AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Guess who's ! {Zo&Ron}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité


MessageSujet: Guess who's ! {Zo&Ron}   Jeu 9 Mar - 22:19

Guess I'm straight-up evil
Zophia & Cameron
‘are you decent ?’
not morally, but im wearing pants, if thats what youre asking ?

Une quinte de toux pour tout avertissement de ton arrivée, tu écrases ton mégot contre un bout de la rambarde – mais pas avant de t’être assuré que personne, aka aucune ymbryne, ne t’as vu faire. Certain d’être seul – à moins que tes geôlières soient dissimulées quelque part sur une branche, ah les piafs hein ! – tu lances le mégot dans un buisson, l’air de rien, avant de t’enfoncer dans la vieille ferme. C’est que tu as faim ! Ton téléphone enfoncé dans l’une de tes poches, tu repousses l’envie de récupérer une autre cigarette – la nicotine est une amante très exigeante, n’est-ce pas – et tu t’enfonces plutôt dans le joyeux brouhaha de ce qui tente toujours d’être ta « maison. » Tu es un enfant difficile, Cameron. Capricieux. Susceptible. Tu refuses d’apprécier l’endroit à son plein potentiel et tu cherches plutôt une tête connue dans la masse de jeune. Une tête plus haute que les autres, par ta faute. Toi et te conneries, vous devriez parfois la mettre en sourdine. Mais ça aussi, tu le ravales. La culpabilité, c’est tout de même beaucoup mieux dans le noir, en pleine nuit, lorsque tu es seul. Ici, ça n’a pas sa place. Pas devant tout le monde. Alors tes écouteurs sont enfoncés dans ta poche, rejoignant ton téléphone et tu avances d’un pas indécis. Une moue aux lèvres, les sourcils froncés, tu cherches toujours. Tes mains forment des poings dans tes poches et tu te balances sur tes talons, alors que tu étire le cou. Est-ce que Romy t’as vu arriver et qu’il s’est – encore – enfui ? Tout ça devient terriblement ridicule et reniflant, un sourire incrédule aux lèvres, tu tires finalement sur un bout de ton chandail pour avancer. Et c’est à ce moment, un tout petit instant, pareille à un accident, que tu la remarques.

Une tête blonde – mais pas celle de celui tant recherché – et un sourire d’une douceur apte à faire carier les dents d’un dentiste. Tu grimaces, une vieille habitude gagné dans un ancien cauchemar, mais pas très longtemps. Parce que lorsque le regard de Zophia croise le tien, tu n’y lis aucun agacement. Seulement de la curiosité. Oh. Elle ne te reconnait pas, n’est-ce pas ? Non. Elle n’a souvenir que d’un marmot de trois bonne têtes en moins. Un jeune garçon aux cheveux en bataille, les bras trop long, le corps trop maigre. Tu n’es plus le même. Pas physiquement. Mentalement, rien n’est moins certain. Mais tu as changé, Cameron et de fait, il est temps d’en jouer. De profiter. De la vie. De la situation. De Zophia et de son trop grand cœur. Ne lui as-tu pas toujours répété que sa niaiserie innée – trop bonne trop conne, n’est-ce pas – aurait raison d’elle ? Que ça lui jouerait un jour, un bien mauvais tour ? L’heure est venu, tu ne te savais pas aussi fort en prédiction et pourtant, il est temps. Aussi, le torse légèrement bombé, un sourire en coin – presque charmant – tu t’approches d’elle. Elle ne te reconnait pas. Elle ne comprend pas. Mais elle te voit, elle te remarque. Approcher. À pas mesuré, le cœur en rythme, un bout de langue passant sur tes lèvres. Et dans un mouvement fluide, de ceux qu’on les gens au sein même de leur demeure, tu te laisses doucement tombé sur le canapé. Près d’elle. En face du sien, plus précisément, celui qu’elle partage avec un plus jeune, qui lui explique un dessin. Tien donc, elle perd toujours son temps à faire plaisir aux autres ? À s’ennuyer avec des jeux qui n’ont probablement plus d’intérêt pour elle depuis trop longtemps. Mais tu ne laisses pas paraitre ton agacement – celui que tu aimais tant lui mettre sous le nez, qui était censé la convaincre de ne plus t’approcher – pas cette fois, non. Tu lui souris plutôt, gentiment.

« Salut, t’es nouvelle dans le coin ? » Oh, tu vas jusqu’à incliner la tête sur le côté. Presque adorable. Inoffensif, à quelque part. Bien trop agréable pour être ce toi qu’elle a connu. Tu lui tends même une main, une invitation à te faire confiance. À se lier d’amitié avec un nouvel enfant maudit. Un garçon de son âge, ou presque. Avec toi, il n’y aura pas de partit de cachette, elle ne va pas jouer à chat, tu peux lui offrir bien mieux. Ou pas. Parce que chat reste tout de même, l’un de tes jeux favoris hein ! Ce n’est pourtant pas le sujet actuel et tu lances un coup d’œil au gamin, installé près d’elle, qui sourcille un peu. Oh, il se mérite un froncement de sourcil de ta part – mais pas sans un sourire joueur, pour faire bonne figure, ce serait bête de déjà foutre en l’air ta couverture. Un « ta gueule toi » subtil, avant de ramener ton sourire sur Zophia. Que fait-elle ici hein ? Est-elle venue visiter Romy ? S’assurer que tu ne l’as pas entièrement foutu en l’air ? Tsk, elle doit être venue te faire la morale, ce serait son genre ! Mais tu comptes lui donner une bonne raison de râler. « Quoi que… nouvelle n’est pas le bon mot. Tu viens d’une autre boucle, hein ? Des amis dans le coin ? Oh, moi c’est Max ! » Oui, Max c’est parfait comme prénom d’emprunt.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
Guess who's ! {Zo&Ron}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tamao no... BAKA! {T-d-T, libwe I guess...}
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» GUESS YORK FEMELLE DISPARUE DANS LE DEPARTEMENT 38
» 08. I guess this is goodbye
» Guess who I am - Lily

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Les Archives-