AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Et une connerie de plus! ¤ Romy & Lycia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Et une connerie de plus! ¤ Romy & Lycia   Mar 3 Jan - 14:58

Et une connerie de plus!

- Oh... Oups? -

Arrivée depuis trois mois, Lycia passait tout son temps à explorer la boucle de 2016 de fond en comble, en apprenant chaque jour à connaître d’avantage les habitants du village scellé dans le temps. Elle s’y plaisait bien et commençait déjà à se faire quelques amis, mais aussi à en agacer d’autre, c’est que son caractère espiègle et joueur ne devait certainement pas plaire à tout le monde. Surtout à l’Ymbryne principale de la boucle, Miss Rubecula ! Pourtant, Lycia l’adorait elle, mais pour la énième fois en quelques jours, Lycia était poursuivit par l’Ymbryne après l’une de ces farces. Qu’avait-elle fait pour se mettre à courir dans les couloirs et tenter d’éviter à tout prix que le rouge-gorge l’attrape ? Eh bien, il se pourrait bien qu’elle ait tout bêtement –et en toute innocence selon ses dires, dans l’espoir d’échapper aux représailles et à la poursuite- interchangé le contenu du shampoing de Miss Rubecula par celui d’une coloration, laissant ainsi croire à l’Ymbryne qu’elle lavait ses cheveux comme d’habitude et non pas qu’elle était entrain de colorer ses derniers en rose bonbon… Et dire que Lycia ne se serait pas fait prendre si elle avait eu le temps de s’éclipser de la chambre de l’Ymbryne sans se faire voir !

Voici comment Lycia se retrouva à dévaler à toute allure les escaliers pour échapper à un rose-gorge en furie. Sous cette seconde forme, l’Ymbryne était beaucoup plus rapide, mais heureusement que Lycia était jeune, qu’elle était habituée à se taper des sprints et qu’elle avait prévu un plan B pour si elle se faisait prendre. La première étape fut de créer une diversion en sautant par la fenêtre du rez-de-chaussée et de bloquer cette dernière en tirant les rideaux pour ainsi ralentir l’oiseau et disparaître de son champ de vision. La deuxième étape fut de leurrer l’Ymbryne en lui faisant croire qu’elle allait se cacher quelque part dehors alors qu’en réalité, elle allait retourner sur le lieu du crime. Enfin, plutôt la maison du crime, car Lycia ne fit que prendre la porte arrière de la vieille ferme. Vint alors la troisième et dernière étape : rejoindre sa cachette, qui n’était autre que se cachait derrière les meules de foin de la grange de la ferme et d’attendre patiemment que la fureur et la colère de l’Ymbryne retombe. Après de longues minutes où le silence régna dans la grange, Lycia se laissa tomber par terre et s’autorisa une pause pour récupérer son souffle.

Le repos fut de courte durée puisque la porte de la grande s’ouvrit. Oh non ! Elle l’avait trouvé ! ….. Dernière chance de survie : se défendre, attendre une ouverture et la prendre en se barrant en courant ! Du coup, dès que Lycia entendit des pas s’approcher de sa cachette, elle poussa un cri, bondit et jeta de la paille en direction de la personne qui venait d’entrer, ne l’ayant pas du tout regardé. A quoi bon puisqu’elle croyait qu’il s’agissait de Miss Rubecula. Si Sucrette avait daigné ouvrir ses yeux plus tôt au lieu de balancer tout de suite son attaque, cela lui aurait évité un coup de stresse supplémentaire et une dépense en énergie pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et une connerie de plus! ¤ Romy & Lycia   Lun 16 Jan - 14:57

Et une connerie de plus

- oh, come, take my hand and run though playland -

BOUM BOUM BOUM BOUM. C'est comme un tremblement de terre qui le sort de son état de somnolence – pourtant si précieux pour un insomniaque – quand quelqu'un dévale des escaliers. Il se retourne brusquement, surpris et curieux, et voit passer une chevelure platine poursuivie par un oiseau enragé dans l'encadrement de la porte. Soudain pris d'un élan d'adrénaline à la simple vue de cette course poursuite, Romy s'y précipite mais titube comme il s'est levé trop vite. Malgré les murs et les sols qui tournent, il aperçoit Lycia enjamber la fenêtre et ingénieusement barrer la route à l'Ymbryne avec un rideau. Les cris d'agacement de celle-ci amusent le blond qui ne peut s'empêcher de rire comme un enfant en se cachant derrière le mur. Par la fenêtre de la pièce dans laquelle il avait prévu de se reposer, il suit la fuyarde du regard et affiche un sourire satisfait en la voyant entrer dans la vieille grange.

Miss Rubecula a visiblement abandonné la course-poursuite – du moins jusqu'à ce que la chipie réapparaisse. Romy décide donc de sortir discrètement de la maison pour rejoindre la fameuse cachette. Il comptait bien connaître la raison de l'énervement de l'Ymbryne et surtout en féliciter l'auteure. En prenant soin de ne pas être vu, il sort de la grande maison par l'entrée principale et rase les murs d'un pas rapide vers la porte arrière par laquelle Lycia est entrée. Qu'a-t'elle bien pu faire pour mériter encore une fois l'hystérie de l'oiseau ?  Au fond, il est un peu déçu qu'elle ne l'ait pas attendu ou au moins concerté pour une nouvelle connerie. Surtout concernant une Ymbryne. S'attaquer à l'une d'elles reste un acte osé puisqu'on s'en prend directement aux matriarches, aux dirigeantes de la boucle, celles qui, même face à un Syndrigastis adulte, ont encore le pouvoir de punir et peut-être, dans un cas plus grave, décider l'exclusion de la boucle. Mais c'est si drôle de les rendre chèvre que Romy – et Lycia non plus visiblement – ne peut s'en empêcher. D'autant plus qu'il ne les porte pas spécialement dans son cœur... Et réciproquement.

Il pousse la lourde porte grinçante et l'ouvre en grand afin d'éclairer un peu l'endroit bien trop sombre à son goût, malgré les différentes petites fenêtres en haut des murs. Personne. Rien que des monts de foins et des outils fermiers marinant dans une horrible odeur de campagne qui ne lui siéra donc jamais. Le citadin avance de quelques pas dans la grande salle nauséabonde, un pincement dans son cœur d'enfant quelque peu intimidé par cet étrange silence. Romy ouvre la bouche pour appeler le nom de Lycia quand celle-ci apparaît sans même lui laisser le temps de prononcer quoi que ce soit et lui lance de la paille en pleine figure en hurlant. Surpris à la fois par l'attaque de paille et les cris de la blonde, Romy crie avec elle... Son beuglement se transformant petit à petit en exaspération, se débrouillant tant bien que mal pour enlever toute cette paille. « LYCIA, C'EST MOI ARRÊTE !! » Il fait un pas en arrière pour s'éloigner d'elle, au cas où une nouvelle folie s'emparerait d'elle. En râlant, il frotte son t-shirt pour en enlever le foin piquant et le balancer négligemment vers Lycia en guise de vengeance. « Qu'est-ce qui t'a pris ?! J'venais juste voir comment t'allais... J'ai vu ta course-poursuite avec Miss Rubecula. » Il essaie de garder les sourcils froncés pour montrer son mécontentement, mais il ne peut s'empêcher de sourire d'amusement en repensant à la scène à laquelle il avait assisté. « Qu'est-ce que tu lui as fait ? Tu l'as fait sursauter et elle a renversé son maquillage ? T'as cassé un truc ? Oh non ! Tu lui as offert un cadeau empoisonné ? Genre une fleur au poivre ou une araignée dans une boîte ? » Terriblement curieux et impatient de connaître cette histoire, Romy trépigne presque sur place, sans même se rendre compte que des brins de paille dorée restent encore dans ses cheveux presque blancs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: Et une connerie de plus! ¤ Romy & Lycia   Sam 21 Jan - 11:26

Et une connerie de plus!

- Oh... Oups? -

Lorsque Lycia réalisa son erreur, il était déjà trop tard. Son pauvre ami était déjà recouvert de paille de la tête jusqu’à son t-shirt et elle ne pu s’empêcher de rire en le voyant ainsi. Une bataille aurait été bien amusante s’ils n’avaient pas d’autres choses à discuter.

« Oups… Désolée, Romy. J’ai cru que c’était elle justement. »

Une petite moue désolée lorsqu’elle reçoit un peu de paille qui laisse vite place à un rire à l’énoncé des ingénieuses idées de farces de Romy. A garder précieusement pour une prochaine fois, mais ce qui l’amusait surtout, c’était la tête qu’il avait avec ces brins de paille restaient accrochés dans ses cheveux sans qu’il ne s’en rende compte. Ça lui donnait un certain genre qu’un citadin comme lui n’apprécierait sans doute pas.

« Non non, rien de tout ça. Mais la fleur au poivre me tente bien ! » dit-elle tout en enjambant la botte de foin derrière laquelle elle s’était cachée pour s’approcher de Romy. « Le look campagnard-fermier te va plutôt bien », se moqua-t-elle gentiment tout en lui retirant les quelques brins en question. « Tu n’as pas remarqué que le Rouge-gorge n’était plus si rouge que ça ? » Regard espiègle, moment de suspens pour le laisser mijoter avant de balancer la sauce. « Il se pourrait bien que le shampooing de Miss Rubecula soit devenu une coloration pour cheveux… Du rose bonbon. »

Une révélation que Lycia eu du mal à avouer sans rire en même temps ; l’image de l’Ymbryne sortant de la douche en furie avec des cheveux rose flash était encore très fraiche dans son esprit. Quel dommage que seul sa mémoire se souvienne de cet instant mémorable. Il aurait fallu la prendre en photo ou la filmer. Un appareil photo… Un sourire malicieux, voir machiavélique se dessina sur ses lèvres.

« Romymyyyy, qu’est-ce que tu dirais de rendre cet instant mémorable ? »

Elle savait que son complice de crime comprendrait ce qu’elle voulait dire, mais cela sous-entendait que Lycia sorte de la grange et qu’elle rentre avec lui, car elle ne voulait pas manquer le moment de prendre Miss Rubecula en photo. Impossible que l’Ymbryne se soit déjà débarrassée de cette couleur, par contre, il y avait de fortes chances pour qu’elle se soit cachée ou enfermée quelque part –sa chambre peut-être ? – pour que personne ne la voit ainsi. Lycia risquait aussi de se faire prendre et de subir les foudres de Rubecula… Ils allaient devoir planifier cela correctement. Enfin, si Romy était partant ! Il ne pouvait manquer une telle occasion, et si ce n’était pas le cas, Sucrette allait tenter de le convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et une connerie de plus! ¤ Romy & Lycia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et une connerie de plus! ¤ Romy & Lycia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Romy Schneider.
» Une vaste connerie : l'"Ordre des Infirmières"
» La connerie humaine n'a pas de limites ...
» "Si seulement on pouvait mettre sa connerie en bouteille..."
» La connerie humaine est sans limite !!!...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Les Archives-