Maxine Thackeray
 ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses

Maxine Thackeray
Inventeuse Bavarde

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Clairsentance
☾☾ Années :
30 ans d'apparence, 173 ans en réalité
☾☾ Occupation :
Créatrice et agent de maintenance des attractions
☾☾ Missives :
142
☾☾ Trogne & crédit :
Georgina Reilly


MessageSujet: Maxine Thackeray    Mer 27 Déc - 23:18

Maxine Thackeray

J'aime les hommes clairvoyants


☾☾ passeport

☾☾ Nom : Thackeray ☾☾ Prénom : Maxine ☾☾ Surnom(s) : Max ☾☾ Âge : 30 ans d'apparence, 173 ans en réalité ☾☾ date de naissance : 28 Novembre 1843, à Carlisle en Angleterre ☾☾ nationalité : Britannique ☾☾ origine : Boucle de 1873, puis de 1941 ☾☾ statut civil : Célibataire ☾☾ orientation : On va être honnête, elle ne s'est jamais vraiment posé la question..hétérosexuelle par défaut. ☾☾ occupation : Créatrice d'attraction pour le parc, Inventeure ☾☾ Affiliation : Monstre de foire


particularité

Elle est clairsentante. Ce qui signifie que tous les objets qu'elle touche lui "racontent" leurs histoires, et lui communique l'émotion déchargée par le dernier utilisateur de cet objet. Il y a quelques conditions cependant à sa particularité. Elle ne peut le faire que sur les objets un minimum manufacturé par l'être humain (donc un caillou ne lui donnera rien). De plus, une fois qu'elle a touché l'objet, si elle retouche le même objet, elle verra toujours l'histoire, mais pas l'émotion. Cette particularité la rend particulièrement sensible, et pour s'en protéger, elle porte des gants en quasipermanence.
bizarrerie

Il y a peu de chose la terrorise, mais les papillons en font partie. Vous ne vous rendez pas compte, ca vole vers la droite, la gauche puis ça fonce sur vous sans aucune logique! Donc si un jour vous l'entendez hurler, c'est probablement qu'un papillon a volé un peu trop près d'elle

petits secrets

I. Elle admire profondément l'ingénieur et génie Nikola Tesla. Maintenant qu'elle peut accéder à des informations postérieures à son époque, elle est heureuse de pouvori en savoir plus sur cet homme qui est son mentor des sciences, même si humainement parlant, on repassera. II. Elle adore le citron, elle en mangerait à toutes les sauces III. Désordonnée comme pas deux, elle dit cependant que c'est du bordel rangé et qu'elle peut tout retrouver quand elle le souhaite.  IV. A commencé à étudier des livres de médecine pour vraiment pouvoir aider les blessés, tous les blessés, pas seulement ceux qui ont perdu un ou des membres, mais avec ses nouvelles responsabilités, elle a mis ces études de côté. V. La perte de sa jambe la complexe un peu et elle est bien contente de pouvoir porter ses longues jupes, robes et plus récemment des pantalons pour cacher sa prothèse.  VI. Ca a beau faire 143 ans qu'elle vit sous l'égide d'Ymbrines, il y a encore des restes du garçon manqué qu'elle a été dans sa prime jeunesse, notamment le fait de porter des cravates ou des lavallières avec ses blouses, voire accompagné de gilets d'hommes. Et alors maintenant qu'elle peut jouer avec les modes du monde réel, les Ymbrines ont arrêté de chercher. VII. Il n'est pas rare de la retrouver en équilibre sur des rails lorsqu'elle monte ses attractions. Non, elle n'a pas peur, ni le vertige ni un réel instinct de survie en fait... VIII. Elle use beaucoup de ses mains pour parler, s'agitant dans tous les sens, aussi il vous est conseillé de ne pas rester trop près d'elle quand elle parle, à moins de vouloir risquer un coup par inadvertance IX. Elle a espéré croiser Arthur lors du rassemblement des boucles, mais il n'en fut rien, il a probablement vécu sa vie dans le monde réel, contrairement à elle. X. Depuis qu'elle a découvert les figurines bobble head, Max en est gaga. Elle les collectionne même. Pour le moment, elle n'en possède pas beaucoup,
mais elle compte bien remédier à cela.
mentalité

Les premières choses que l'on remarque en rencontrant Maxine sont sa bonne humeur, son sourire communicatif et surtout...Son énergie. Oh oui, la jeune femme est une vraie boule d'énergie ambulante qui peut pourtant rester assise des heures durant à travailler sur une invention ou à discuter. Elle est un esprit libre qui aime à découvrir toujours plus de choses, c’est presque un besoin vital pour elle d’apprendre, d’élargir ses connaissances, quel que soit le domaine.

Gentille fille au cœur d’or, elle est quelqu’un de très joyeux de manière générale, mais ce n’est pas le genre de joyeux à la faire sauter partout (quoi que ce ne soit pas impossible). Non, c’est plus qu’elle tente de voir le bon côté des choses le plus possible, de ne pas se laisser abattre par les petits tracas de la vie. C’est sa façon d’être joyeuse. De plus, elle semble n'avoir d'inimitié avec personne, ce qui, bien entendu, est totalement faux, mais elle a cette façon de s'adresser à tout le monde avec le même sourire doux et jovial. Cependant ne la croyez pas naïve. Oh mon dieu, quelle grossière erreur. Ceux qui l’ont un jour pris pour une bonne poire s’en sont casser les dents; elle est parfaitement consciente que le monde n’est pas tout blanc ou tout noir, qu’en réalité il est une grosse majorité de gris, et d’ailleurs elle n’est pas toute blanche elle-même, elle a vu les ombres qui guettent dans le cœur des Hommes et n’en n’est pas ressortie indemne. Pourtant, elle s’efforce de voir le bon en chaque chose et chacun, à moins de vouloir finir aigrie et à moitié dépressive.

Malicieuse, très fière, sure d’elle (habituellement), elle sait ce qu’elle veut et n’a pas froid aux yeux. Un peu timide au départ peut-être, mais une fois dans la confidence, attention, vous découvrirez une Max haute en couleur…En fait, elle est restée une grande enfant au fond du coeur, une grande enfant qui a pourtant la maturité nécessaire pour sa fonction. Elle est très vive d’esprit et pas que de ça. Elle adore rire et faire rire et n’hésite pas à faire le clown à toute heure. Avec ses amis, familles et camarades elle est amicale, taquine à profusion et très affectueuse. Elle parle de tout ou presque, et pour parler, qu’est-ce qu’elle parle…C’est sa sensibilité provenant de sa particularité qui s’exprime, certes, mais des fois les gens ont du mal à la suivre, tant elle parle, digresse, passe du coq à l’âne sans prévenir…

Intelligente…Oulah oui. Futée et tragiquement intelligente. Combien de personnes se sont retrouvé pris dans un de ses pièges si bien préparés? Bien trop au gout de ceux-ci. Elle est très fine observatrice et sait lire entre les lignes, ce qui l’aide beaucoup dans sa vie de tous les jours. Entre ça et sa culture très vaste de par son besoin d’apprendre se sa curiosité…Tiens, parlons-en justement de sa curiosité. Parce que jusque-là elle semblerait presque être une sainte, mais que nenni mes amis. Une curiosité presque maladive a pris pour hôte le corps de la jeune Maxine; plus curieuse qu’elle, c’est presque impossible; dès qu’elle trouve quelque chose qui attire son attention elle n’aura de cesse de poser des questions à ce propos. Elle tentera d’en savoir le plus possible, jusqu’à ce que sa curiosité soit rassasiée (ce qui n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît).

Parfois, malgré son intelligence son habilité à décrypter les messages, elle peut être aveuglée par ses propres sentiments, au point de ne pas vouloir admettre une vérité qui pourrait lui faire mal. Si elle est quelqu'un de sociable et sûre d'elle de manière générale, quand on en vient aux sentiments un peu profond alors là…Panique à bord. Elle ne sait jamais quoi faire, ne sait pas quoi dire, comment réagir, elle ne sait même plus lire ce qu’elle ressent. C’est sûrement la seule situation dans laquelle vous la verrez en détresse, c’est si un garçon lui plaît beaucoup. Mais quand je dis beaucoup, je veux dire plus que pour un simple flirt, vraiment plus. Amis, tout baigne, elle sait à quoi elle doit s’en tenir, mais une fois que ça dépasse un peu l’amitié, c’est l’enfer. Enfin, il faudrait déjà qu'elle se rende compte qu'elle des sentiments réels et non juste un fort sentiment d’amitié avec la personne. Comme dit plus haut, elle a tendance à s'aveugler elle-même lorsqu'elle sent qu'une vérité pourrait lui poser des problèmes. Mais quand elle s'en rend compte, elle a  besoin de quelqu’un avec qui en parler (étonnant, je sais), même si ça ne lui apporte pas forcément de conseil, souvent, rien qu’exposer les choses de manières précises à quelqu’un d’extérieur lui permet d’organiser ses idées et ainsi de voir un peu mieux comment se présente la situation. Car son esprit est assez désorganisé…Ca se sent dans sa vie de tous les jours d’ailleurs ; son atelier, et la maison qu’elle habite de manière générale, sont propres mais désordonnés à l’extrême. Mais attention malheureux(euse) à ne toucher à rien ou  tenter de faire ranger Maxine. Pour le coup, elle serait capable d’être une mauvaise foi presque crasse et finira par vous dire que c’est, de toute façon, du bordel rangé et qu’elle sait parfaitement où tout se trouve. Elle vous mettra même au défi de lui demander n’importe quoi se trouvant dans son atelier, elle vous le trouvera, c’est bien ça le pire.

Elle ne sait pas cacher son anxiété; si elle se fait du souci pour quelqu'un vous le saurez très vite, c'est toujours la même chose: si habituellement elle est certes énergique mais calme, là elle sera sujette à des sautes d'humeur assez violents, la poussant vers la colère la plus forte et allant à la limite des larmes. Quand enfin elle peut évacuer le stress qu'elle a accumulé (car oui en fait, elle accumule), le résultat est détonnant et tout aussi étonnant que son anxiété elle-même. Elle peut soit s'énerver envers la personne qui lui a causé du soucis pour ensuite fondre en larme de soulagement; ou bien sauter de joie de voir que tout va bien et faire des choses qu'elle ne se permettrait jamais en temps normal. En revanche, si vous vous avisez de lever le moindre bout de petit doigt de manière agressive envers ceux à qui elle tient, gare à vous. Elle n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et a la langue bien pendue et l’esprit vif. Elle pourrait vous remettre à votre place sans même que vous n’ayez le temps de dire « ouf ».
identité secrète

☾☾ Pseudo : Audacious Squirrel ☾☾ Âge : 26 ans ☾☾ Localisation : Sud-Ouest de la France ☾☾ Type de perso : Poste Vacant ☾☾ Avatar : Georgina Reilly ☾☾ Crédits : Dandelion ☾☾ Comment as-tu trouvé le forum : Par PRD au départ , puis après j'ai planté ma tente ☾☾ Le mot de la fin : JE VOUS AIIIIIIIIIME

aventures

Quatre enfants, c’est bien. C’est un bon chiffre. Mais quand jusque-là vus avez toujours eu des petits mecs, quand le quatrième s’avère être une fille, vous faites quoi ? Beaucoup vous diraient qu’il faut l’éduquer pour être une parfaite petite lady, respectant sa vertu et apprenant les tâches d’une bonne femme au foyer, une bonne épouse ; ou bien qu’elle doit apprendre un métier qui la rendra utile à la société. Comme nourrice, gouvernante, couturière qu’en sais-je encore ? Mais pas le père de la petite. Non, lui, il décide de faire comme s’il avait un garçon de plus, un quatrième petit mec. C’est pour cela d’ailleurs qu’elle a écopé du prénom « Maxine », très souvent diminué en « Max », par ses parents. Pendant ses jeunes années l’illusion était parfaite. Elle avait les cheveux courts, elle s’habillait comme un petit garçon, faisait les mêmes activités que ses frères…Ce qui l’a conduit pour la première fois à bricoler ? La bicyclette qu’ils se partageaient et qu’ils avaient abîmée. Elle y alla les deux mains devant, observant, manipulant, se salissant les mains à en faire hurler sa mère, mais elle finit par trouver le problème et le régla. Depuis ce jour, elle fut celle qui réparait les petits soucis de la maison. Si ses parents se rendirent vite compte que ce qu’elle savait faire dépassait de loin ce qu’eux ou même la plupart des gens de Carlisle savaient faire, ils n’en dirent rien et continuèrent leur vie sans soucis.

Mais l’illusion ne put durer que jusqu’à un certain point. Il y a des impératifs biologiques qui se rappellent à une femme tôt ou tard et bientôt, même les anciennes chemises trop grandes de ses frères ne suffisaient plus à cacher les formes qui définissaient petit à petit le corps de leur sœur. De plus, avec la puberté, vint la découverte de ses pouvoirs. La première fois qu’elle a lu l’histoire d’un objet, elle a paniqué, c’était quoi ces images qu’elle avait vu, d’un coup ? Certaines de ses parents, certaines de gens qu’elle n’avait jamais vu… elle a couru à ses parents, allant leur rapporter ce qu’elle avait vu. Etant encore une petite fille à 12 ans, ils ont cru à une nouvelle histoire de gamins et n’en n’ont rien dit, ni n’ont fait quoi que ce soit. Ce furent ses frères qui lui ont parlé de leurs propres dons. Le premier pouvait voir ce qu’il s’est passé dans un endroit durant les dernières soixante-douze heures. Le second pouvait entendre les échos d’un objet, les sons attachés à cet objet. Le troisième, quant à lui, avait exactement le même que Maxine, à la différence qu’il pouvait choisir s’il lisait un objet ou pas. C’est d’ailleurs lui qui a appris à Maxine à contrôler plus ou moins son don, à le comprendre surtout, et qui lui a conseillé de porter des gants pour éviter tout débordement durant sa vie quotidienne. C’est grâce à lui, que la jeune femme n’a plus eu peur de son don, mais l’a pleinement accepté. Sa particularité et son esprit de création et de réparation, ont pris de nouvelles dimensions quand elle les a couplés dans ses créations. Connaissant à présent l’histoire des différents objets, elle a commencé à vouloir les assembler de façon à créer une histoire, à leur donner une seconde vie, tout en faisant en sorte que ça soit fonctionnel. Sinon elle serait devenue artiste, pas inventeure.

Durant des années, sa vie s’est déroulée comme un charme. Si elle a dû abandonner les pantalons et les vestes en grandissant, elle resta dans des domaines où les femmes n’étaient pas bien vues. La mécaniques, les inventions techniques toutes neuves…mais avec son avidité à apprendre, son aptitude avec les mécanismes en général et sa particularité, il était facile pour elle de les réparer et de se faire connaître dans le pays. Evidemment, la concurrence était rude, le sexisme partout, la vie loin d’être facile, et elle a dû déménager plus de fois qu’elle ne veut bien y penser, laissant sa famille, ses frères, derrière elle et finissant en Ecosse. C’est là-bas qu’elle a rencontré les Ymbrines qui lui ont fait découvrir l’histoire des particuliers comme elle et surtout, qui lui ont parlé des boucles. Enfin, pas tout de suite. Elle fut d’abord approchée pour aider à sauver d’autres Syndrigastris d’un Freakshow. Evidemment qu’elle a dit oui, jamais elle ne voudrait se retrouver dans ce genre d’endroits et si elle est assez chanceuse pour avoir une particularité que je peux cacher, ça ne veut pas dire que les autres doivent être enfermés et exploités. Elle n’a pas simplement apporté des bras, d’ailleurs, elle a apporté dans ce mix ses connaissances et des petites inventions pouvant aider à cette histoire ; des bombes à fumée, des petits pièges juste pour retarder et mettre hors d’état de nuire de façon non létale les exploitants du Freakshow…Des petites choses comme ça.

La libération des Syndrigastis, quant à elle…ne fut pas simple. Loin de là. 18 décembre 1873, les Ymbrines et les particuliers qui voulaient aider attaquèrent le Freakshow, bien décidé à libérer leurs semblables. Mais les gérants devaient s’attendre à se faire attaquer un jour, parce qu’ils ont répondus avec ardeur et ténacité. Nombreux ont été les victimes, dans les deux camps. Maxine elle-même n’en n’est pas ressortie indemne, elle eut sa jambe droite prise dans un piège des humains. Finalement, les humains fuirent dans la neige et les Ymbrines prirent la décision de créer une boucle temporelle à cet endroit, afin de laisser le temps aux blessés de se soigner, se reposer et se remettre de ce traumatisme. Ce ne fut pas de trop pour Maxine qui, après avoir été amputée de la jambe droite à partir du genou, elle eut du mal à s’en remettre. Ce qui l’a aidé ? Pouvoir créer une prothèse pour retrouver l’usage complet de sa jambe. A partir de là, c’était parti. Elle a commencé à créer des objets afin d’aider les autres de la boucle. Que ce soient des blessés (majoritairement au départ) ou juste les habitants de manière générale.

Le temps passant (ou se renouvelant, comme vous préférez), les trois Ymbrines restantes de la batailles ne rouvrirent pas une nouvelle boucles, dans une journée plus favorable, elles et les Syndrigastis ont adoptés cette journée, avec sa neige, sa température basse, tous ces éléments qui leur rappellent leur libération et le fait que, bien que dans une boucle, ils sont libres. Par la suite, Maxine s’est éloignée de la ville d’Edimbourg, habitant dans une bâtisse un peu en retrait, dans laquelle elle créé ses inventions, tout en rendant régulièrement visite à ses camarades de boucles, voire reçoit ceux d’autres boucles, à qui elle ne manque pas de poser des questions sur les technologies du futur, entre autre.

Puis il y a eu le départ vers 1941. Le début d'une nouvelle grande aventure. Découvertes en tout genre, un émerveillement général, quelque chose dont elle a repoussé l'échance pour des raisons qui lui semblent si idiotes aujourd'hui...

Mais à présent tout a changé une nouvelle fois, les Ymbrines ont rassemblé tous les Syndrigastris dans une boucle unique, au grand damn de certains qui aimaient leurs époques respectives. Cependant, pour Max, il y a un avantage certains avec ces changements: le fait de pouvoir se mêler de nouveau au humains, de pouvoir découvrir ce monde...Enin, c'est un avatage à son sens. Dans le parc, elle est celle qui conçoit et construit les nouvelles atrractions, qui les maintient en bon état...bref, c'est la mécano en chef.






Dernière édition par Maxine Thackeray le Mer 27 Déc - 23:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Galahad L. Ednyfed
reflet excentrique

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Miroir. Échine capricieuse qui prend le code soufflé, carcasse qui imite en tout point l'être effleuré. Doppelgänger. Jumeau factice qui se perd dans l'illusion. L'imitation s'infiltre, se glisse, caractères et manies gobés à la manière d'une éponge. Excentricités d'un égaré qui finit par ignorer ce qu'est d'être lui-même.
☾☾ Bizarrerie :
Versatilité constante, imprévisibilité. Fascination des objectifs et pellicules. Voyeur inconditionnel qui fouine et récolte, collectionne les dossiers sur autrui, curiosité maladive qui ronge les tripes.
☾☾ Années :
Frustration éternelle, carcasse figée quelques jours avant la trentaine qui ne sera jamais atteinte, traits mensongers, censés afficher nonante-six automnes.
☾☾ Occupation :
Anatomie adulée et répugnée, médecine opérée lorsque nécessaire bien que l'épiderme demeure problématique, brillant avenir dérobé. Parfois projectionniste pour le plaisir des regards avides de curiosités.
☾☾ Myocarde :
Palpitant embourbé dans les fils d'un idylle platonique. Carne répugnée par les chairs. Interrogation demeurant, de qui voudrait d'un être devenant soi-même. Odieuse fatalité.
☾☾ Missives :
2066
☾☾ Trogne & crédit :
Brendon Urie ☾ Morrigan (ava) / DΛNDELION (gifs/sign)


MessageSujet: Re: Maxine Thackeray    Mer 27 Déc - 23:20

oué oué oué oué oué oué
welcome back, faudra qu'on cause peter



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Clarence F. Bannerman
mirettes omniscientes

avatar
☾☾ Particularité :
Des yeux supplémentaires aux creux des paumes. Ils fonctionnent bien mais n’apportent tout à la fois pas grand-chose.
☾☾ Bizarrerie :
Le premier regard éteint, son corps devient bancal. Il avance bras tendus devant lui, cherche son équilibre dans le noir. Il ressemble un peu plus à un monstre et déteste le savoir.
☾☾ Années :
108. Jamais plus longues que celles qui lui restent.
☾☾ Occupation :
Responsable du Musée des Horreurs Passées.
☾☾ Myocarde :
Divisé entre ce qui fût et ce qui pourrait être.
☾☾ Missives :
708
☾☾ Trogne & crédit :
Matthew Goode


MessageSujet: Re: Maxine Thackeray    Jeu 28 Déc - 0:07

Une nouvelle pièce !

Il est des nôtres

Jolie petite Maxine. yy
Je suis heureux de te voir de retour et te pouet d'amour. *Baudelaire est en moi*  oué

Félicitation, vous voilà désormais nouvelle pièce maitresse. Vous pouvez désormais filer dans le vent et créer votre Fiche de liens & topics ou un scénario/prélien. Vous pouvez également lorgner du côté des défis, ainsi que demander un partenaire ici. Il ne faut guère avoir peur de poster des Questions/Suggestions, le staff est à votre disposition. Enfin, amusez-vous !


DEFINATE SOMEONE
There was something comforting and liberating about being an actual definite someone, rather than a collection of contradictory potential someones. J. Franzen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Maxine Thackeray    

Revenir en haut Aller en bas
 
Maxine Thackeray
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Squelettes Anatomiques :: Pièces maitresses-