AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 L'amie du futur ft. Lycia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: L'amie du futur ft. Lycia   Jeu 19 Jan - 14:18

L'amie du futur

- Lycia & Kenneth -

La ville de Londres possédait un charme fou. Mais un charme dénaturé par la crainte de la seconde guerre mondiale, la peur des bombardements imminents dans cette journée qui passait en boucle. C'était un décors digne d'un film catastrophe, les habitations détruites par les bombes, les rues désertes et pourtant, certains trouvaient le moyen de sourire car ils étaient en sécurité. En sécurité dans un endroit à eux, en périphérie de la ville. Kenneth avait découvert cette atmosphère il y a plus d'une semaine. Il avait l'impression de se retrouver à l'intérieur d'un livre d'Histoire mais n'avait pas cette crainte de périr sous un bombardement, la vie semblait plus paisible à l'intérieur d'une boucle, dans un endroit où les syndrigastis pouvaient vivre en paix. L'écossais ne regrettait pas son confort et la modernité du vingt-et-unième siècle et pour cause, il n'avait besoin de tout cela car en si peu de temps il s'était retrouvé avec des personnes accueillantes et chaleureuses. Il s'était même fait un ami dès son premier jour. Et comme si cela n'était pas assez, ce vingt-deux mars éternel était celui où il fêterait éternellement son anniversaire, bien qu'il ne soit pas encore né. Oui, il s'y plaisait, il avait même son petit chez-lui. Gigi aussi avait l'air d'apprécier l'endroit lorsqu'il l'avait invoqué pour la première fois en 1941.

Kenneth s'était rapidement intégré, si bien qu'il avait vent des dernières arrivées de syndrigastis dans la boucle. Un peu plus tôt dans la matinée, il avait apprit qu'une demoiselle avait fait son entrée dans la boucle. Curieux, il se demandait si ce n'était pas une personne qu'il connaissait, peut-être une camarade de 2016, ou simplement une fille perdue entrant dans ce nouveau monde qui serait sa maison. Il était temps pour lui de mener une enquête à la Sherlock Holmes avec la présence d'un Watson encré dans sa peau. Enquête, enquête, il attendait plutôt de tomber par hasard sur cette nouvelle venue.  Ce qui ne tarda pas à arriver.

Alors qu'il arpentait les couloirs de la demeure réunifiée dans le but de sortir de celle-ci. Il eu la chance de découvrir qui était cette mystérieuse, pas si mystérieuse que ça, arrivante dans le Londres dévasté par les bombes. Quelle surprise ce fût pour lui lorsqu'il vit son amie de sa précédente boucle devant lui.

"Lycia !" Lança-t-il joyeusement à l'intéressée. Il ne l'avait jamais prévenu qu'elle comptait migrer vers cette boucle, en même temps, le roux des temps modernes n'avait pas non plus prévenu grand monde de son départ du vingt-et-unième siècle, ce serait sans doute son amie qui serait plus secouée de le voir ici. "Je suis très heureux de te voir. Gigi aussi d'ailleurs, quoi qu'elle est un peu jalouse." Il regarda son épaule comme s'il parlait à son tatouage. "Je n'ai jamais compris pourquoi d'ailleurs, tu es une dragonne bien difficile. Tu le sais, ça, Gigi?"

L'une de ses premières amies particulière se trouvait là, devant ses yeux, il était si heureux de la retrouver qu'il lui aurait volontiers sauté dans les bras. Il avait quitté sa boucle originelle sans un mot, il ne regrettait pas cette dernière et pourtant, les amis qu'il s'était fait durant ces quelques mois passés là-bas lui manquaient bien qu'il n'en disait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: L'amie du futur ft. Lycia   Ven 27 Jan - 7:02

L'amie du futur

- Petite citation de la mort qui tue -

A peine arrivée, Lycia avait déjà exploré toute la maison du maître en compagnie des quelques enfants de la boucle de 1941 auquel une des Ymbryne qui l’avait accueilli l’avait laissé en charge. Du coup, Lycia s’était tout de suite bien plut malgré l’avant-boucle et l’après-2016 assez chamboulant. Mettre des images sur tout un plan d’histoire que vous savez certes plus qu’horrible est toujours plus difficile à digérer lorsque vous réalisez avec vos propres yeux le résultat de ce qui sera un génocide.

Les jours suivirent et Lycia continua son exploration et ses rencontres même si elle était à la recherche d’une personne bien précise. Personne à laquelle elle devait remettre une missive de la part de son père et qu’elle était impatiente de le rencontrée. Elle n’avait juste pas pensé qu’il se serait si long et difficile de la trouver. Quoiqu’elle aurait peut-être dû s’en douter connaissant sa particularité… Ce fut en cherchant cette personne qu’elle tomba nez à nez sur une toute autre qui pourtant la laissa bouche-bée.

« Kenneth ?! »

A l’écoute de son prénom, Sucrette s’était tout de suite retournée et ne cacha nullement sa surprise lorsqu’elle reconnu l’écossais de sa boucle d’origine. Qu’est-ce qu’il faisait ici ?! Et surtout, depuis quand il était là ?! Ni elle ni Mabel n’avaient su qu’une autre personne de leur boucle avait eu l’intention de faire le voyage, mais maintenant qu’elle y pensait, il est vrai qu’elle n’avait croisé ni Kenneth ni Gigi depuis quelques d’avant son départ... Gigi ! Rien qu’à l’énoncée de ce prénom et sa pensée, les yeux de Sucrette se mirent à briller comme celui de n’importe quelle fillette qui devient gaga lorsqu’elle se retrouve face à un chaton ou un chiot trop mignon. C’était exactement ce qui arrivait à chaque fois et après c’était l’envie irrésistible de jouer avec elle qui l’emportait, mais même si Sucrette ne put s’empêcher de rire quand Kenneth s’adressa à sa dragonne-tatouage, elle se reprit vite et prit une moue toute boudeuse.

« C’est moi qui devrait être jalouse plutôt, tu es toujours en super accompagnie, mais je suis fâchée Kenneth. Qu’est-ce que tu fais ici et depuis quand ? Tu ne m’as rieeeeeeeeeeen dit ! » Bien entendu, Lycia n’était absolument pas fâchée ni même un tant soit peu vexée, elle boudait, et encore, elle le faisait exprès, juste pour voir si ça embêté ou embarrassé suffisamment son ami pour que son léger remord satisfasse un peu son orgueil et leur amitié. « Je ne savais pas du tout que tu comptais venir dans cette boucle. On aurait pu faire le chemin ensemble avec Mabel ! C’est elle qui m’a gentiment montré le chemin. Ça aurait franchement pu être drôle, t’as manqué un super voyage, je t’assure ! » Et une nouvelle petite couche de remord alors que son ton de voix indiquait cette fois-ci clairement qu’elle ne lui en voulait pas du tout. « Et t’es là depuis longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: L'amie du futur ft. Lycia   Mer 1 Fév - 23:11

L'amie du futur

- Lycia & Kenneth -



Ah ! S'il s'attendait à la voir ici. Il en était infiniment heureux de croiser une "vieille" amie dans cette boucle lointaine. S'il ne s'était pas contenu, Kenneth se sera précipité pour la prendre dans ses bras. Mais pourquoi donc se retenait-il de le faire ? Il abandonna cette idée et s'empressa de lui donner une étreinte chaleureuse avant qu'elle ne se mette à le réprimander. Une réprimande très peu crédible, ce qui a donné l'idée à l'écossais de lui répondre sur le ton de la plaisanterie.

"Oh non, tu n'as pas le droit d'être fâchée contre moi, je te l'interdis sinon je vais être dans l'obligation de t'interdire de voir Gigi jusqu'à ce que tu ne sois plus en colère." Puis sur ces mots, il observa le visage de son ami, il jouait très bien la comédie habituellement cependant il avait fait exprès de surjoué pour qu'elle n'y croit pas une seule seconde. Ou si Lycia s'était mit en tête qu'elle ne pourrait voir la dragonne du rouquin, il s'empressa d'ajouter à la suite. "Mais non je plaisante, si tu voyais ta tête. Je suis quand même désolé d'être parti sans te l'avoir dit, c'était bête et en plus tu as dû t'inquiéter pour rien."

Qu'il aurait aimé faire le voyage avec Lycia et Mabel, cela aurait été une fabuleuse aventure pleine de devinettes et blagues plus drôles les une que les autres. Mais malheureusement il n'avait jamais eu vent de l'intention de la demoiselle de s'en aller vers cette boucle et il était parti bien avant qu'elles ne se mettent en route. Qu'importe, ce qui est fait est fait, il ne peut pas revenir en arrière pour les prévenir ou les accompagner mais maintenant il pouvait voir Lycia tant que cela lui plairait.

"Dans quelques jours, ça fera deux semaines que je suis arrivé. Mais c'est chouette ici, il y a des personnes sympatoches et drôles si on enlève le contexte historique." Expliqua-t-il à son amie. "Tu sais, ici, c'est tout les jours mon anniversaire et pourtant je ne suis pas censé être né, si j'en crois mes calculs je serais né dans exactement quarante-deux ans. Joyeux moins quarante deuxième année à moi."

Il souriait de toutes ces dents, vachement fier d'avoir mentionner son jour de naissance. Kenneth se disait qu'il devrait peut-être expliquer à Lycia quelle était la raison de sa venue en 1941, mais elle se moquerait de lui sans aucun doute car la raison était des plus simpliste et idiote. Il avait migré vers le Londres en guerre pour vivre un anniversaire éternel. C'était un peu un rêve de gamin, le môme en lui s'était réveillé et il n'avait pu tenir tête à cette pensée. Mais Gigi, elle, boudait un peu, elle s'était habituée mais c'était comme si elle ressentait un décalage horaire inexistant. Oh après tout Gigi avait toujours été une dragonne bien capricieuse.

"Oh et tout les enfants ont déjà adopté Gigi. Mais madame fait encore un peu la tête, elle ne s'est pas remise du décalage temporel…" Il fit une courte pause avant de reprendre. "Raconte moi ce que j'ai loupé en deux semaines. Je veux tout savoir, absolument tout et peut-être que Gigi viendra te faire un petit coucou."

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


MessageSujet: Re: L'amie du futur ft. Lycia   Ven 10 Fév - 18:56

L'amie du futur

- Petite citation de la mort qui tue -

C’est sûr, le contexte historique était loin d’être réjouissant et agréable, mais au moins, les syndrigastis pouvaient se réfugiaient dans la boucle et s’évader. Oublier et être en sécurité, loin de cette folie humaine faisant rage à l’extérieure. Rien que de penser à ça, fit frissonner Lycia. Heureusement pour elle et pour l’ambiance, Kenneth lança une toute autre conversation sur son anniversaire. Tous les jours son anniversaire sans être réellement née, il y avait que dans leur petit univers que de telles choses pouvaient arriver ! Elle rit, trouvant cela bien original et amusant. Ça lui plairait bien de pouvoir fêter tous les jours son anniversaire, fêtes et cadeaux à gogo ! M’enfin, à la longue se serait probablement ennuyant et ce jour se voulant unique deviendrait un jour comme les autres. Ça sonnait beaucoup plus triste et terne du coup.

Pour ce qui était de Gigi, ça ne l’étonnait guère. Qui pouvait résister à la dragonne ? Aucun enfant ! Aucun adulte ou alors celui-ci ne savait pas ce qu’il perdait ! En tout cas, ce n’était pas elle qui pouvait résister à Gigi puisque dans leur boucle de 2016, Lycia prenait un peu trop l’habitude de demander à Kenneth de sortir Gigi. Elle ne le lui avait pas encore demandé d’ailleurs, car elle savait que sa faiblesse était doublement plus importante pour Kenneth et aussi parce qu’elle était contente d’avoir trouvé Kenneth ici. Elle l’appréciait et n’avait pas nécessairement besoin de le voir juste pour voir Gigi, elle se contentait très bien et allégrement que de son ami syndrigasti. Par contre, si c’était lui qui la tentait, Lycia n’allait pas se faire prier très longtemps. Elle pouvait difficilement ne pas vouloir voir Gigi.

« Tu n’as pas loupé grand-chose, mine de rien deux semaines ce n’est pas beaucoup quand les journées se répètent indéfiniment. Mais t’as manqué notre départ en fanfare à Mabel et à moi et sinon… »

Lycia esquissa un grand sourire amusé, presque un rire. Elle jeta un coup d’œil autour d’eux pour s’assurer qu’il n’y avait personne d’autre dans les parages –et surtout pas une Ymbryne-, s’approcha de Kenneth et lui raconta son dernier exploit en quelques murmures.

« T’as loupé un Rose-gorge. »

Cette fois-ci, Sucrette ne retint pas son rire, surtout en voyant le regard de Kenneth. Pour comprendre ce qu’elle venait de dire, il allait falloir un peu plus de détails et Lycia s’empressa de les lui apporter. Elle lui raconta même absolument tout. Quelques temps avant son départ, Lycia avait orchestré et réussit une mauvaise blague à une de leur Ymbryne, Miss Rubecula. Elle avait échangé le contenu de son shampoing par du colorant rose pour cheveux, mais elle s’était faite surprendre, ce qui engendra une course-poursuite : un Rouge-gorge devenue Rose-gorge coursant une Sucrette dans toute la demeure jusqu’à qu’elle se soit réfugié dans la vieille grange.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'amie du futur ft. Lycia   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amie du futur ft. Lycia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche amie
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» liste partielle du futur gouvernement
» Profil d'un futur Premier ministre
» Le futur prochain codex orks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Les Archives-