AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Felicia Crane

avatar
- Chat-pardeur -
❧ Boucle Temporelle : 1873
❧ Particularité : Métamorphose en chat noir
❧ Occupations : Empêcheuse de tourner en rond et siesteuse pro
❧ Miroir :
❧ Missives : 33
❧ Yeux de verre : 14
❧ Crédits : Audacious Squirrel - Anaëlle


MessageSujet: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Dim 19 Mar - 22:23

Felicia Crane

- I strut right by with my tail in the air -

❧ Nom : Crane, celui de son père, même si ce nom est resté dans les annales pour des raisons peu reluisantes (dont elle n'a pas honte par ailleurs) ❧ Prénom : Felicia. D'après sa défunte grand-mère paternelle, avec qui sa mère avait de très bons rapports ❧ Surnom(s) : Fel, Felicie,...Ce que vous voudrez, mais si elle n'aime pas, elle vous le fera savoir ❧ Age : Elle avait à peine passé ses 45 ans quand elle est entrée dans la boucle pour sauver sa peau, elle a aujourd'hui 128 ans, bien conservée, n'est-ce pas? ❧ Lieu et date de naissance : Elle est née le 28/11/1888, à Chicago. Elle a immigré en Europe quand elle avait vingt ans ❧ Boucle Temporelle : Edimbourg, 1873. Elle était en fuite au Nord de l'Angleterre et avait besoin d'un refuge ❧ Localisation actuelle : Edimbourg, 1873. ❧ Occupation : Fouineuse notoire et empêcheuse de tourner en rond ❧ Statut civil : Croqueuse d'homme (et femmes) mais pas du genre à se poser bien longtemps ❧ Je ressemble à : Essie Davis
❧ Particularité : Felicia a la particularité de se transformer en un adorable chat noir. Ses yeux restent aussi bleus que sous sa forme humaine. Il lui est impossible de le faire partiellement, c'est tout ou rien.
❧ Talon d’Achille : Le plus gros soucis avec sa particularité (hormis sa nudité évidente quand elle reprend sa forme humaine, bien que ça ne semble pas la déranger outre mesure), c'est qu'elle a besoin de beaucoup dormir. Minimum 12h par jour. Le hic, c'est qu'elle dort généralement la journée. Alors pour ne pas rater tout le monde et se retrouver toute seule durant la nuit entière (bien qu'elle soit plus active la nuit que le jour en général), elle fait de nombreuses siestes, plus ou moins n'importe où. Ne vous étonnez pas de la trouver endormie en pleine après-midi sur le canapé par exemple. De plus, si elle est blessée sous sa forme féline, elle reste bloquée dans cette forme jusqu'à ce qu'elle soit rétablie, gênant, non?
----------------------
❧ Ce que je pense des autres Syndrigastis : Eh bien, j'en pense que je ne suis pas seule. Maintenant, je ne me sens pas spécialement proche des autres Syndrigastis. Enfin, pas pour la simple raison d'en être une moi-même; il y a comme pour tout le monde des gens que j'apprécie, d'autre que j'aime beaucoup tout comme il y en a qui m'horripilent. Mais je n'ai pas la sensation d'une grande famille, peut-être d'une grande communauté, et encore...
❧ Ce que je pense des Ymbrynes : Une cage dorée reste tout de même une cage. Alors, je ne nie pas que ce soit fait dans le but de nous aider (je suis entrée dans une boucle pour sauver ma peau après tout) mais pourquoi être aussi strictes? Je veux dire, ce n'est pas comme si les humains dans la boucle se souvenaient de ce qu'il se passe dans la journée, puisqu'elle redémarre à zéro le jour suivant. Donc on peut bien s'amuser un peu...Sans compter que revivre la même journée est d'un ennui...Certes, c'est leur particularité qui veut cela, mais tout de même. En bref, je n'en suis pas plus fan que cela.
❧ Ce que je pense des Humains : Pas grand chose. C'est comme pour les Syndrigastis en fait. Certains sont bien, d'autres pas, mais au final, on vit tous sur la même Terre. On est d'accord que leur peur des Syndrigastis (pas tous, prenez mon père par exemple) et donc leur rejet voir les agressions n'est pas une bonne chose, mais ça a toujours été ainsi; les humains se font la guerre pour des terres depuis la nuit des temps; ils ont toujours pris un temps fou à accepter les différences (s'ils les acceptent un jour) alors évidemment des gens avec des habilités extraordinaires...C'est la panique. Mais ce n'est pas en restant cachés dans des boucles que l'on va faire changer les choses...A mon sens du moins.
Mes petits Secrets
Elle a hérité de quelques petits détails de son animal de prédilection, notamment une aversion profonde pour les produits laitiers. Enfin, non, ce n'est pas vraiment une aversion, c'est plus que si elle en mange elle le regrette très vite. Le pire étant le lait, qui lui retourne l'estomac sans merci. En revanche, dans un gâteau par exemple, ça passe crème Elle adore le soleil; elle pourrait passer des heures entières à se prélasser sous un rayon de soleil, si elle n'avait pas, parfois, autre chose à faire Le poisson, c'est son grand péché mignon, avec les petits beurre. Elle en mangerait à tous les repas si elle le pouvait De part sa profession dans le monde réel, elle est une bonne acrobate, même si sa forme féline était le plus souvent utilisée, il lui fallait parfois avoir de quoi fuir sous forme humaine Sait parfaitement crocheter une serrure et trouver un moyen d'entrer quelque part sans se faire repérer Bien que maintenant elle vive en 1873, elle porte des vêtements datant des années 20-30, son époque d'origine, juste parce qu'elle aime cela, et qu'elle est un peu nostalgique de son ère d'origine Ne tentez même pas de faire le moindre travaille d'aiguille à côté d'elle, car elle n'aura de cesse de jouer avec vos fils. Si, si, je vous jure. Ca ne marche pas à chaque fois mais c'est en général la norme: vous avec du fil, il s'agite parce que vous le tricoter/broder/whatever, vous avez de grandes chances d'avoir une Felicia qui s'incruste près de vous rien que pour jouer avec votre fil Une de ses grandes passions, outre le fait de fouiner, et vous voler des trucs sans que vous ne vous en rendiez compte, c'est...Les chapeaux. Elle en porte très souvent (pour ne pas dire tout le temps) et en a une sacré nombre à force. Ca tombe bien, elle a une tête à chapeau C'est une femme extrêmement coquette et qui fait très attention à son apparence. Il sera très rare de la voir en pyjama, sans maquillage ou alors le maquillage mis à mal Elle possède une arme et, bien que les Ymbrynes lui ait dit qu’elle n’en n’aurait pas besoin dans les boucles, elle refuse de s’en séparer
Mentalité
Il est difficile de rater Felicia, du moins sous forme humaine. Déjà, elle a un style qui détonne en 2016, semblant restée coincée dans les années 30. Mais plus que cela, elle possède une attitude qui exulte une assurance sans faille, marchant à travers le village, l’île et la ville comme si tout lui appartenait. Ce n’est bien évidemment pas le cas, mais son assurance, son charisme même, crient « out of my way bitches ». Car c’est ce qu’elle est : charismatique. Si elle prenait la peine de le vouloir, elle pourrait faire se mouvoir des foules entières, à n’en pas douter. Et encore, ce n’est que quand vous la voyez passer, mais quand vous prenez un peu la peine de la connaître. Accrochez-vous à vos fripes, car c’est un sacré caractère.

Anticonformiste comme il en existe peu, elle a toujours été du genre à repousser les limites, les lois de son époque (et je ne parle pas seulement de son ancienne profession)…Elle a énormément milité pour les droits et la libération des femmes, et même son père, conservateur pour sa part, n’a pas oser s’opposer à sa propre fille. Il faut dire qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche et qu’elle peut se montrer sacrément piquante voire acide si l’envie lui prend, couplé à une force de caractère que personne n’a encore réussi à percer vraiment. Pourtant, la plupart du temps, elle est une femme enjouée, aimant profiter des plaisirs de la vie (tous les plaisirs de la vie, si vous voyez ce que je veux dire), mais surtout, ne se laissant pas dicter sa conduite par n’importe qui, il faut gagner son respect pour espérer pouvoir lui faire entendre raison. Pas pudique pour deux sous, elle n’a pas peur de se balader nue quand elle reprend sa forme humaine, le temps de retrouver des vêtements. Pourtant elle n’est pas non plus une gravure de mode, son corps est marqué par l’âge qu’elle a atteint hors de la boucle, mais elle s’en fiche bien, elle n’oblige personne à regarder et encore moins à juger. Sans-gêne, ce n’est pas par manque de manière, oh non, cela sous-entendrait qu’elle ne se rend pas compte des conséquences de son attitude ; non, elle le fait avec l’intention de l’être, les raisons peuvent être nombreuses et variables : elle peut vouloir chercher à vous tirer une réaction précise, vous agacez, ou simplement vous montrer que vous n’aurez pas raison d’elle. Oui, elle a ce petit côté manipulateur quand elle en a besoin, bien qu’elle préfère user de ses charmes (pas seulement physiques) pour obtenir ce qu’elle souhaite plutôt que de prendre le temps de prévoir tout un plan formé et articulé, mais elle peut le faire. Car elle a ses petits caprices, par moment, et il n’est pas impossible qu’elle puisse se retrouver à bouder si elle n’obtient pas ce qu’elle veut dans un délai raisonnable. Bon, ça ne dure jamais bien longtemps, car si elle est d’une obstination incroyable quand elle a une idée en tête, capable de faire preuve de ressources insoupçonnées, si on lui laisse le temps de se remettre de sa déception, elle passe assez vite à autre chose, volatile comme elle est.

Pouvant parfois sembler quelque peu hyperactive, il n’en n’est rien, elle a juste une attitude passionnée quand elle décide de quelque chose et a du mal avec le calme et le silence en général. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle a l’impression d’être terriblement seule dans ces cas-là et bien qu’elle semble incapable de rester accrochée à quelqu’un plus de quelques mois, elle a en réalité une peur panique de se retrouvée abandonnée. Ca a été le cas lorsque sa mère est partie alors qu’elle était encore dans cet âge tendre où les jeunes filles sont plus proches de leur mère que de leur père et ça l’a profondément marquée. C’est aussi la raison pour laquelle elle quitte avant de se faire quitter et qu’elle peut se montrer aussi possessive. Elle ne cache pas sa possessivité et personne ne le questionne vraiment, vu son attitude générale. On la sent prédatrice, séductrice, incroyablement taquine, on se doute qu’elle ne laisse pas facilement partir ce qu’elle a pu attraper. Elle n’est pas non plus du genre à s’étendre sur ce qui fait mal ; à moins que vous ne la poussiez à bout, mais c’est une excellente menteuse, ayant poussé cet art à un niveau quasi-pathologique, alors qu’elle-même est l’une des pires fouineuse (et entremetteuse) que l’on puisse croiser. Cependant, elle est de mauvaise foi et une mauvaise perdante avec ça, si vous arrivez à la mettre en défaite, elle pourra se montrer très désagréable, allant jusqu’à vous ignorer complètement et s’adonner à de petites vengeances mesquines. Oh, vous aimiez cette jolie petite blouse ? Ce serait dommage qu’elle devienne une serpillère à frange…

C’est vrai, elle ressemble à un fléau décrite ainsi, mais elle n’est pas que cela.

Non, elle est aussi incroyablement câline et tactile (ce qui peut aussi avoir l’air d’en rajouter à son côté « fléau »), et quand elle se fait câline, elle est sage comme une image, se montrant bien plus douce qu’elle ne peut l’être en général. Etonnamment, elle possède un instinct de protection envers les plus jeunes qui étonne encore quand on le découvre. Elle est maternelle, faisant attention à ce que les plus jeunes ne manquent de rien et surtout, se montrant très capable en terme de réconfort (mais pas que pour les jeunes cette fois). Une face d’elle dont elle n’a pas honte, mais qu’elle n’a pas l’habitude de montrer aux yeux du monde. De même, si quelqu’un venait à lui demander son aide, si elle vous aime bien, ou même vous apprécie simplement et que ça rentre dans ses compétences, elle ne vous refusera pas son aide. Elle a son caractère, mais elle n’est pas un monstre…

- Qui se cache derrière ce merveilleux personnage -

Je m'appelle Audacious Squirrel/Christine, j'ai 25 ans, je suis euuuuh le cul entre deux chaises à l'heure actuelle? XD et je viens du Sud-Ouest de la France. J'ai trouvé le forum via MAgda poupette et puis j'ai planté ma tente entre les deux et je le trouve toujours aussi magnifique et toujours avec des gens absolument géniaux et adorables huhu . Pour finir, je dirai : PLANQUEZ-VOUS LES GENS LA TERREUR ARRIVE.

Spoiler:
 



A good excuse to be a bad influence on you
I don't give a damn about my reputation. I've never been afraid of any deviation and I don't really care if you think I'm strange. I ain't gonna change and I'm never gonna care about my bad reputation. (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Felicia Crane

avatar
- Chat-pardeur -
❧ Boucle Temporelle : 1873
❧ Particularité : Métamorphose en chat noir
❧ Occupations : Empêcheuse de tourner en rond et siesteuse pro
❧ Miroir :
❧ Missives : 33
❧ Yeux de verre : 14
❧ Crédits : Audacious Squirrel - Anaëlle


MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Dim 19 Mar - 22:23

Mon Histoire

- Petite citation de la mort qui tue -

Comment une enfant est sensée prendre le départ de sa mère ? Une mort, ce n’est pas pareil, ce n’est que rarement un choix, mais un départ…Oh, pas un divorce, même pas en rêve, pas avec le mari qui est un agent de la Police de Chicago, il ne l’aurait jamais accepté. Mais comment cela peut faire un quelconque sens dans l’esprit d’une enfant de six ans ? Elle, tout ce qu’elle voit, c’est sa mère partir un matin avec une valise et cette dernière ne jamais revenir. Felicia a très vite compris qu’elle ne pourrait pas suivre sa mère, sous la forme de la poigne forte et serrée de son père sur sa petite main d’enfant, renforçant l’impression que sa mère l’abandonnait en connaissance de cause. Bien loin de s’imaginer la vérité, que son père, afin de faire regretter son départ à sa femme, a menacé mille tourments et galères juridiques si elle ne lui laissait pas sa fille. Un geste de vengeance machiste pure, alors que lui avait toujours voulu avoir un petit garçon plutôt qu’une gamine, cependant, il devait apprendre à faire avec ce qu’il avait maintenant. Peut-être qu’un jour elle pourrait quand même lui être utile dans ses entreprises…annexes.

Tout flic qu’il est, il n’a pas résisté à l’idée d’arrondir ses fins de mois, et cela, en se laissant corrompre par la mafia locale et en effectuant quelques casses personnels. Un homme pas exactement recommandable en somme, mais s’il ne voit pas un intérêt général pour sa fille, lever la main sur elle ne lui est jamais venu à l’esprit pour autant. Il lui offrait plutôt de l’indifférence, du silence, l’obligeant à se débrouiller toute seule la plupart du temps. Ou bien elle allait voir la voisine qui l’accueillait toujours à bras ouverts. Malgré l’indifférence dont il faisait preuve envers elle, Felicia n’a jamais cessée de tout faire pour qu’il la remarque, travaillant à l’école, apprenant à se faire discrète à la maison…Elle essayait, sans pour autant savoir comment s’y prendre à dire vrai. Une énigme de plus dans sa vie, et cette terreur de voir son père partir aussi un jour, si elle ne fait pas les choses bien.

+++++++++++++

"Tu te souviens du plan Felicia ?"
"Oui Papa. Je me transforme, je rentre, je vais chercher le diamant et je ressors. On l’a répété des dizaines de fois…"

Elle a un soupire, l’ado qui se trouve face à son père, ado qui se voudrait rebelle mais qui ne le peut pas. Ne le veut pas. Elle a trop longtemps trimé pour que son père la remarque, lui offre plus que quelques mots par jour et une vague forme d’étreinte quand elle allait dormir. Depuis qu’elle a découvert qu’elle pouvait se transformer en chat noir, aussi maudit cela puisse paraître aux yeux des plus superstitieux, son père lui portait une attention toute particulière. Il l’a sortie de l’école pour l’éduquer de la maison, la gardant cacher aux yeux du monde.

Son idée est simple : sous sa forme d’adorable félin, elle peut s’infiltrer presque partout. De plus, si les enquêteurs trouvaient une empreinte de chat, qu’allaient-ils bien en faire ? Ils ne se douteraient jamais qu’une humaine pouvait prendre une telle apparence et voler des objets dans des sécurités sensibles. Elle pouvait même faire distraction avec les gardes si besoin, le temps que son père les mette hors course. A eux deux, ils formaient un duo de voleurs du feu de dieu. Le nom de Crane résonnait aux oreilles des forces de police de toute l’Amérique comme une menace que vous n’avez pas envie d’entendre près de chez vous, sincèrement.

Dans le fond, Felicia sent bien que « l’amour » que lui démontre son père n’est que par pur intérêt, qu’il se sert de son besoin de reconnaissance et de se faire remarquer de son paternel pour l’utiliser à sa guise et que le jour où elle ne lui sera plus utile, elle redeviendra cette enfant esseulée et oubliée qu’elle était avant. Un part d’elle le sait, mais elle se berce d’illusion, car elle a tout ce dont elle rêvait étant gamine : une personne qui compte pour elle et pour qui elle compte. La légalité, elle s’en fiche bien à présent, son père a quitté les forces de police le jour où il a compris que le don de sa fille pourrait le rendre bien plus riche que les quelques casses qu’il effectuait jusqu’à lors.

Ce n’est peut-être qu’un rêve, mais elle le ferait durer aussi longtemps que possible.

+++++++++++++

Bon sang, où est-ce qu’ils s’étaient foirés au juste ? Le plan était semblable à tant d’autres, ils avaient filés dans un autre état que celui de Chicago pour changer un peu d’air et pour retrouver des cibles intéressantes, et avait prévus un casse dans une banque. Rien de très compliqué. Felicia devait surtout se faufiler à l’intérieur pour ensuite désactiver le système d’alarme, pour ensuite aider à remplir les sacs puis repartir. Mais aller comprendre, quelque chose a mal tourné et la féline a fui, instinct de préservation pur, filant sans se retourner, laissant son père derrière elle pour finir en prison.

Elle qui, il y a peu encore, aurait tout fait pour rester avec son père, l’abandonne aujourd’hui sans une once de regret. Sacré retournement de veste en quelques années seulement. Elle a vingt ans à présent, elle a vu et remarquer beaucoup de choses ; appris bien des leçons dont une très simple : sa vie avant celle des autres. Elle est devenu égoïste, mais pas par hasard. Quand vous arrivez enfin à accepter que votre père se sert uniquement de vous et que vous n’êtes qu’un outil de plus dans une collection de clés à molette, même cette peur d’être abandonnée vous fuit quand il s’agit de cette personne. Plus que cela, même, si vous avez le choix entre finir en prison et filer à l’anglaise, le choix est vite fait dans l’esprit de la jeune femme. Au final, ce n’est pas seulement sa mère qui l’a abandonnée en partant, son père aussi, sauf que lui l’avait fait depuis sa naissance. Là était la nuance.

Un nouveau départ, voilà ce qui conviendrait bien à Felicia. Usant d’un alias, elle prit le bateau pour l’Europe, accostant à Southampton. Pendant un temps, elle fit quelques petits boulots pour subvenir à ses besoins ; elle avait un joli minois et était plaisante, agile grâce à ce qu’elle faisait avant son arrivée ici, elle trouva vite de quoi occuper ses journée. Mais chassez le naturel, il revient au galop. Quand vous êtes cambrioleuse depuis vos 14 ans, c’est comme ancré dans votre peau, une addiction bien différente de celle des drogue ou encore de l’alcool (quelle joie d’en retrouver légalement par ailleurs, dieu que la Prohibition pouvait être d’un ennui), mais une addiction malgré tout. Il ne fallut que quelques mois à Felicia pour finalement retomber dans ses travers de cambrioleuse.

La méthode, en revanche, changea quelque peu, surtout en termes de récupérer les informations. Si elle tentait d’en récupérer une majorité en se faisant passer pour un adorable chat noir, parfois, les charmes d’une femme étaient bien plus efficaces. Dans cette optique, elle affina sa lecture des gens autour d’elle, usant de la séduction comme d’une arme pour obtenir ce qu’elle souhaitait de nombreux hommes (et occasionnellement de femmes). Elle a été à bonne école après tout, au plus près d'un des plus grands manipulateurs qu'elle ait connue: son père.

Cela est sa vie, que cela plaise ou non au reste du monde.

+++++++++++++

La plupart du temps, elle travaille seule, sachant pertinemment qu’un ou une partenaire dans un casse peut être un sacré frein, voire un boulet selon le cas. Comme en cet instant. Pour une fois, ce n’était pas une banque, ni une bijouterie que notre féline cambrioleuse tentait de voler, mais les coffres dans la résidence d’un chef de gang plutôt réputé pour ne pas être un tendre. Elle avait une personne sous son pouce dans le gang, un type qui ferait tout pour ses beaux yeux. Seigneur que les hommes peuvent être prévisibles parfois ! Sauf que, encore une fois, il y a un souci. Elle savait qu’elle aurait mieux fait de continuer à travailler seule, ça lui réussit bien mieux. Repérée bêtement parce que son cher et tendre (qu’elle devrait jeter sur le bas-côté pour le coup) ne pouvait résister à l’envie de la voir. Alors imaginez sa surprise quand il découvre la particularité de la Miss Crane. La peur, le rejet, l’alerte est sonnée. Or, elle n’est pas vraiment dans le camp des bisounours ici, et elle doit fuir vite, vite. Elle prend sa forme féline, les vingt-cinq dernières années n’ayant fait qu’ajuster la transformation, mais elle reste ce chat noir vif sur ses pattes et impudique par excellence qu’elle a toujours été.

Elle fuit à travers Edimbourg, jusqu’à trouver des tentes, et s’y cache, reprenant forme humaine. C’est en vagabondant dans ces dernières qu’elle découvre, par hasard l’entrée de la boucle de 1873. Sa nudité semble en choquer plus d’un, mais une femme ne semble pas étonnée ; réprobatrice, peut-être, mais pas étonnée et elle fait vite circuler les quelques badauds qui observaient Felicia, avant de la couvrir et l’emmener avec elle jusqu’au Refuge. En temps normal, elle n’aurait pas suivi n’importe qui, mais elle était bien trop choquée et confuse pour réagir normalement.

Les explications arrivèrent peu de temps après, et si Felicia n’a pas tout compris à l’époque, tout ce qu’elle avait retenu, c’est qu’elle était libre ici. Personne ne la chasserait. Bon sang, elle était en sécurité…Sauf qu’à se laisser aller dans cette sécurité, elle perdit la notion du temps, le renouveau de la boucle n’aidant pas. Et quand elle voulut repartir, un jour, les Ymbrynes lui ont bien fait comprendre que faire cela, alors qu’elle avait déjà passé une bonne cinquantaine d’années dans cette boucle serait suicidaire. Et là le couperet tomba : Elle avait certes échappée à la mort, mais elle restait une prisonnière.

Alors depuis, elle tente de tout faire pour rendre son séjour agréable, ce qui ne va pas forcément dans le sens de ce qu’aiment les maîtresses des boucles, mais tant pis. Elle était un esprit libre avant, elle en serait un ici aussi.



A good excuse to be a bad influence on you
I don't give a damn about my reputation. I've never been afraid of any deviation and I don't really care if you think I'm strange. I ain't gonna change and I'm never gonna care about my bad reputation. (by anaëlle)


Dernière édition par Felicia Crane le Lun 20 Mar - 12:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clarence F. Bannerman

avatar
- Garde tout le monde à l'oeil -
❧ Boucle Temporelle : 22 mars 1941, retourné à une Guerre qu'il crut avoir un jour classé dans son passé.
❧ Particularité : Les paumes de ses mains se sont un jour courbées de deux yeux supplémentaires. Deux paupières qu'il condamne depuis à l'obscurité.
❧ Occupations : Curiosité ou intentions cachées, il remplit les pages de ses dossiers aux couvertures criblées des noms des syndrigastis qu'il rencontre.
❧ Miroir :
❧ Missives : 424
❧ Yeux de verre : 91
❧ Crédits : © Mad Hattress | Ananas de mes nuits et de mes jours


MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Dim 19 Mar - 22:29

T'as pas perdu de temps !
T'es belle comme ça ! What a Face
J'adore déjà ton personnage. keu



TROUBLED PLAYER - “A desk is a dangerous place from which to view the world.” John Le Carré.
Revenir en haut Aller en bas
Thaddeus Gentilis

avatar
- Autour amnésique -
❧ Boucle Temporelle : 19 décembre 1873
❧ Particularité : Métarmophose en Autour des Palombes (Accipiter Gentilis) - Le rapace qui devient le gardien. Le chasseur qui se fait protecteur.
❧ Occupations : Gardien du refuge, protecteur des ymbrynes et historien à ses heures perdues.
❧ Miroir :
❧ Missives : 289
❧ Yeux de verre : 72
❧ Crédits : CK


MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Dim 19 Mar - 23:18

Oh mon dieu. What a Face Que vous êtes belle, mademoiselle. keu
Je suis amoureux. :/
Est-ce que c'est grave ? mmh
Revenir en haut Aller en bas
Marie Balmain

avatar
- Arrache coeur -
Modératrice
❧ Boucle Temporelle : 22.03.1941
❧ Particularité : Copie de mémoire
❧ Occupations : Le plus souvent, Marie s'assoit contre un mur et lit pendant des heures. Cela lui permet d'oublier pendant quelques temps ces jours, tous les mêmes, qui se répètent à l'infini
❧ Miroir :
❧ Missives : 550
❧ Yeux de verre : 60
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Dim 19 Mar - 23:33

Je ne peux que valider la demoiselle sourcil Le chat noir lui va si bien (miaou)

A très vite parmi nous (encore yy)



evanescence

Viens, tu verras la route est longue. Parfois le ciel devient sombre, mais les nuages sont encore loin. Et même si de fatigue tu tombes dans ta course vagabonde, ai le courage de continuer ton chemin. Dis-toi que rien est écrit, l'avenir se construit.

Coucou :/ :
 
Revenir en haut Aller en bas
August Hastings

avatar
- Illusionniste mythomane -
Le gros Gus
❧ Boucle Temporelle : 22 mars 1941
❧ Particularité : Insuffle des images mentales à tout un chacun, distord la réalité dans la tête d'un individu
❧ Occupations : Expérimentateur chevronné
❧ Miroir : Va cliquer ailleurs :(
❧ Missives : 198
❧ Yeux de verre : 53
❧ Crédits : Lux Aeterna, Musset, Poe


MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Lun 20 Mar - 12:20

Re-re-bienvenue !

Trop cool ce personnage, ils feront des concours de mythos avec August. yy



I became insane with long intervals of horrible sanity.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eustache W. Heddington

avatar
- Husky Docile -
❧ Boucle Temporelle : Londres 1941
❧ Particularité : Se métamorphose en toutou bienveillant aux yeux verrons
❧ Occupations : Horizontale à la nuit tombée
❧ Miroir :
❧ Missives : 155
❧ Yeux de verre : 53
❧ Crédits : (c) mad hattress ♥♥


MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Lun 20 Mar - 14:39

J'aime toujours aussi cette petite chatte noire yy
Rebienvenue yy pervv


Au clair de la lune,mon ami Pierrot,filons, en costume présider là-haut ! Ma cervelle est morte. Que le Christ l'emporte ! Béons à la lune, la bouche en zéro.

woufwouf

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Marie Balmain

avatar
- Arrache coeur -
Modératrice
❧ Boucle Temporelle : 22.03.1941
❧ Particularité : Copie de mémoire
❧ Occupations : Le plus souvent, Marie s'assoit contre un mur et lit pendant des heures. Cela lui permet d'oublier pendant quelques temps ces jours, tous les mêmes, qui se répètent à l'infini
❧ Miroir :
❧ Missives : 550
❧ Yeux de verre : 60
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   Lun 20 Mar - 14:43

Une nouvelle pièce !

- Il est des nôtres -

Quel caractère félin sourcil Bon, tu connais la chanson :/ Gal viendra te revêtir de ta belle couleur plus tard sourcil Amuse toi bien keu

Félicitation ! Maintenant que vous êtes validé, vous pouvez passer à l'étape suivante et bien entendu aller rp ! Vous pouvez créer votre Fiche de liens & topics, référencer une Occupation si vous en possédez une utile à une boucle et n'oubliez pas de référencer votre boucle dès que vous voyagez. Vous pouvez également demander un parrainage. Il ne faut pas avoir peur de poster des Questions/Suggestions, le staff est à votre disposition. Vous pouvez également aider le forum à se faire connaître ici. Enfin, amusez-vous !



evanescence

Viens, tu verras la route est longue. Parfois le ciel devient sombre, mais les nuages sont encore loin. Et même si de fatigue tu tombes dans ta course vagabonde, ai le courage de continuer ton chemin. Dis-toi que rien est écrit, l'avenir se construit.

Coucou :/ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Felicia Crane - Cat Burglar, me? Maybe...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Île au crane + Maudit Graal
» WALTER CRANE (1845-1915)
» La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia]
» Le crane du serpent: tout ce qu'il faut savoir
» Bye Felicia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses-