AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Freakshow ❧ Thaddeus & Galahad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Corbeau

avatar
- Oiseau Suprême -
❧ Boucle Temporelle : Toutes, un battement d'aile et me voilà dans une autre boucle.
❧ Particularité : Maître du destin, l'univers entier me sert de marionnettes
❧ Occupations : Entretenir le monde, le faire tourner.
❧ Miroir :
❧ Missives : 229
❧ Yeux de verre : 274
❧ Crédits : Mad Hattress


MessageSujet: Freakshow ❧ Thaddeus & Galahad   Lun 10 Juil - 4:02

Collections

- Thaddeus & Galahad -

A vouloir fourrer son nez partout, on attire les charognards. Aujourd'hui, vos pieds vous ont emportés derrière la terrible porte de 1928, oubliant les dires à propos de sa sûreté, mais est-ce que vous y croyez seulement ? La boucle serait passée au peigne fin pour mieux faire jaillir ses secrets. Thaddeus, c'est un de tes protégés qui a disparu cette nuit, ta piste semble mener dans les ruelles de New York. Voilà que tu te mets à suivre une ombre suspecte qui déambule, écharpe de l'enfant disparu entre les doigts. Tes ailes te portent jusqu'à cette tente poussiéreuse et loin de l'agitation, maigre cirque ambulant qui semble être un point de relais dans la disparition des Syndrigastis. Galahad, te voilà les mains liées, toute parcelle de peau dissimulée sous de lourds tissus, incapable de voir ce qui se trame, une enquête qui semble s'être retourné contre toi, attrapé alors que tu rôdais autour de la tente, une prise de choix qui sera revendue dans quelques heures. Un léger air de freakshow semble planer dans l'air.
Revenir en haut Aller en bas
http://songofthegears.forumactif.com
Thaddeus Gentilis

avatar
- Autour amnésique -
❧ Boucle Temporelle : 19 décembre 1873
❧ Particularité : Métarmophose en Autour des Palombes (Accipiter Gentilis) - Le rapace qui devient le gardien. Le chasseur qui se fait protecteur.
❧ Occupations : Gardien du refuge, protecteur des ymbrynes et historien à ses heures perdues.
❧ Miroir :
❧ Missives : 284
❧ Yeux de verre : 71
❧ Crédits : CK


MessageSujet: Re: Freakshow ❧ Thaddeus & Galahad   Jeu 20 Juil - 16:47

Freakshow
Galahad & Thaddeus
Tard dans la nuit, quand il n'y a plus un chat, qu'il n'y a plus un bruit. Alors je pense à toi je sais que tu m'oublies. Toute une vie sans te voir ce n'est plus une vie

Sur les ailes de la nuit, je vogue dans l'obscurité, poursuivant au milieu des étoiles et des lumières ténues de la ville, le morceau de tissu rouge qui danse parmi les constellations et la brume discrète de ce jour qui se meurt. Sans crainte, ni angoisse, mais avec la rage au ventre, je laisse la colère de mes entrailles me guider et poursuivre la silhouette de celui qui entre ses griffes détient ce qui m'est précieux. "Thaddeus." Mon prénom devient un appel à l'aide, et malgré la puissance des battements de mon coeur et la rage qui fait se contracter mon myocarde affolé, tout semble m'échapper et glisser au loin, devenant des murmures qui dans les rues se font grains de poussière et qui dans le néant se perdent. Longtemps, peut-être trop, je chasse et traque la silhouette de l'homme qui se fond dans les ténèbres et qui emporte avec lui le pauvre enfant que j'aurais dû mieux surveiller. Le remords plante ses crocs dans ma chair et alors que la culpabilité ronge ma pauvre carcasse d'autour, je m'enfonce à mon tour dans les méandres de l'inconnu et de me perdre dans le dédale de cette nuit qui semble ne jamais prendre fin.

"Thaddeus."

Encore un murmure semble me parvenir, un souffle délivré du bout de lèvres à peine entrouvertes. L'étoffe n'est déjà plus à mes yeux qu'un souvenir, un fragment d'une vie passée, d'un moment consumé par le temps déjà envolé, je m'accroche à cette petite voix qui au loin cherche à me guider. C'est à ce courage là que je donne tout. C'est à cette force de survivre et de s'en sortir que je dédis mes battements de coeur. C'est pour ce petit être, qui avec le peu d'air qui lui reste dans les poumons crie mon prénom que j'existe. Si ce n'était pour lui… Peut-être serais-je encore dans les bras d'une autre. Je ferme les yeux une seconde et la chasse de mon esprit, faisant fuir d'un autre battement d'ailes le souvenir de ses lèvres sur ma tempe et de ses doigts dans ma nuque. Derrière-moi je la laisse pour l'instant, préférant laisser mon coeur se serrer non pas par nostalgie d'une autre vie mais par la vue d'un cirque.

Sur mon échine il s'hérisse quelques plumes alors que sous mes ailes déployées se dessine la silhouette d'un enfer qui m'a longuement été décrit mais que jamais je n'ai parcouru. Un instant, je plane et angoisse, encore incertain à l'idée de me poser dans les jardins de ce purgatoire, car hanté par les images qui d'entre les lèvres de certains se sont échappés. "Il y avait des cages." disaient-ils. "Les oiseaux ne volaient pas et ceux qui tentaient se voyaient perdre leurs ailes." murmuraient-il. Le bruit des chaînes semble me revenir aussi vivement que lorsque j'avais du bout de ma plume tenté de les inscrire. J'hésite. Je panique.

"Les oiseaux ne sont pas fait pour vivre dans des cages."

Mon coeur se serre, mais pour elle, je me laisse doucement tomber et m'engouffre sans peine, dans un silence presque parfait au sein d'une tente qui à l'écart du reste du cirque se trouve. Entre les pans entrouvertes de la hutte, je me glisse et m'étonne ainsi de tomber nez à nez avec une silhouette encapuchonnée. Prestement, j'évite de lui rentrer dedans et me contente de lui tourner autour avant de me poser sur les genoux du prisonnier. Sous mes serres, je le sens vaguement remuer et curieux, je penche la tête sur le côté avant de piailler doucement, le prévenant ainsi que de ses liens je vais le libérer. Ainsi, sur son avant-bras je me pose pour mieux de mon bec, attaquer les liens de ses poignets. J'aurais pu prendre forme humaine et ainsi perdre moins de temps avec l'épaisse ficelle qui l'entrave, mais l'idée seule d'être nu et vulnérable face à un inconnu suffit à me faire garder mes plumes pour mieux m'acharner sur les liens que je finis par attaquer des mes serres. Le plus délicatement possible, je tente de ne pas le blesser, mais à cause de mon impatience et ma témérité, voilà que si la corde je tranche, le tissu lui aussi se déchire et dévoile sa peau. D'un battement d'ailes je me recule et me pose non loin de lui, alors que les mains libérées, je l'observe, attendant de voir si il pourrait avoir besoin de mon aide.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
 
Freakshow ❧ Thaddeus & Galahad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galahad le retour
» Galahad - Midi ! Je vais me faire des taliatelles.... des tagliatheltes... des tahliatèles... des tagliatailes... ET MERDE !!!!! Je vais au kebab !!!
» Un honorable chevalier
» Les fantômes du passé cachent de lourds secrets ♣ avec Thaddeus.
» Freakshow [11/15]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Song of the Gears ::  :: New York-