différences flagrantes. J’entre dans son domaine, croisant les bras sur ma poitrine et le laisse finir avant de reprendre la parole, reprenant depuis le début la raison qui m’amenait ici.

"Merci. J’ai une invention qui a disparue de mon atelier. Une qui n’était pas terminée. Certes elle est dans la boucle et très certainement on me la rendra une fois qu’on en aura fini avec, sauf que celle-ci n’est pas terminée et donc potentiellement dangereuse si on ne fait pas attention. Pire, je soupçonne un des enfants de l’avoir subtilisée. J’ai besoin de ton aide pour la récupérer, s’il te plaît. A deux nous irons plus vite pour retrouver celui ou celle qui m’a emprunté mon invention et le plus vite on le retrouve, moins il y aura de chance d’un accident malheureux."

Ma voix se faisait presque suppliante sur la fin. Rien que l’idée qu’un enfant soit blessé par ma faute m’était insupportable. Si quoi que ce soit arrivait à quiconque dans cette boucle par ma faute, je crois que je quitterais purement et simplement cette boucle. Je ne pourrais pas vivre ici en sachant cela.

"Alors, tu veux bien m’aider ?"
avengedinchains




Dernière édition par Maxine Thackeray le Mar 7 Fév - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Dim 4 Déc - 23:42

I need your help! Uh...Wake up!

- feat. Maxine -



A force de se faire réveiller par n'importe qui en pleine journée, Ulric se disait qu'il serait peut-être judicieux de faire graver un écriteau "Ursidé endormi" qu'il accrocherait à sa porte d'entrée à chaque fois qu'il se coucherait. Peut-être qu'ainsi les habitants de la boucle n'essayeraient plus de venir l'importuner. Peu importe, le mal était déjà fait en ce qui concerne cette journée. Assis sur le matelas de son lit, le syndrigastis écoutait ce qu'avait à dire la personne qui se rapprochait le plus d'une amie pour lui.
Enfin pouvait-il la considérer comme une amie? Sans doute. Un dicton disait que les opposés s'attirent, cela était vrai dans le cas de ces deux personnes. Le Ying et le Yang, l'une trop bavarde et énergique, l'autre grognon et fainéant. Ulric trouvait que Maxine était le genre de personne à parler, parler, sans jamais s'arrêter si bien qu'il lui arrivait d'en avoir la migraine à force de l'entendre bavarder. Mais il l'appréciait cette jeune femme, il appréciait le fait d'avoir une personne de sa tranche d'âge avec qui passer du temps, parce qu'entre nous avec les plus jeunes il ne pouvait dire ce qu'il voulait.

Pour une fois, il semblait s'intéresser à ce qu'elle disait. Il n'avait pas trop le choix à vrai dire, l'affaire semblait importante, il en allait de la sécurité d'un enfant. Son regard se tournait vers Maxine, ses yeux étaient pleins de reproche à son égard. Ulric s’apprêtait à la réprimander une nouvelle fois, lui dire qu'elle aurait dû ranger son invention, la mettre dans un endroit sûr où les jeunes syndrigastis n'auraient eu l'idée d'y faire un tour. Mais après réflexions, son visage s'adoucit un peu et il se dit que ce n'était en aucun cas de sa faute. Il ne devait pas la blâmer pour l'imprudence d'un enfant. Bien sûr qu'il allait l'aider. Grand-frère de la boucle, les enfants l'écoutaient, il savait pertinemment que s'il aidait son amie, l'enfant en question lui rendrait obligatoirement l'objet volé.

"Je vais t'aider, bien sûr." Lui dit-il en posant une main sur son épaule pour la rassurer. "Le voleur ne doit pas être bien loin. Si nous raisonnons comme un enfant, nous arriverons à le retrouver. Si tu étais un jeune syndrigastis assez curieux pour emprunter une invention où irais-tu ? Que ferais-tu ?"

Ulric voyait que Maxine était des plus inquiète, même si elle l'insupportait en étant une pile électrique il préférait nettement la voir ainsi plutôt que morte d'inquiétude à l'idée qu'un enfant soit blessé.
Un enfant subtilisant une invention n'irait pas la montrer à ses amis, il resterait sans doute seul essayant de comprendre comment celle-ci fonctionne. Un endroit à l'abris des regards, loins des ymbrynes mais toujours proche du manoir, seul mais en sécurité. Où serait-il allé? Ulric avait sa petite idée. Les ymbrynes surveillent l'extérieur, la forêt est trop inquiétante. Le manoir, mais où ?

"Le grenier." Dit-il soudainement en se levant d'un bond. "Allons vérifier dans le grenier."

Revenir en haut Aller en bas
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 80
❧ Yeux de verre : 31
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Mar 6 Déc - 10:19

I need your help! Uh...WAKE UP!
Pas besoin d’être une inventeuse de génie pour comprendre qu’Ulric me tenait responsable de l’incident et je ne l’en blâmerais pas, ni tenterais de lui faire croire le contraire. C’est vrai que je devrais faire attention à ce qui traine dans mon atelier. Tous les Syndrigastis, qu’ils soient enfants ou adultes, savaient qu’ils ne devaient pas toucher à mes outils, sous aucun prétextes. Mais les inventions…hormis celles avec une étiquette marquée « DANGER » dessus, toutes les autres étaient à disposition, notamment parce qu’elles pouvaient servir dans la vie quotidienne. Sauf qu’il n’y avait que moi qui savais si elles étaient terminées ou non, malheureusement. Peu de gens pouvaient vraiment comprendre ce que je créais avant que je ne leur en explique le fonctionnement. Alors oui, j’avais largement ma part de responsabilité dans cette histoire et c’est bien pour ça que je baissai les yeux de honte et mes mains trituraient nerveusement un bout de ma jupe.

J’eu un léger sursaut en sentant sa main sur mon épaule, ne l’ayant pas vu arriver, mais ce qu’il me dit me tira un grand sourire soulagé. Posant une main sur la sienne, je soupirais de soulagement.

"Merci beaucoup Ulric."

Puis on en vint à la partie qui s’avérait compliquer pour moi quand j’étais en état de stress : la réflexion. Je ne savais absolument plus réfléchir quand mon esprit était encombré par des inquiétudes quelconques. Je sais, ça peut paraître étrange, mais en fait ça ne l’est pas du tout. J’ai un esprit qui peut aller très vite, trop vite, et que se passe-t-il quand vous avez quelque chose de très rapide qui rencontre un grain de poussière en chemin ? Une catastrophe. C’est à peu-près ce qu’il se passait dans mon esprit dans ce genre de situations : mon esprit était une roue allant beaucoup trop vite pour gérer à la fois des idées et inventions ainsi que des inquiétudes. Ces dernières me faisaient imaginer les pires scénarios à chaque fois, sombres choses qu’elles sont. Ce qui engendrait qu’alors qu’Ulric réfléchissait en silence, je me lançais encore dans une grande diatribe sur les possibilités d’endroits où pourraient se trouve le jeune Syndrigasti. Digressant même parfois dans les dits pires scénarios, moi qui habituellement me considérait plutôt comme une optimiste.

La voix d’Ulric résonna de nouveau dans la pièce et je me tus, écoutant. Oui, le grenier était une bonne première étape pour faire commencer les recherches. Si nous ne trouvions rien là-bas, je pourrais toujours user de ma particularité pour traquer la personne. Comme quoi, lire l’histoire des objets a un plus autre que de simplement assouvir sa curiosité. On pouvait suivre quelqu’un à la trace. Cependant c’était un processus un peu long donc, à moins de ne vraiment rien trouver…

"Allons-y !"

Je fis volte-face et m’avançai vers la porte, certaine qu’Ulric suivrait. Direction : le grenier. Il ne nous fallut pas longtemps pour y accéder ; ce manoir avait beau être grand, nous le connaissions par cœur. J’y habitais depuis la création de cette boucle, alors évidemment que j’ai eu le temps de l’explorer ! Ouvrant la trappe qui laissait tomber l’échelle pour y accéder je grimpai la première, faisant fi des convenances pour une fois ; la santé d’un enfant était en jeu.

"Bien, tu vas voir par-là, je vais voir de ce côté-là."

Quand je commençais à faire dans le concis, c’est qu’il y avait un problème, vraiment. Je fis le tour de mon côté du grenier, sans trouver personne, j’ai même pris la liberté d’ouvrir certains coffres, des fois que l’un se soit avéré vide à l’origine…
avengedinchains




Dernière édition par Maxine Thackeray le Mar 7 Fév - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Lun 19 Déc - 0:47

I need your help! Uh...Wake up!

- feat. Maxine -



Il refermait négligemment la porte de sa chambre, emboîtant le pas de Maxine. Ulric n'était pas tellement sûr qu'un enfant ait eu la bonne idée de se cacher dans le grenier alors qu'il fut sans doute trop petit pour ouvrir lui même la trappe. Mais il ne fallait jamais sous estimer un bambin, ils étaient toujours pleins de ressources. Grimpant à la suite de son ami, il hocha rapidement la tête et se mit à faire le tour de son côté. Le grenier était une vraie mine d'hors, des coffres vides ou remplis de babioles sans aucun intérêt, des draps poussiéreux recouvrant des meubles inutiles mais aucun gamin en vu, pas la moindre trace de ce qui pourrait ressembler à une invention de la jeune femme. Rien que de la poussière et de la saleté.

Finalement, il se demandait si ça ne serait pas mieux qu'il se transforme pour ses recherches, après tout, sous sa forme animale son odorat était sur-développé, il aurait pu facilement mettre la main sur le voleur. Et ce serait chose simple, ils n'auraient qu'à se rendre à l'atelier de Maxine car chaque personne a sa propre odeur, cependant, il se pourrait que plusieurs senteurs se mélangent et le perdent. Que faire ? Ils allaient perdre un temps fou à arpenter le manoir de fond en comble alors qu'ils ne trouveraient sans doute rien de très concluant, le syndrigastis aurait le temps de se blesser gravement. Il décida donc de faire part de son idée à sa compagne de recherches.

"Il n'y a personne de ce côté-ci." Affirma-t-il à son amie.

La pauvre semblait s'en vouloir tellement qu'elle ne semblait pouvoir réfléchir, du moins c'est ce que pensait Ulric. Le cerveau de ce dernier travaillait alors pour deux. Il peaufina son esquisse de plan dans un coin de sa tête avant de se lancer.

"Inutile de chercher bêtement ainsi plus longtemps, Maxine. Je pense avoir une idée. Retournons à ton atelier, nous aurons plus de chance. L'enfant viendra déposer à nouveau ton invention, s'il ne vient pas, je pourrais toujours mettre mon flair à ta disposition."

Il ne lui demanda pas si cela était une bonne ou mauvaise idée, en réalité il ne lui laissait pas vraiment le choix et ce pour deux bonnes raison : le môme pouvait se blesser à n'importe quel moment, de plus il se peut qu'Ulric perde rapidement patience à ne faire que chercher dans des endroits où le voleur n'était pas. S'il avait une particularité autant s'en servir. Qu'il était versatile lorsqu'il se faisait réveiller de la sorte, d'un côté il avait réellement envie d'aider son amie et d'un autre il n'avait qu'une envie, celle de retourner sur le plancher de sa chambre.

Il tourna les talons et descendit à moitié l'échelle, il levait le visage pour voir si Maxine le suivait. Quand ce fut fait, les deux pieds à terre et que plus personne ne se trouvait dans le grenier, Ulric referma la trappe prêt à prendre le chemin de la seconde étape.

Revenir en haut Aller en bas
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 80
❧ Yeux de verre : 31
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Mar 20 Déc - 22:54

I need your help! Uh...WAKE UP!
Les mots d'Ulric ne faisaient que m’inquiéter un peu plus. Le grenier avait semblé la solution la plus probable, mais quand est-ce que la solution la plus simple est la bonne ? Je soupire rentrant les quelques mèches de cheveux qui s’étaient échappées de ma coiffure durant mes recherches frénétiques. Je ne dis rien pendant un moment et Ulric en profita pour me proposer une idée qui faisait sens. Attendre sur les lieux du crime, après tout, on disait bien que les criminels revenaient toujours, n'est-ce pas ? Donc ce n'était pas une mauvaise idée. Le fait qu’il me propose de mettre son flair d'ours à disposition pour chercher l'enfant me redonna espoir et un sourire par la même occasion. Avec son flair, ma clairsentance et un peu de persévérance, nous retrouverons l'enfant avant qu'une catastrophe n'arrive, j'en étais sûre.

« Faisons cela, si ça se trouve il est déjà là-bas à l'heure où nous parlons. Et si ce n'est pas le cas, nous combinerons ton flair et ma clairsentance, afin d'augmenter les chances de le retrouver. Nous allons le retrouver, Ulric. »

D’accord, je cherchais surtout à me rassurer moi-même plus que de rassurer les troupes en général. Mais il fallait que je me reprenne. Ce n’était pas avec le cerveau éteint que je pourrais être d'une quelconque utilité dans cette affaire et je refusais que mon ami se retrouve à faire tout le boulot simplement parce que je ne savais pas gérer mon stress quand un enfant était en cause. Ou quelqu’un à qui je tenais. C'en était presque à se demander comment j'avais fait pour agir durant l'offensive pour libérer les Syndrigastis du Freakshow initialement. Peut-être parce que, justement, je ne connaissais presque aucune des personnes qui se trouvaient là ? A cette époque du moins. Maintenant nous faisions tous partie de la même grande famille. D'une certaine façon.

Je suivis Ulric en bas de l’échelle, attendant qu’il ait fini de descendre pour descendre à mon tour. Refermant la trappe après notre passage, nous retournâmes sur nos pas, direction mon atelier et en mon fort intérieur je priais pour que l'enfant soit déjà de retour dans ce dernier ayant dépassé son quota de patience à chercher comment l'invention fonctionnait. Espérons en effet.

Le chemin jusqu’à mon atelier se fait les pieds dans la neige. Je savais qu'Ulric n’allait pas apprécier, le froid et lui n’étant pas des éléments compatibles. Mais nous n'avions pas le choix pour accéder à mon atelier. Avant de sortir du Manoir, je lui tendis un long et épais manteau, une écharpe en laine bien chaude. Inutile qu’il tombe malade, étant déjà grognon en temps normal, je n'osais pas imaginer son caractère s'il était malade…si le silence accompagnait nos pas, la neige et sa blancheur nous suivait à la trace. Atteignant finalement la porte de la bâtisse que j'occupais, j'ouvris la porte, et fila à toute hâte vers la partie atelier, n'attendant pas Ulric. N'y voyant personne après inspection, je lâchai un grognement fort peu digne d'une demoiselle telle que moi et retourna auprès d'Ulric.

« Il n'y a personne à l'atelier. Bon, viens avec moi, je vais t'installer près du feu et faire du thé. À moins que tu ne préfères autre chose à boire ? Tu veux quelque chose à manger aussi ? Je dois avoir quelques gâteaux qui traînent voire même avoir de quoi des sandwiches. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésites pas à me le dire je verrais ce que je peux faire. Je te dois bien ça,vu que tu es là à m'aider… »

Voilà qui me ressemblait déjà plus.
avengedinchains




Dernière édition par Maxine Thackeray le Mar 7 Fév - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Ven 23 Déc - 0:38

I need your help! Uh...Wake up!

- feat. Maxine -



L'hiver éternel était glacial. Encore plus pour Ulric, sa condition d'ours le faisait rechercher la chaleur à défaut de pouvoir hiberner. A force de côtoyer ce dernier Maxine savait bien dans quel état il était lorsqu'il avait froid alors elle avait eu la bonté de lui passer quelques habits chauds pour sortir. Il le remerciait d'un signe de la tête avant de les enfiler rapidement. Emmitouflé dans son écharpe, il se disait que si elle n'avait pas eu la présence d'esprit de lui donner, Ulric serait sorti dans des vêtements peu adaptés à la saison.

Les deux compères sortirent pour se rendre à l'atelier de Maxine, en y repensant, jamais il n'avait jamais mit les pieds dans l'antre de la jeune femme. Qu'allait-il découvrir de merveilleux? Il semblait s'attendre à des choses incroyables de la part du génie, comme s'il allait entrer dans un univers parallèle peuplé de merveilles de technologies. Il paraît qu'au vingt-et-unième siècle, on trouvait bon nombres d'invention extraordinaires, il se disait que Maxine serait au paradis si elle décidait d'y faire un saut un de ces jours.

La porte du manoir ouverte, ils sortirent ensemble dans une grande étendue de blanc. Etrange, étrange, plus il marchait plus ses pieds étaient mouillés et froid. Ulric remarqua alors qu'il n'avait pas mit de chaussures. Comment peut-on oublier de mettre des chaussures lorsque l'on sort et ne pas le remarquer aussitôt ? Qu'importe, il n'avait pas envie de rentrer en mettre, il perdrait un temps précieux, de toute façon il ne savait pas s'il allait garder sa forme humaine très longtemps. Il supportait le gel sur ses orteils et avançait dans la neige non sans un juron suédois passant ses lèvres. Quel idiot d'avoir oublié d'habiller ses pieds.

Traînant ses pieds glacés, il suivait Maxine en pressant tout de même le pas. Finalement, il regrettait de ne pas être rentré pour prendre ses chaussures. Une fois dans la seconde bâtisse, Ulric soupira, il ne faisait pas bien chaud mais c'était tout de même plus supportable qu'à l'extérieur et au moins ses orteils ne touchaient pas de neige. Il aurait aimé chercher avec son amie cependant, il n'osait toucher à rien. Il n'était pas maladroit mais il préférait prendre toutes les précautions possibles. Ulric attendait près de l'entrée, lorsque que son amie revint, elle n'avait trouvé personne. Peut-être l'invention n'avait finalement pas disparu et elle l'avait juste perdu quelque part, peut-être qu'aucun enfant ne l'avait embarqué. Mais il valait mieux de pas supposer de telles choses et se préparer à toutes les éventualités, surtout les plus horribles.

Quelle hôte attentionnée Maxine faisait là. Ulric ne refusait pas de s'installer quelques instant près du feu, du moins pour ses pauvres pieds, mais il laissa une grimace apparaître sur son visage lorsqu'elle mentionna le thé. Il en avait une sainte horreur.

"Calme toi, Maxine." Dit-il en l'entendant déblatérer des paroles incessantes comme à son habitude. "Je n'ai besoin de rien. Que puis-je faire de plus pour toi? Veux-tu que je le cherche à son odeur?"

Il lui demandait cela car il grelottait, c'était décidément une bien mauvaise idée d'être sorti les pieds dans la neige, et que sous sa forme d'ours la chaleur le ferait se sentir mieux en plus de se sentir utile.

Revenir en haut Aller en bas
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 80
❧ Yeux de verre : 31
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Ven 6 Jan - 22:11

I need your help! Uh...WAKE UP!
En rétrospective, peut-être que j’aurais dû aller seule vérifier dans mon atelier si l’enfant ou l’invention s’y trouvait à nouveau ou non, plutôt que de trainer Ulric jusqu’à chez moi…Certes, je ne pouvais pas deviner qu’il sortirait en oubliant de mettre des chaussures, mais quand même, je sais à quel point le froid l’incommode. Ce que l’inquiétude pouvait rendre mon cerveau inefficace, une chose qui m’agaçait superbement. Plus que cela même, ça m’enrageait de me dire que sous le moindre stresse purement humain (car il m’arrivait de stresser sur l’avancée d’une invention, mais ce n’était pas la même sensation), je perdais une grande partie de mes capacités cognitives, surtout celles qui m’aidaient en général à trouver des solutions. Extrêmement fâcheux, n’est-ce pas ? M’enfin, c’était aussi pour cela que j’étais partie chercher Ulric, non seulement il avait cet air d’autorité que, malgré mes plus gros efforts, je n’arrivais pas à avoir, mais en plus il était du genre à garder son calme et son sérieux dans des situations pareilles, pile ce qu’il me fallait pour m’aider dans cette recherche.

Je fini par installer Ulric près du feu dans le salon, ravivant le feu d’une ou deux bûches afin qu’il dure encore un bon moment. Comme à mon habitude, j’étais partie dans une grande tirade qui finissait par ne plus avoir vraiment ni queue ni tête, ou presque, et Ulric se fit prompte à me faire taire. Quand je vous disais qu’il possédait une autorité naturelle. Bon, il m’assurait n’avoir besoin de rien, mais je savais qu’il avait froid, enfin il ne pouvait que avoir froid en ayant marché ainsi dans la neige, pieds nus. C’était évident. A sa proposition je pris pleinement conscience des grelottements qui agitait sa forme. En d’autres circonstances, j’aurais probablement fait un quelconque commentaire sur le fait qu’un type avec une telle carrure ait plus vite froid qu’un petit bout de femme comme moi (sérieusement, Ulric était un géant comparé à moi…), mais l’ambiance actuelle ne s’y prêtait pas.

"Pardon, je n’ai pas fait attention…Si tu préfères reprendre ta forme d’ours, dis-le moi, je te laisserais te changer tranquillement. Bon sang, ce que je souhaiterais qu’Arthur soit là en cet instant…Enfin j’aimerais qu’il soit là tout court, parce que c’est mon frère et il me manque mais sa particularité nous aurait grandement aidée ; il peut voir les soixante-douze dernières heures d’un endroit, tu sais ?" un fin sourire s’afficha sur mon visage "Je ne sais même pas ce qu’il est devenu après que j’ai commencé à arpenter la Grande-Bretagne, pour tout ce que j’en sais, il est peut-être mort depuis plusieurs décennies…" aurais-je été seule, je me serais peut-être perdue dans les possibilités, infinies, de ce qui avait pu arriver à mon frère, mais ce n’était pas le moment et je me secouais la tête comme pour me sortir de ces pensées "Bon, tu préfères quoi ? Prendre ta forme d’ours ? Si on reprend les recherches tout de suite, je peux aussi user de ma clairsentance pour essayer de voir où il a pu passer, tu en penses quoi ?"

Je lui offris un regard empli d’espoir et d’excuse pour l’avoir entraîné dans cette histoire.
avengedinchains




Dernière édition par Maxine Thackeray le Mar 7 Fév - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Mer 18 Jan - 18:37

I need your help! Uh...Wake up!

- feat. Maxine -

Les pieds tendus en direction du feu qui crépitait dans la cheminé, Ulric observait son amie syndrigastis. Il se demandait comment un enfant pouvait échapper à la vigilance des adultes, comment eux ne pouvaient-ils pas retrouver un bambin avant qu'il ne se blesse. Il ignorait le talent que les plus jeunes possédaient en ce qui concerne ce jeu que l'on appelle "cache-cache". Oh et puis, il ne pouvait pas être allé bien loin, les ymbrynes veillaient sur eux, si un s'était réfugié dans la forêt ou au-delà, ils l'auraient déjà su. Le petit voleur ne devait pas être très loin, mais c'était tellement frustrant de n'arriver à le retrouver.

Et elle parlait et parlait, sans cesse. Mais l'ours ne pouvait pas lui en vouloir, dans un moment comme celui-ci, parler pouvait la détendre. Elle lui apprenait qui était ce Arthur, jamais elle ne lui avait parlé d'un frère, après tout pourquoi lui aurait-elle confié cela? Il ne su quoi dire, il lui lança simplement un regard compatissant. "Il est peut-être mort depuis plusieurs décennies", il pensa soudainement à la femme qui avait un jour partagé sa vie en dehors des boucles et qui, elle aussi, était sans l'ombre d'un doute décédée depuis un nombre incalculable d'années. Il soupira à ce souvenir, il n'en avait jamais parlé à Maxine, et ce ne serait pas aujourd'hui qu'il le ferait. Ils avaient d'autres chats à fouetter en ce moment même. Ulric était persuadé qu'il serait plus utile sous sa forme animale, alors il se leva et fit face à son ami malgré ses pieds engourdis par le changement de température.

"Je te serais plus utile sous ma forme d'ours. Si nous combinons nos particularités, nous pourrons le retrouver avant la nuit. Je pense que c'est le mieux que nous pouvons faire." Ulric regardait autour de lui pour trouver un endroit où se changer mais ne voulant pas s'imposer dans l'antre de la syndrigastis, il préféra lui demander de s'éclipser. "Pourrais-tu t'absenter un instant ? J'aurais besoin d'un peu d'intimité."

L'ours attendit que son amie s'éclipse pour faire tomber sa couche de vêtement sur le sol. Malgré la chaleur du feu de cheminée, son corps était couvert de frissons. Ce n'était jamais agréable de se mettre à nu pour changer de forme cependant il ne pouvait devenir un ours avec ses vêtements sur le dos, ils se déchireraient et seraient bon à jeter. S'il faisait cela, Ulric savait qu'il aurait le droit à une forte réprimande de la part des Miss qui lui diraient qu'il ne faut pas gâcher les vêtements ainsi. Alors, il avait promis de se débarrasser de tout habits avant ses transformations. Son corps commençait à se déformer, s'agrandir. Ses os se mouvaient sous sa peau qui se parait d'un manteau de fourrure. A quatre pattes sur le sol, il achevait sa transformation. Ses pieds et mains se changeaient en pattes pourvues de griffes acérées, sa mâchoire s'élargie pour laisser place à des crocs de prédateur et son visage déformé prenait celui d'une bête. Il émit un cri animal qui résonna dans toute la pièce, sûrement sa manière de signaler à Maxine qu'il avait terminé sa métamorphose.

Lorsqu'elle fit à nouveau surface dans la pièce. L'ours, qui se sentait légèrement à l'étroit dû à sa taille, se fraya un passage jusqu'à la syndrigastis pour tourner autour de ses jambes comme le ferait un animal domestique. C'est assez drôle de voir qu'une bête sauvage telle que lui pouvait être aussi docile qu'un chien. Il se serait bien laissé guidé par son instinct animal cependant il avait autre choses à faire, des choses plus importantes. Il se disait que reconnaître l'odeur d'un jeune syndrigastis ne devait pas être compliquée, ses sens lui diraient lorsqu'il trouverait une odeur autre que la sienne et celle de son amie.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 80
❧ Yeux de verre : 31
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   Mar 7 Fév - 9:43

I need your help! Uh...WAKE UP!
Ce qu’il disait faisait sens ; comme la plupart des Syndrigatis pouvant se changer en animaux, ses sens étaient bien plus développés sous sa forme animale qu’humaine. Il me l’avait déjà dit pourtant, je le savais, mais dans ma panique modérée (admirez cet euphémisme), cette information avait, jusque-là, éludé mon esprit. Chose un peu dommage, car nous aurions possiblement gagné beaucoup plus de temps...Que voulez-vous que je vous dise, parfois mon esprit était à l’image de mon atelier : c’est-à-dire un bordel sans nom, bien que je préférais y référer par le terme de bordel organisé. Après tout, j’y retrouvais toujours ce que je souhaitais, n’est-ce pas ? Que les autres n’y arrivent pas était une chose, mais parfois, même chez les personnes rangeant le mieux, on ne retrouvait pas les choses tout de suite, car le fait de ranger des choses était si subjectif…Je m’égarais un peu, non ?

"Oui, bien sûr, fais-moi signe quand tu as terminé"

Dis-je avec un vague signe de main énergique avant de quitter la pièce tranquillement en refermant la porte derrière moi. J’attendis devant celle-ci qu’un signe de la part d’Ulric ne me parvienne. Et quel signe il me donna ! J’eus une légère grimace au volume seul de son cri animal et, une fois qu’il eut terminé, rentra à nouveau, pour rapidement me retrouver entouré par mon ours d’ami. J’eus un sourire attendri et enleva un gant pour passer une main dans sa fourrure alors qu’il tournait. Je m’arrêtai vite et remis mon gant en avançant tranquillement dans la pièce.

"Donnes-moi un instant et on va pouvoir y aller."

Je pris le temps de toute de même plier sommairement se vêtements et de les déposer sur la table se trouvant là, près du feu, ainsi, quand il les enfilerait, ils seront réchauffés par le feu. Ca ne pourra que lui faire du bien. Puis je revins vers lui et enleva un seul gant, pas besoin de plus.

"Allons-y, je te laisse mener la danse mon cher Ulric. Dès que tu détectes une odeur qui n’a rien à faire ici, fais-moi signe et j’userais de ma clairsentance. Commençons pas mon atelier."

Sur ces bons mots, je me dirigeai à nouveau vers la grande pièce (qui fut une grange autrefois) et en déverrouilla la porte avant de simplement ouvrir les grands panneaux de bois pour avoir une ouverture suffisante pour laisser passer l’ours. Il y avait une porte de taille humaine dans un des panneaux, mais les grandes portes existaient toujours et bien que ne les utilisant très peu (la preuve, les gonds grinçaient du manque d’huile et le bois craquait au mouvement), je les avais conservé au cas où je créais quelque chose qui ne passe pas par la porte classique. Comme un ours par exemple. Je m’effaçai ensuite de la porte pour laisser passer Ulric.

"Et voilà. Tu devrais avoir la place de passer presque partout, mais si tu as le moindre souci, je suis juste là."

Oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, les tables étaient jonchées à ne plus en pouvoir d’objets en tous genres, d’outils, de morceaux de métal, de mécanisme à peine entamés, j’ne passe et des meilleurs ; pourtant, les allées étaient libre d’accès et relativement larges. Alors que moi-même faisait plutôt partie des petites modèles, mais comme pour les grandes portes, qui sait ce que je pouvais avoir besoin de déplacer dans mon atelier ?
avengedinchains


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric   

Revenir en haut Aller en bas
 
I need your help! Uh...WAKE UP! ft Ulric
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wake me up...
» SO WAKE ME UP WHEN IT'S ALL OVER.24/07 à 02h56
» Seo Jun Wan || I'm scared if I wake up, everything will disappear before my eyes
» Gee ♦ Hey Charly wake up !
» SUNDAY WAKEUP, GIVE ME A CIGARETTE✝LULU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Les Archives-