AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Corbeau

avatar
- Oiseau Suprême -
❧ Boucle Temporelle : Toutes, un battement d'aile et me voilà dans une autre boucle.
❧ Particularité : Maître du destin, l'univers entier me sert de marionnettes
❧ Occupations : Entretenir le monde, le faire tourner.
❧ Miroir :
❧ Missives : 231
❧ Yeux de verre : 275
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Dim 19 Mar - 12:41

Electroswing Anachronique

- Intrigue Commune, Groupe IV -

Le néant. Le rien. Le vide. Définition : En physique, le vide est l'absence de toute matière. Le vide absolu est donc un milieu statistiquement sans particules élémentaires. Un espace dans lequel les molécules sont fortement raréfiées. Voilà ce qui pourrait être l'état de votre mémoire de ces dernières heures. Des brides vous reviennent, la musique, les danses, les paillettes et cet oiseau aux immenses ailes qui vous a survolé l'espace d'un instant, tel un être bienveillant. Vous avez oublié ses mots, peut-être même le visage qu'il a prit en retrouvant forme humaine. Visiblement la soirée a été arrosée, à tel point que vous avez visiblement manqués quelques aventures...

Premier regard sur la ville qui s'éveille et l'aube qui apparaît au loin. Le spectacle est grandiose et pour cause, vous voilà perché au sommet d'un building démesuré en construction où seuls les échafaudages sont en place. Espérons que vous ne soyez pas du genre vertigineux puisque seules les poutres vous soutiennent. Le tout est désormais de redescendre sans danger et d'éviter la chute d'une quarantaine d'étages. Attention car une nuée d'oiseaux enragées semblent en avoir après vous et de façon terriblement agressive, faites vite. Mais qu'avez-vous donc fait cette nuit pour finir dans un endroit pareil ?

En bref
❧ Les personnages piégés dans ce groupe sont : August Hastings, B. Siarl Ednyfed, Maxine Thackeray, Vincent Dwight.
❧ Cet ordre détermine celui de passage, une fois que c'est à votre tour, vous disposez de dix jours pour y répondre. Une fois ce délai passé, le suivant postera. Si votre tour est sauté deux fois d'affilé, vous serez alors considéré comme ne faisant plus partie de l'intrigue.
❧ Merci de privilégier les postes courts (et nous insistons !). Nous vous laissons une marge de 500 mots maximum, mais pas plus ! Soyez donc brefs et concis !
❧ Votre personnage a oublié les instants après votre dernière intervention et celle du PNJ dans le sujet commun.
❧ Un PNJ viendra de temps à autre vous apporter quelques précisions, souvenirs, voir quelques bâtons dans les roues.
❧ N'hésitez pas à vous servir du lancé de dé.

Revenir en haut Aller en bas
http://songofthegears.forumactif.com
August Hastings

avatar
- Illusionniste mythomane -
Le gros Gus
❧ Boucle Temporelle : 22 mars 1941
❧ Particularité : Insuffle des images mentales à tout un chacun, distord la réalité dans la tête d'un individu
❧ Occupations : Expérimentateur chevronné
❧ Miroir : Va cliquer ailleurs :(
❧ Missives : 201
❧ Yeux de verre : 53
❧ Crédits : Lux Aeterna, Musset, Poe


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Mer 29 Mar - 22:24

Electroswing Anachronique

August - Siarl - Maxine - Vincent

Voilà qui est bien étrange. Ça pétaradait dans tous les coins, la musique était à s'en vriller les tympans, les couleurs exquises, les rires cristallins, la danse souveraine, et d'un coup, le néant. Ils étaient tous là, dans un ballet d'allers et venues complexe, Eustache, Marie, et tous les autres... Dans ta tête circule une soupe noirâtre d'idées avortées – insaisissables... La situation échappe à la compréhension.

C'est qu'un sacré courant d'air file entre tes deux épaules, et tu serres ta veste pour garder la chaleur. Puis tu remarques que quelque chose ne tourne pas rond. Un voile de brume se lève de tes pensées, et la conscience te revient progressivement – celle, déjà, que tu ne devrais pas dormir dehors. Et celle, plus conséquente, que tu ne devrais d'autant pas te trouver là que tu es bien haut perché.
Tu refermes derechef l’œil que tu avais entrepris d'ouvrir, mais la curiosité l'emporte et tes paupières captent la vertigineuse lumière de l'aube. Tu te redresses, convaincu d'être dans un rêve.
Devant toi, la ville métallique irradie au lever du soleil. Problème : elle est à des kilomètres sous vos pieds. Et tout a l'air branlant autour de toi, inachevé... Et qui sont ces gens avec toi ?

Comment Diable as-tu pu te retrouver ainsi en haut d'un chantier sans l'ombre d'un souvenir ? Phénomène plus curieux encore que tu ne bois pas d'alcool. C'est forcément l’œuvre des maîtres de la boucle, tu savais que tu n'aurais jamais dû leur faire confiance avec leur magie prétentieuse et leurs démonstrations mystérieuses...
Ta conscience atteint une nouvelle strate. C'est que tu es sacrément haut perché. Tu vas tomber !

Tu campes sur tes fesses et t'agrippes tout tremblotant à la première barre d'acier qui te passe sous la main. Tu t'enroulerais autour d'elle comme un serpent, mais c'est qu'elle est responsable de ta vie ! Et les autres, là-bas, ils ont intérêt à se bouger fissa et prendre conscience de ce qui les attend, parce que quand même, c'est un sacré merdier.
- Eh oh !
Debout la-dedans !, manquerais-tu de leur scander. Si tu t'efforces de ne pas céder à la panique, toutefois, ta voix chevrote et n'en fait qu'à sa tête. Eh bien qu'à cela ne tienne, tu es légitime à la panique et tu fais un candidat de choix pour la peur. On le serait à moins !
Tu hasardes un nouveau coup d’œil vers le bas qui te tétanise de beauté et de vertige. Mourir des suites d'une chute, quelle idée saugrenue !



I became insane with long intervals of horrible sanity.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
B. Siarl Ednyfed

avatar
- Grand Père -
❧ Boucle Temporelle : mille huit cent septante trois (1873)
❧ Particularité : change-forme. Il peut prendre la forme de n'importe qui d'un contact
❧ Occupations : grand-père, le vieux qui perd la boule
❧ Miroir :
❧ Missives : 41
❧ Yeux de verre : 13
❧ Crédits : mind dreamer (ava) TUMBLR & ZIGGY STARDUST (signa)


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Dim 9 Avr - 21:04

very, very bad trip
La tête dans le cul, le cul dans le brouillard. Ça aurait put débuter ainsi. Somnolant, errant dans l'immensité de ses pensées, encore embrumé par l'excès d'alcool, encore ivre de fantasme, il aurait put persisté dans cet état si un lointain écho n'aurait pas perturbé son état d'agonie. Il ouvre doucement les yeux, son visage se transformant lentement, comme si sa particularité aussi était en état de sommeil, comme si les abus de la soirée avait quelque peu ralentit cet organisme hors norme qui lui permet de changer de forme à volonté. Le ciel est bleu, d'un ignoble azur qui lui déchire la rétine. Déjà l'astre solaire enflamme la ville, le jour est déjà tant avancer. Cette pensée vient l'obsédé, une lubie particulière vient l'envahir. Le travail ! Mais avait il réellement un emploi ? Wall Street se dessine sous ses yeux épuisés, cet endroit lui semble si familier pourtant... Il jurerait n'y avoir jamais posé les pieds. En parlant de pied, ceux-ci n'ont pas l'air d'effleurer le sol. Cette sensation le fit se relever en sursaut, avant de découvrir le vide qui l'entoure. Second sursaut, il bondit sur ses pieds, tanguent quelques instant mais parvint miraculeusement à se rattraper. Un gémissement, un juron étouffer. « Meeeeen... Oh le bad... » Il ne reconnaît pas sa voix, cet accent si forcé, comme s'il n'était pas d'ici. Les deux visages qui se mélange dans son crâne. Le revers de médaille qui le frappe en plein tronche, il n'avait pas la même chance que les anciens Ednyfed, il n'était guère maître de ses talents si particulier, ceux-ci s'étaient déformé avec les siècles. Il n'était plus qu'un monstre de foire et plaignait encore plus sa descendance.

Quelques instants, perdu dans les souvenirs qui se mélangent, les sourires et le vide s'enchaînent sur son visage. Tentant de faire le tri dans son esprit, recrachant une remontée amère issu directement de son foie, quelle folie l'avait encore animé cette nuit ? Les tentations contre l'ennui avaient finalement eu raison de son habituel prudence. Depuis son séjour en mille neuf cent quarante et un, ce très cher grand-père, car c'est ce qu'il était aujourd'hui, avait retrouvé une délicate étincelle qu'il crut avoir perdu il y a bien des décennies auparavant. Le vieillard, toujours en décalage avec son temps, devenait sujet à quelques tentations.

Après quelques instants hors de ce monde, perdu dans ses pensées. Sa tête se relève soudainement, toujours se battant contre le masque de la nuit passé, tentant en vain de faire disparaître cette personnalité tellement... « américaine ». Finalement, son visage d'emprunt, bien qu'effacer physiquement, reprit en parti le dessus sur cet éternel acteur, ce faussaire. « Veuillez m'excuser, messieurs... dames. J'aimerais savoir où sont passé les charmantes demoiselles. Pas que vous ne l'êtes pas, mais... Comment dire, le bois, ce n'est pas trop mon truc. Et que faisons nous ici ? On dirait une des anecdotes de ce bon vieux Dickson. » Une mémoire qui n'était pas sienne, des répliques voler à cet homme excentrique, à ce joueur qui lui, le vieux Syndrigastis n'était pas. Une impression toute autre selon l'instant.


FOOL NEW CLOTHE
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 91
❧ Yeux de verre : 34
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Lun 10 Avr - 10:25

GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique
Le réveille est terrifiant ce matin. Si au départ tout semble normal (hormis le fait que je semble assise plutôt qu’allongée, mais ce ne serait pas la première fois), le sommeil m’ayant réclamé à un moment ou à autre, comme tout un chacun. Combien de temps ai-je dormi, ceci est une excellente question mais j’en saurais plus lorsque j’ouvrirais les yeux. J’ouvris les yeux, plus rien ne va. Le soleil est là, me léchant le visage de ses rayons, une petite brise soufflant, tout va bien…Si on omet que je me trouve sur…Un échafaudage ?! Mais comment est-ce que je suis arrivée là moi ? Au dernière nouvelles, j’étais au bras de Clarence, à profiter de la soirée et de l’ambiance de 1928. Je passais un bon moment, et maintenant…Je cherche des repères, quelque chose qui pourrait m’indiquer pourquoi je me trouve là, le visage de Clarence, de Thaddeus (que j’avais rapidement entraperçu la veille au soir), une quelconque familiarité, mais rien ni personne ici ne me semblait réellement familier et ça m’inquiète. Je passe mes bras autour d’un poteau, pour me stabiliser.

Mon attention se porte sur un des hommes présent, ce dernier ayant pris la parole. J’ouvre de grands yeux et remarque qu’effectivement, ma prothèse est visible et je la ramène rapidement vers moi, tenant de la cacher de nouveau sous le tissu de ma robe, tout en lançant un regard noir vers celui qui a osé être d’une telle impolitesse. Je manœuvre de façon à me lever, au moins, à défaut d’avoir suffisamment de courage pour avancer pour le moment.

"Les charmantes demoiselles dont vous parlez devaient sans doute être des filles de joies pour supporter un goujat tel que vous."

Non, je ne l’aime pas lui. Je ne le connais que depuis quelques minutes maximum, mais déjà il m’est fort désagréable. Je me tourne vers les deux autres hommes. Espérons qu’ils soient un peu plus poli et gentlemen que le troisième sinon il risquait d’y en avoir un qui tomberait du haut de cet échafaudage « par accident » c’est moi qui vous le dis.

"Vous allez bien ?"

Demandais-je aux autres, bien qu’ils ne semblent pas en mauvais point, il valait mieux s’en assurer. Certes, mon créneau était plus les machines, mais je n’avais pas commencé à étudier la médecine juste par manque de roman dans ma boucle ; j’avais quelques connaissances qui pourraient s’avérer utiles le cas échéant. Un bruit attira mon attention et mes yeux s’ouvrirent en grand face au spectacle qui m’accueillit.

"Il va falloir qu’on trouve un moyen de descendre et de se mettre à couvert et vite ! Il y a une nuée d’oiseau qui fonce droit sur nous."
avengedinchains


Revenir en haut Aller en bas
Vincent Dwight

avatar
- L'Homme invisible -
❧ Boucle Temporelle : 1941
❧ Particularité : Invisibilité
❧ Occupations : Se prendre pour un reporter
❧ Miroir :
❧ Missives : 54
❧ Yeux de verre : 33
❧ Crédits : .


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Mer 12 Avr - 13:50

Groupe IV ❧ Intrigue, Electoswing Anachronique.


Vincent ouvrit lentement les yeux, se planquant tout aussi doucement une main sur le front. Qu'avait-il bu pour être dans un état pareil ? Il avait un mal de tête terrible, et ses souvenirs ne semblaient pas vouloir refaire surface. Il finit néanmoins par regarder un peu autour de lui, et la panique le prit. Qu'est-ce que... ? Où est-ce qu'il était ? Il se cramponna fébrilement à une des barres de l'échafaudage et regarda avec de grands yeux autour de lui. Il s'était déjà rendu ivre à ne plus avoir de souvenirs dans sa vie, mais là, c'était de pompon ! Il regarda tour à tour les personnes présentes autour de lui et soudain, une autre forme de panique le prit. Il était venu avec Oliver, ce dernier ne survivrait pas une seconde dans un endroit pareil. Il scruta les environs du mieux qu'il le pouvait, soulagé que ce dernier ne semble pas être là.

Son attention se porta sur l'homme qui avait prit la parole, et il regarda ensuite la femme avec eux, qui cacha sa prothèse sous ses jupes. Vincent en resta un instant abasourdi. Cet homme était une honte pour toute leur communauté, oser parler ainsi à une dame... Qui avait du répondant, il devait l'admettre, bien que pour l'instant son esprit n'était pas aux joutes verbales des deux autres, mais surtout à la survie en hauteur.

- Je vais bien. Dit-il pour répondre à la femme. Et je m'excuse au nom des hommes pour ce rustre. Concentrez vous sur notre survie, plutôt que sur le fait d'insulter les dames, nom de Dieu !

Quand bien même en danger de mort, Vincent n'était pas sans penser qu'elle était plutôt jolie, et que s'ils sortaient de là, il n'aurait pas été contre la prendre dans ses draps pour quelques heures, mieux valait donc la jouer fine, et surtout, il voyait déjà quelques idées pour descendre... Qui incluaient se faire une corde avec la robe de madame, tant de tissu pouvait être utile... Si on excluait les oiseaux qu'elle venait de désigner. Vincent lâcha un juron, et se tourna vers le blondinet non loin d'eux, il était long et élancé, sans doute celui qui s'en sortirait le plus facilement, si la peur qu'il voyait dans ses yeux pouvait tarir.

- Bon. Personne ne panique sinon on est tous morts, et je ne plonge pour sauver personne. Dit-il entre ses dents en regardant vers le bas, heureusement, il n'avait pas le vertige. Il faut qu'on se rejoigne. Toi. Il désigna August. Bouge vers elle, moi je m'occupe du monsieur en face, niveau carrure je doute qu'on puisse faire de meilleures équipes. Pour moi le mieux et de s'aider à descendre l'un après l'autre. Quand deux sont en bas, ils aident ceux du dessus à pas tomber et ainsi de suite. J'ai pas mieux, ça vous va?

Il n'avait pas de meilleure idée pour le moment, et accueillerait un autre plan avec joie, mais vu les circonstances, cela s'avérait urgent...
lumos maxima


Shhht Follow me
What a wonderful caricature of intimacy. Inside, what a wonderful caricature of intimacy...•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
August Hastings

avatar
- Illusionniste mythomane -
Le gros Gus
❧ Boucle Temporelle : 22 mars 1941
❧ Particularité : Insuffle des images mentales à tout un chacun, distord la réalité dans la tête d'un individu
❧ Occupations : Expérimentateur chevronné
❧ Miroir : Va cliquer ailleurs :(
❧ Missives : 201
❧ Yeux de verre : 53
❧ Crédits : Lux Aeterna, Musset, Poe


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Mer 12 Avr - 22:56

Electroswing Anachronique

August - Siarl - Maxine - Vincent

L'un après l'autre, les membres du trio aérien s'éveillent, chacun à sa façon. Tu tirerais grand soulagement de ne plus te savoir seul, mais à peine ont-ils le temps de retrouver la raison qu'ils se querellent déjà sans préavis ; tu es suffisamment affairé à ne pas tomber dans le vide pour t'enquérir des motifs d'une telle discorde. Qu'importe.

Tu opines du chef lorsque la jeune, oserais-tu dire, mais avec les Syndrigastis tu ne t'avances jamais, demande de vos nouvelles : l'autre homme, de toute façon, répond à ta place.
Tu es bien peu autoritaire, August, mais il s'avère que vous tombez bien – c'est que l'autre homme a, semble-t-il, bien des ordres à revendre et s'empresse de les dicter à la ronde. Oh, tu n'es pas subversif pour un sou et tu te gardes bien de discuter quoi qu'on te dira ; voilà, le charisme te fait défaut, le courage aussi.
Mais si cet homme imposant est un leader, il n'est certainement pas un consolateur – placer personne ne panique et on va tous mourir dans une même phrase n'aide pas à apaiser tes craintes – peut-être cet homme serait-il un farceur ? Tu ne te sens toutefois pas d'humeur à lancer le moindre calembour pour vérifier.

Tu avises la femme qu'on te désigne, elle a l'air douce et gentille et sa vue te rassure ; sans doute seras-tu mieux à ses côtés que vissé à la tige métallique du béton armé.
Un instant, tu juges aussi de la hauteur te séparant des plates bandes de goudron du trottoir sous toi, et tu l'estimes trop grande pour que le résultat te soit favorable. La vue à la verticale ne te sied guère, bon : tu fixes dorénavant l'horizon pour rejoindre ton « binôme de carrure » mais l'horizon est lui aussi chargé de contrariétés. Fichus oiseaux !

Tu comprends hélas que ton salut ne dépend que de toi. Après une piètre tentative de sourire à ta partenaire désignée, tu juges bon de prendre deux secondes pour te présenter... au cas où il t'arriverait une petite chute malvenue :
« Je m'appelle August. Je viens de 1941, annonces-tu à ta collègue d'une voix chuchotée et précipitée. Tu n'en dis pas plus : si tu venais à disparaître, ces deux renseignements devraient faire l'affaire.

Les tâches noires des oiseaux dans l'azur se rapprochent : comme tu n'as pas de meilleure idée que celle proposée, et comme tu es un garçon, il est dans tes principes de descendre le premier pour réceptionner la demoiselle. Tu te sens comme un condamné en direction de la potence, cette boule au ventre n'en peut plus et tu regrettes de n'avoir jamais pensé à rédiger un testament.
- Je dois... ? » Tu désignes le vide à tes pieds, mais force est la gravité et force est de constater qu'il s'agit de la seule issue.
Tu fermes les paupières, t'accroches aux barrières de l’échafaud, non, de l'échafaudage, et te laisses glisser avec mille précautions à l'étage au dessous... Tu manques de tomber, tes muscles sont tétanisés. Oh, mais pourquoi jouer les héros, August, alors que tu étais si bien dans ta guerre ?


Réussite : Gus atteint l'étage inférieur.
Échec : La peur du vide le prend, il est coincé et incapable de bouger, bloqué entre deux étages.



I became insane with long intervals of horrible sanity.


Spoiler:
 


Dernière édition par August Hastings le Sam 15 Avr - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Corbeau

avatar
- Oiseau Suprême -
❧ Boucle Temporelle : Toutes, un battement d'aile et me voilà dans une autre boucle.
❧ Particularité : Maître du destin, l'univers entier me sert de marionnettes
❧ Occupations : Entretenir le monde, le faire tourner.
❧ Miroir :
❧ Missives : 231
❧ Yeux de verre : 275
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Mer 12 Avr - 22:56

Le membre 'August Hastings' a effectué l'action suivante : Roue du Destin


'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
http://songofthegears.forumactif.com
Le Corbeau

avatar
- Oiseau Suprême -
❧ Boucle Temporelle : Toutes, un battement d'aile et me voilà dans une autre boucle.
❧ Particularité : Maître du destin, l'univers entier me sert de marionnettes
❧ Occupations : Entretenir le monde, le faire tourner.
❧ Miroir :
❧ Missives : 231
❧ Yeux de verre : 275
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Lun 17 Avr - 11:04

Electroswing Anachronique

- Intrigue Commune, Groupe IV -

Pauvre August tétanisé, cloué seul sur son échafaud, tu n'as pas tord, voilà qu'une dizaine d'oiseaux arrivent et plus ils approchent, plus leurs ailes sont démesurées, sans parler de leurs serres aiguisées à souhait. Charognards appâtés par la chaire, à moins qu'il ne désirent vous voir vous écrasé sur le sol pour mieux vous déchiqueter. Quelques secondes avant qu'ils ne tentent de vous entrainer, agir et chercher ou bien réciter vos dernières volontés ? A vous de voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://songofthegears.forumactif.com
Maxine Thackeray

avatar
- Inventeuse Bavarde -
❧ Boucle Temporelle : Edimbourgh, 1873
❧ Particularité : Clairsentance
❧ Occupations : Inventeure et infirmière par intérim
❧ Miroir :
❧ Missives : 91
❧ Yeux de verre : 34
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Dim 14 Mai - 6:52

GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique
En voilà au moins un parmi eux qui comprend pourquoi je m’offusque d’un coup et, qui plus est, prend ma défense. Je lui offre un sourire de gratitude, mais bien vite les détails de notre situation nous rattrapent et je me fais sérieuse. Voilà mon défenseur qui prend en charge la suite des évènements et, ma foi, ce n’est pas moi qui vais tenter de le contredire. Je suis peut-être aventureuse, plus que la plupart des femmes de mon époque disons, mais les grandes virées en haut d’échafaudages géants ne fait pas exactement partie des choses que je voulais expérimenter de mon vivant. Tant pis, la vie avait choisie pour moi en ce jour ; la vie, ou notre mystérieux hôte ? Mystère et boule de gomme. Des équipes sont rapidement formées et j’offre un sourire rassurant au jeune homme qui me rejoint, alors que je ne suis pas plus rassurée que le reste d’entre nous, à vrai dire. Mais l’habitude de devoir assurer que tout va bien alors qu’une de mes inventions est à deux doigts de faire n’importe quoi m’apporte la confiance nécessaire pour tirer ce sourire de mon chapeau.

"Maxine, 1873."

Réponds-je aux quelques informations qu’il me donne. Je refuse de penser que c’est en cas de problème qu’il me dit cela, mais le fait est là, il est bon de savoir que quelqu’un pourra passer l’information de notre disparition si le pire venait à arriver. Homme galant, il se décide à descendre en premier de notre étage inachevé, et je le regarde faire, précautionneux qu’il est. Pourtant aller savoir ce qu’il s’est passé dans sa tête, mais il se tétanise soudain et reste bloqué entre deux étage et je porte une main à ma bouche sous le coup de la surprise. Je ne m’attendais pas à cela, pour être honnête. Pendant un moment, j’hésite à simplement essayer de parler, de le rassurer et de continuer à descendre afin que je puisse le suivre, mais je sens bien que quoi que je puisse dire, s’il ne se sent pas plus en sécurité, ça ne servira à rien. Alors aux grands maux, les grands remèdes, j’allais devoir descendre et l’aider au passage. J’observe le pilier auquel il est attaché, puis les poutres de l’étage du dessous et une conclusion me vient très vite : au diable mes talons. Je les retire et les coincent dans ma ceinture ; pas tant parce que je souhaite absolument les garder, mais si les oiseaux finissent par nous atteindre, ça pourrait toujours faire une arme de fortune. Puis je déchire un pan de ma jupe, découvrant mes jambes jusqu’aux genoux et je lance un regard aux deux autres, leur intimant tacitement que le premier qui fait une réflexion se prend un talon dans le crâne. Les voilà avertis. J’entortille le tissu sur lui-même, comme si je l’essorai, avant de le passer autour du poteau. Ceci fait, je commence ma descente doucement, et, une fois arrivée au niveau d’Auguste, lui offre le même sourire rassurant que tout à l’heure.

"Tout va bien se passer. Accrochez-vous à moi, nous allons descendre doucement…"

J’attends qu’il s’exécute avant de reprendre ma descente, tout doucement. Je sais que le temps est de l’essence, avec les oiseaux qui n’étaient plus bien loin, mais s’il se tétanisait une nouvelle fois, nous étions finis.
avengedinchains


Revenir en haut Aller en bas
Vincent Dwight

avatar
- L'Homme invisible -
❧ Boucle Temporelle : 1941
❧ Particularité : Invisibilité
❧ Occupations : Se prendre pour un reporter
❧ Miroir :
❧ Missives : 54
❧ Yeux de verre : 33
❧ Crédits : .


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Ven 19 Mai - 8:26

Groupe IV ❧ Intrigue, Electoswing Anachronique.


Vincent regarda cet échange entre les deux, se demandant si les groupes qu’il avait désignés étaient au final une bonne idée. Certes, physiquement le mieux était de rester ainsi, cependant vu la tétanie soudaine du jeune homme, il se disait soudainement qu’il aurait pu le soulever et l’aider à descendre, mais est-ce que ce serait le cas de la femme avec eux ? La surprise fut cependant de taille lorsqu’elle décida de prendre les choses en main, déchirant sa jupe et coinçant ses talons dans sa ceinture. Voilà le genre de femmes qu’il préférait compter parmi ses amis, plutôt que comme ennemie. Elle n’était clairement pas du genre à se laisser faire, et n’avait pas froid aux yeux, il ne se serait risqué pour rien au monde à faire une quelconque réflexion à cette dame. Il la voyait cependant facilement derrière son objectif, puis dans son lit, même si la situation ne prêtait pas à cela.
 
Il laissa donc le jeune homme aux bons soins de Maxine, commençant derechef à descendre l’échafaudage, il atterrit tranquillement sur la plateforme du dessous, et releva les yeux vers l’homme avec lequel il faisait équipe. Il avait presque envie de continuer à descendre seul, et s’enfuir des bruits de battements d’ailes qu’il commençait à entendre bien trop proches à son goût. Il n’allait cependant pas tout laisser en plan, il avait conscience qu’ils avaient besoin les uns des autres pour descendre, et la réaction de Maxine face à la tétanie de August montrait que au moins elle, avait comprit qu’il était nécessaire qu’ils  travaillent ensemble sur une survie incertaine.
 
-          Vous pouvez descendre. Dit-il à son coéquipier.  Si vous glissez je vous rattraperai.
 
Il s’était fermement accroché à la barre la plus proche de lui, pour avoir un bon appui et ne pas risquer de finir lui-même en bas de l’échafaudage. Il jeta un regard rapide aux oiseaux et un frisson parcourut son échine. Ils devaient absolument se sortir de là, surtout qu’il n’avait pas la moindre envie de mourir. Il avait beau être constamment maussade, et râler de bon cœur sur tout ce qui l’entourait, il n’était pas pour autant prêt à mourir, non merci. Il ne ressentait pas la nécessité cependant, de savoir, le nom de cet homme avec lequel il faisait équipe, de toute manière, il ne manquerait pas nécessairement, il n’avait pas de liens particuliers avec qui que ce soit, même dans sa boucle. Peut-être manquerait-il un peu à Camille ? Cette pensée lui arracha un rire qu’il étouffa dans sa gorge. L’idée de mourir lui faisait avoir des pensées stupides.
 

lumos maxima


Shhht Follow me
What a wonderful caricature of intimacy. Inside, what a wonderful caricature of intimacy...•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
August Hastings

avatar
- Illusionniste mythomane -
Le gros Gus
❧ Boucle Temporelle : 22 mars 1941
❧ Particularité : Insuffle des images mentales à tout un chacun, distord la réalité dans la tête d'un individu
❧ Occupations : Expérimentateur chevronné
❧ Miroir : Va cliquer ailleurs :(
❧ Missives : 201
❧ Yeux de verre : 53
❧ Crédits : Lux Aeterna, Musset, Poe


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Lun 29 Mai - 22:55

Electroswing Anachronique

August - Siarl - Maxine - Vincent

Le problème des illusions d'August tenait à ça qu'elles étaient, précisément, illusoires. Le pauvre garçon pouvait bien songer tout autant qu'il voulait aux boiseries rassurantes d'un parquet à ses pieds, l'intangible étant intangible, cette fausse stabilité n'arrêterait certainement pas sa chute.
Hélas, reprendre ses esprits pour qui les fait sans cesse voyager n'est pas chose aisée, et après avoir imaginé un certain parquet, de la pelouse et même un tapis perse en dessous de lui, August se heurta à la vanité de sa particularité. La magie qu'il opérait n'était que poudre aux yeux, inutile dans un tel cas de figure – pire, même, son imagination devenait son ennemie.

La terreur mentale dont August était en proie se manifestait aussi physiquement ; et si les paroles rassurantes de Maxine, car tel était son nom, auraient pu lui faire envisager la possibilité de descendre, ses muscles refusaient pareil compromis – ce qui était bien sot puisque des crampes les rattrapaient.
Après un intense exercice de respiration et de focalisation sur le réel, August se fit une raison : s'il ne bougeait pas d'ici dans les plus brefs délais, les oiseaux feraient de la charpie de lui et c'est ainsi que le magicien August Hastings périrait – horreur ! Dans la crainte d'une mort décevante, donc, plus grande encore que celle du vide, le garçon s'accrocha fermement à sa sauveuse et les voilà qui descendaient les étages, lentement, oh, Seigneur, bien trop lentement, quoiqu'August reprit au fur et à mesure un peu d'aplomb.

Son cerveau carburait à toute allure. Il devenait manifeste que les oiseaux les rattraperaient d'ici quelques secondes ; il leur était vain de poursuivre leur descente, auquel cas la chute serait sans doute inévitable.
August, tremblant et fébrile, parvint aux étages inférieurs, une peur croissante dans le ventre.
Il ignorait si sa particularité fonctionnait sur les animaux, mais une tentative ne serait probablement pas de refus : il n'aurait qu'à matérialiser dans l'esprit des oiseaux un mur devant eux, et ces derniers devraient au moins faire une embardée pour virer de bord. Encore fallait-il que les rapaces s'approchent suffisamment sans les tailler en pièces.

August n'était jamais parti sur un front, mais s'il se faisait une idée de la guerre, elle était tout à fait conforme à sa présente situation.
Il se saisit d'une planche de bois trouvée sur l’échafaudage et l'empoigna comme une batte de baseball. Il n'avait encore jamais frappé personne (pour cause, il était tout à fait pacifiste), mais s'il en allait de sa peau, il s'autorisait un léger écart sur ses principes.
Il dévisagea Maxine, et plus loin, les deux autres hommes, dans l'attente de ce sourire si rassurant qu'il aurait presque pu croire à ses promesses d'avenir, et dans l'attente des oiseaux.

August mit les rouages de son cerveau à exécution. Les mécaniques s'enclenchèrent, et s'érigea devant Maxine et lui un mur que lui seul pouvait voir, et qu'il essayait de matérialiser dans l'esprit des oiseaux. Il ignorait si son opération fonctionnerait, ce qui constituait un pari tout à fait risqué ; à s'imaginer cette cloison entre les monstres et eux, il ne discernait plus guère l'horizon. Ni leurs assaillants.


Réussite : Les oiseaux se font prendre à l'illusion d'August et changent de cap pour éviter le mur. Quelques secondes gagnées.
Échec : C'est la lutte finale...



I became insane with long intervals of horrible sanity.


Spoiler:
 


Dernière édition par August Hastings le Lun 29 Mai - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Corbeau

avatar
- Oiseau Suprême -
❧ Boucle Temporelle : Toutes, un battement d'aile et me voilà dans une autre boucle.
❧ Particularité : Maître du destin, l'univers entier me sert de marionnettes
❧ Occupations : Entretenir le monde, le faire tourner.
❧ Miroir :
❧ Missives : 231
❧ Yeux de verre : 275
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Lun 29 Mai - 22:55

Le membre 'August Hastings' a effectué l'action suivante : Roue du Destin


'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
http://songofthegears.forumactif.com
B. Siarl Ednyfed

avatar
- Grand Père -
❧ Boucle Temporelle : mille huit cent septante trois (1873)
❧ Particularité : change-forme. Il peut prendre la forme de n'importe qui d'un contact
❧ Occupations : grand-père, le vieux qui perd la boule
❧ Miroir :
❧ Missives : 41
❧ Yeux de verre : 13
❧ Crédits : mind dreamer (ava) TUMBLR & ZIGGY STARDUST (signa)


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Jeu 8 Juin - 13:43

very, very bad trip
L'esprit vagabond, confortablement installé sur une poutre, admirant l'horizon qu'est la grosse pomme. Des bâtisse à perdre de vue, une ambiance tellement rétro. Comme à son habitude, le métamorphe était encore à côté de la plaque, loin de ce qui se déroule autour de lui. Il était bien sur sa poutre sur domine le vide, sur le coup, y bouger n'était pas réellement envisageable tandis que ceux qui l'accompagnaient semblaient obnubiler par l'optique d'échapper à ce décor magnifique, désirant regagner la terre ferme. L'esprit encore embrumé, bien plus que prévu, sans doute indésirable effets de l'alcool qui coule encore dans ses veines. C'est de loin qu'il regarde la nuée d'oiseau approcher dangereusement, c'est d'en haut qu'il les regarde descendre en souriant. Toujours dans son monde de paillette, il reste malgré tout silencieux, sentant la nausée le frapper, il ne voulait pas asperger les apprentis acrobates après tout. Second effet néfaste de l'abus d'alcool. New-York était vraiment la ville de tout les excès, où le plaisir coule à flot, dans le moindre coin de rue, ignorant l'injuste et la violence qui se repent ailleurs, dans les ombres.

Il s'étire, il admire le paysage, mais ce n'est pas tout. Toujours sous l'influence du masque vaporeux, le syndrigastis est prit de doute. Oubliant presque se rencart louper il y a quelques années, écho d'un visage perdu lors d'un vagabondage sous le feu allemand. Heureux de retrouver la patrie qu'il avait laisser derrière lui, avec cette certitude qu'elle l'attend toujours. Ce voyageur, ce séducteur, cet extravagant. Mais comment descendre finalement ? Ses trois compagnons d'aventures avançait bien trop lentement à ses yeux. Que faire donc ? Accélérer les choses, se contenter de crier. « Attention en bas ! » Retenir un relent de nausée avec succès et puis bondir dans le vide.

Simplement être fou, le faire en souriant, en étant sur de ce que nous sommes. Un bond, le lâcher prise, la descente, tenter d'amortir sa descendante pas a pas, deux, trois mètres par deux, trois mètres, jusqu'à atteindre le sol, sans trop de casse. Être simplement insouciant, ignorer ce qu'il nous entoure, chercher cette adrénaline qui manque trop aux jeunes survivant. Que malgré sa frêle carrure, ignorant l'apparence de son visage actuellement, se basé sur un unique souvenir, on vaut tout aussi bien que le « supersoldat » moderne. Faire ses preuves, un peu comme son premier saut en parachute, le stress qui grimpe, l'adrénaline au paroxysme, sensation de liberté.

Oui ; Un début parfait, il atterrit quelques étages plus bas avec fierté et sans trop de casse après quelques saut. Bien plus adroit et agile qu'il l'aurait cru, sûrement pas le miracle de la génétique, mais uniquement celui de l'esprit. le Seul point noir au tableau, ses genoux ont prit énormément, ils lui font mal, il serait incapable de descendre plus bas avec cette méthode sans se casser les os.

Non ; Il se lance et... C'est le réveil ! Retour à la réalité. En plein cœur du vide, descente aux enfers imminente. Il glisse sur la première poutre, sans sa jambe gauche craquer brutalement. Il se crispe, se rattrape de justesse à la seconde poutre. Mais il ne pourra pas tenir longtemps, loin d'être en pleine forme, son corps encore sous l'effet de l'alcool, seul l'adrénaline lui permets de tenir.


FOOL NEW CLOTHE
©️ ZIGGY STARDUST.


Dernière édition par B. Siarl Ednyfed le Jeu 8 Juin - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Corbeau

avatar
- Oiseau Suprême -
❧ Boucle Temporelle : Toutes, un battement d'aile et me voilà dans une autre boucle.
❧ Particularité : Maître du destin, l'univers entier me sert de marionnettes
❧ Occupations : Entretenir le monde, le faire tourner.
❧ Miroir :
❧ Missives : 231
❧ Yeux de verre : 275
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Jeu 8 Juin - 13:43

Le membre 'B. Siarl Ednyfed' a effectué l'action suivante : Roue du Destin


'Destin' :
Revenir en haut Aller en bas
http://songofthegears.forumactif.com
Vincent Dwight

avatar
- L'Homme invisible -
❧ Boucle Temporelle : 1941
❧ Particularité : Invisibilité
❧ Occupations : Se prendre pour un reporter
❧ Miroir :
❧ Missives : 54
❧ Yeux de verre : 33
❧ Crédits : .


MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   Dim 25 Juin - 1:29

GROUPE IV ❧ INTRIGUE, ELECTROSWING ANACHRONIQUE

En voyant les oiseaux faire demi-tour, Vincent avait quelque peu froncé les sourcils, dans une expression mêlant incompréhension et intérêt le plus profond. Ce jeune homme, tétanisé quelques instants plus tôt venait de retourner la situation à son avantage, car il était clair qu'il avait fait quelque chose, même si Vincent ne savait pas quoi. En ce qui le concernait, il était maintenant préoccupé par son partenaire de mésaventure, qui semblait plus décidé à la jouer solo plutôt que de suivre cette ébauche de plan qu'il avait proposé.  Vincent avait esquissé un léger mouvement de la main pour essayer d'empêcher l'homme de se jeter ainsi dans le vide, mais il n'allait pas lâcher la barre de fer près de lui, qui était son ancre dans la tempête.

Vincent se redressa néanmoins un peu, pour regarder l'homme maintenant suspendu à une poutre et son sourcil se courba dans un élan de dédain proche du mépris, un sourire presque sardonique venant ourler ses lèvres. Il voulait jouer au plus malin, défier les lois de la gravité et de son propre corps ? Grand bien lui faisait, il n'allait pas voler au secours d'un étranger qui se jugeait trop bien pour essayer de faire équipe avec eux, ne serait-ce que pour un instant. Le bruit du craquement de la jambe de l'inconnu, son effort désespéré pour s'accrocher à la vie, se matérialisant  actuellement sous la forme d'une poutre n'avait d'effet que de réveiller en lui une indifférence  insolente, qu'il avait bien tenté d'étouffer, mais qui, dans les circonstances actuelles, relevait plus de l'instinct de survie. Il fit claquer sa langue en détournant le regard, reportant ce dernier sur les deux personnes encore aptes au jugement. Se déplacer vers eux ne s'avéra pas aisé, et le ridicule de ses mouvements  lui faisait honte, alors qu'il se raccrochait à chaque petite parcelle disponible comme à une bouée de sauvetage au milieu d'une mer déchaînée.  Il n'était plus loin maintenant, et il regrettait amèrement la plate-forme salvatrice qu'il avait trouvée au dessous de ses pieds plus tôt, maintenant, il n'y avait que les poutres, trop étroites, et des piliers heureusement assez proches pour lui permettre de bouger vers les deux autres, alors que lui, était un étage plus bas.

Arrivé assez près, il releva les yeux vers eux, il était encore un peu trop loin, et il lui fallait maintenant contourner un pilier un peu plus large, et l'angoisse avait quelque peu tendance à la prendre, heureusement il y avait une planche qui lui permettrait d'en faire le tour plus facilement.

- Notre camarade ayant décidé de jouer seul, je me joins à vous, si cela ne vous dérange pas. Dit-il à l'intention des deux autres. Je vous aiderai à descendre, ne vous en faites pas. Ajouta-t-il à August avec un petit sourire.


Il entreprit donc de s'accrocher au pilier, et d'utiliser la planche pour venir sous eux.



Oui : Il passe sans encombres, seulement un peu de vertige qui le fait tituber, mais il arrive à se rendre juste sous ses nouveaux compagnons.
Non : Un pied sur la planche, puis l'autre... et c'est le drame. La planche, trop fragile, cède sous son poids, et il tombe un étage au dessous, heureusement une plateforme l'empêche de tomber plus bas. Il a quelques douleurs au dos mais rien de grave, il ne va cependant pas pouvoir remonter, et se retrouve seul deux étages en dessous des autres...
 
lumos maxima


Shhht Follow me
What a wonderful caricature of intimacy. Inside, what a wonderful caricature of intimacy...•°¤ Mags.


Dernière édition par Vincent Dwight le Dim 25 Juin - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique   

Revenir en haut Aller en bas
 
GROUPE IV ❧ Intrigue, Electroswing Anachronique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Intrigue | Groupe 4 ~ Casse dans les boutiques de la Cour
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Résumé de l'intrigue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Le Manoir et ses Alentours :: La Salle Principale-