(araxine) besoin d'un coup de main ?
 ::  :: Tenterden

Aramis O'Malley
Elfe Grincheux

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Des oreilles longues et pointues rappelant celle des créatures fantastiques sorties d'un livre de Tolkien ou de ce mythe du bonhomme du Pôle-Nord
☾☾ Bizarrerie :
Malgré le paradoxe, il est obsédé par la période de Noël
☾☾ Années :
Né le 1er janvier 1900, il a vécu sa première boucle en 1945, donc en apparence 45 ans, malgré ses 117 ans en réalité
☾☾ Occupation :
Depuis son entrée dans la boucle, il vit son existence bien simplement. Ancien apothicaire, il aime peinturer les plantes et les étudier, mais il n'a pas de métier précis
☾☾ Myocarde :
Il aime rester seul, il ne s'en plaint pas. Et pourtant, il ne le dit pas, mais Aramis aimerait se trouver un compagnon. Sauf qu'il est trop grincheux
☾☾ Missives :
150
☾☾ Trogne & crédit :
ce bougre de sacquet tsss (vava de kawaiinekoj), signature de ASTRA, code rp de nenes


MessageSujet: (araxine) besoin d'un coup de main ?    Sam 30 Déc - 20:11

Maxine et Aramis


besoin d'un coup de main ?

Il y a parfois des blessures qui sont plus grandes à guérir que d’autres. Si j’ai bien appris une chose de la guerre, c’est qu’un mal psychologique peut parfois durer plus longtemps comme douleur qu’au niveau physique. Et même les douleurs du corps prennent parfois des années avant qu’on n’en ressente plus les effets. Certains la ressentent encore parce que c’est un vide qui se crée dans chaque membrane de leur corps. J’ai rencontré Maxine Tackeray lors d’une visite spontanée à l’hôpital. Une jeune femme tout à fait charmante et pleine de vie. Elle voulait en savoir plus sur la médecine et elle aidait autant qu’elle le pouvait ces pauvres blessés. J’ai fait ça toute ma vie avant de retourner en 1941 : trouver des remèdes, penser que j’avais cette capacité à sauver le monde. J’avais vu en cette jeune femme inventive et débrouillarde une copie de ma jeunesse. Il n’y avait pas beaucoup de personnes sur lesquelles je comptais et que j’estimais lorsque j’étais revenu à cette époque, mais Maxine, elle avait cette étincelle dans le regard. Parfois, on rencontre des gens qui se sentent obligés de faire quelque chose. Je n’aimais pas ce genre de personnes. C’est vrai que je n’aimais pas grand-monde et que j’avais rebâti ma vie dans la solitude, mais il y avait tout de même quelques exceptions. Maxime en faisait partie parce que je trouvais qu’elle n’était pas là pour prouver, elle voulait apprendre, faire des expériences. Elle était manuelle et elle faisait ses tâches parce qu’elle le voulait bien, la plupart du temps. C’est normal que parfois, on n’aime pas toujours ce que l’on fait. Moi non plus, il m’arrivait de penser à faire autre chose, même si j’aimais ma position d’apothicaire. Et puis, elle me venait en aide lorsque j’avais des soucis pour des choses qui relevaient de la mécanique. Je n’y connaissais rien à toutes ces nouvelles technologies et c’est un peu déroutant quand on ne connait que les vieilles méthodes. Mais il faut savoir s’adapter.

Et c’est ainsi que je lui rendis une petite visite surprise à son atelier. Je savais qu’elle y travaillait que je pouvais venir à l’occasion, sans prévenir. Il y avait beaucoup de choses que je n’arrivais pas à comprendre et elle m’aidait lorsque j’en avais besoin. Un peu comme lorsqu’elle avait besoin de précisions sur le domaine médical. Bref, je me rendis dans cet endroit. Il était rare que je sorte de chez moi, sauf pour aller à mon pub irlandais préféré à Londres. Alors, je m’habillais pour sortir, histoire de ne pas paraître comme ces vieux enfermés dans leur logis. C’est donc pour cela que je m’étais mis assez propre pour aller lui demander conseil à propos d’un équipement, dont je n’ai aucun souvenir aujourd’hui. Entrant dans l’entrée, je m’annonçai pour qu’elle sache que j’étais là : « Bonjour Maxine ! J’espère que je ne te dérange pas trop. » Mais je ne reçus aucune réponse. Il y avait des outils éparpillés un peu partout. Au bout d’un moment, je me rendis compte que ce n’était pas normal. Je n’osais jamais m’aventurer plus loin parce que c’était un peu comme entrer par effraction. « Maxine ? » Toujours pas de réponse. J'avais une mauvaise impression.


❝ v'la c'qu'aramis o'malley déteste ! ❞ tordez les roses blanches puis les plantes vertes briser les pots en milles morceaux casser le muguet et puis les géraniums, v'la c'qu'aramis o'malley déteste !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maxine Thackeray
Inventeuse Bavarde

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Clairsentance
☾☾ Années :
30 ans d'apparence, 173 ans en réalité
☾☾ Occupation :
Créatrice et agent de maintenance des attractions
☾☾ Missives :
130
☾☾ Trogne & crédit :
Georgina Reilly


MessageSujet: Re: (araxine) besoin d'un coup de main ?    Mer 3 Jan - 23:41



Besoin d'un coup de main?
Décembre 2017

      Le gros souci quand on fait ma taille eh bien…C’est de faire ma taille. Dans ma vie courante, ça ne me pose pas de problèmes, j’ai élaboré, sans vraiment m’en rendre compte, des stratagèmes pour pallier aux problèmes lié à ma petite taille. Mais quand je dois monter des attractions, alors là, c’est une autre paire de manche ! Surtout quand je les élabore dans l’espèce de hangar qu’est mon atelier. C’est déjà un véritable défi de monter certaines pièces dans cet endroit…Et pas à cause du bordel organisé qui se trouve dans mon atelier, comme peuvent s’amuser à dire certaines mauvaises langues. Non, il y a certes des outils et pièces diverses et variées dispersées aux quatre coins de mon atelier, jusque dans l’entrée à dire vrai, mais je sais exactement où est quoi. Donc non, ce n’est pas à cause du bordel organisé, mais bel et bien à cause de la hauteur de certaines pièces.

D’ailleurs, c’est en utilisant un de mes fameux stratagèmes que je me retrouve dans la situation actuelle. J’avais des rails à monter et tester pour une future montagne russe. Alors, pas le parcours entier des rails, mais quelques morceaux pour tester leur résistance et d’autres petites choses, comme un mécanisme spécifique pour ajouter un petit boost durant le parcours. Or, j’ai réussi à monter sur le haut du rail (à bien quatre mètre de hauteur) grâce à un échafaudage prévu à cet effet (je vous avais dit que j’avais bien des solutions à de nombreux problèmes), mais rester en haut quand il n’y a pas grand-chose pour poser ses pieds, ce n’est pas aussi simple que l’on peut le croire.

J’ai réussi à faire une bonne partie de ce que je souhaitais, mais après avoir manqué de me retrouver quatre mètres plus bas bien trop vite pour mon propre bien, j’ai décidé de faire appel à un autre stratagème, celui de caler mon pied (gauche, oui ça a son importance) dans un espace pas du tout prévu à cet effet, mais qui aurait le mérite de me stabiliser. J’ai pu ainsi finir mon travail sur cette pièce. Ce n’est qu’en entendant la voix d’Aramis plus loin, vers l’entrée, que je me suis rendue compte de l’erreur que j’avais faite. Voulant, naïvement, retirer mon pied que je me suis rendue compte qu’il était…Coincé. Je tente de me sortir de là comme je peux, mais rien à faire, je suis bel et bien fichée dans cet espace maudit et impossible d’en faire sortir mon pied. Entendant à nouveau mon nom, la présence d’Aramis me revint et je me traitai d’idiote dans ma tête sans aucune retenue. Je finis par soupirer.

"Entre Aramis ! Je suis dans l’espace principal !" appelai-je de mon perchoir involontaire. Quand je vis mon mentor en médecine apparaître, je lui fis un petit geste de salutation embarrassée "J’ai…euh…un léger souci qui m’empêche de descendre Aramis, je suis terriblement désolée…"

En cet instant, j’avais envie qu’un trou béant s’ouvre sous mes pieds et me fasse disparaître sur le champ ! C’est si gênant et presque humiliant de se retrouver dans une telle situation…



Revenir en haut Aller en bas
Aramis O'Malley
Elfe Grincheux

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Des oreilles longues et pointues rappelant celle des créatures fantastiques sorties d'un livre de Tolkien ou de ce mythe du bonhomme du Pôle-Nord
☾☾ Bizarrerie :
Malgré le paradoxe, il est obsédé par la période de Noël
☾☾ Années :
Né le 1er janvier 1900, il a vécu sa première boucle en 1945, donc en apparence 45 ans, malgré ses 117 ans en réalité
☾☾ Occupation :
Depuis son entrée dans la boucle, il vit son existence bien simplement. Ancien apothicaire, il aime peinturer les plantes et les étudier, mais il n'a pas de métier précis
☾☾ Myocarde :
Il aime rester seul, il ne s'en plaint pas. Et pourtant, il ne le dit pas, mais Aramis aimerait se trouver un compagnon. Sauf qu'il est trop grincheux
☾☾ Missives :
150
☾☾ Trogne & crédit :
ce bougre de sacquet tsss (vava de kawaiinekoj), signature de ASTRA, code rp de nenes


MessageSujet: Re: (araxine) besoin d'un coup de main ?    Dim 14 Jan - 1:08

Maxine et Aramis


besoin d'un coup de main ?

Beaucoup de choses avaient changé. Disons que ce n’était peut-être pas une mauvaise chose, lorsque j’y repensais. Dans la boucle, j’étais conscient que la guerre allait se terminer, mais ces personnes n’en savaient rien et c’était parfois désolant et assez inquiétant de revivre une époque aussi sombre de notre histoire actuelle. Je n’étais pas à l’aise avec toute cette nouvelle technologie et il y avait des choses que je ne comprenais pas toujours. J’avais rencontré Maxine lors d’une de mes visites à l’hôpital et elle était tout à fait adorable. Je dirais qu’elle faisait même partie des rares personnes avec lesquelles je m’entendais bien. Elle ne me semblait pas trop intéressée à ma vie, mais à mon expérience d’apothicaire. C’était une jeune femme qui voulait apprendre, qui voulait se surpasser et j’allais être là pour l’aider à accomplir toutes ces curiosités en la matière. En retour, elle voulait bien m’aider à comprendre comment fonctionnait certaines machines. Je n’étais pas toujours très habitué à ce qui se passait dans la réalité linéaire et parfois, il m’arrivait de n’y rien comprendre. Et il y avait peu de personnes et de jeunes qui étaient prêts à vous aider. Donc, j’étais très heureux de l’avoir dans mon entourage. Elle me permettait aussi de rester dans ma jeunesse, bien que je ne restais toujours dans mes quarante cinq ans, ce qui n’était pas si mal. C’était un beau chiffre, rond. Je ne me plaignais pas, pour mon âge, certains pouvaient encore être déchus, surtout dans cette époque. Les gens dans la réalité linéaire vivaient beaucoup plus longtemps et restaient en forme. C’était aussi mon cas, j’imagine, parce que j’avais beaucoup travaillé et voyagé dans ma jeunesse d’apothicaire et que je n’étais pas resté les bras croisés.

Et je me retrouvais donc, ce jour-là à aller voir Maxine pour un problème dont j’ai même oublié la nature. Mais en arrivant sur les lieux, je savais bien que son silence était inhabituel. Elle était toujours accueillante et elle ne manquait jamais l’occasion de venir saluer ceux qui entraient dans son atelier. Évidemment, je n’étais pas du genre à entrer chez les gens, mais cette situation m’inquiétait. Lorsque je l’entendis, ce fut un soulagement et je me précipitai pour voir ce qui lui était arrivé. J’espérais que ce n’était rien de très grave. « Bonté divine Maxine, est-ce que tout va bien ? » Elle était dans une situation délicate, comme j’en avais rarement vu. Oui, les soldats qui se blessaient étaient exceptionnels, mais se coincer de cette façon, c’était... particulier. Je n’étais pas doué et dans mon œil d’apothicaire, ce n’était pas très prudent de la bouger. Son pied était peut-être dans un état pathétique et je ne voulais pas empirer la situation. Je voulais quand même aider et acquérir un peu d’expérience dans son domaine, comme le faisait un peu dans le miens. C’était un peu comme du donnant-donnant. « Dis-moi ce que je peux faire pour t’aider. Je peux toujours essayer. » Bien que je ne fusse pas très sûr de moi. Je comptais sur Maxine pour m’aider dans ma quête.


❝ v'la c'qu'aramis o'malley déteste ! ❞ tordez les roses blanches puis les plantes vertes briser les pots en milles morceaux casser le muguet et puis les géraniums, v'la c'qu'aramis o'malley déteste !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maxine Thackeray
Inventeuse Bavarde

avatar
☾☾ Miroir :

☾☾ Particularité :
Clairsentance
☾☾ Années :
30 ans d'apparence, 173 ans en réalité
☾☾ Occupation :
Créatrice et agent de maintenance des attractions
☾☾ Missives :
130
☾☾ Trogne & crédit :
Georgina Reilly


MessageSujet: Re: (araxine) besoin d'un coup de main ?    Lun 15 Jan - 13:52



Besoin d'un coup de main?
Décembre 2017

     L’inquiétude d’Aramis me fait chaud au cœur et je lui offre un sourire qui se veut, je l’espère, rassurant. Oui je me suis coincé, mais je n’ai pas mal, c’est déjà bien. Coup de chance que ce soit ma prothèse et non mon pied humain qui se retrouve dans cette situation. Je crois que je n’ai jamais autant béni mon handicap qu’en cet instant. Il n’empêche que j’aimerais me décoincer…

"Je doute que le Divin ait quoi que ce soit à voir dans cette histoire." Dis-je dans un rire, un blasphème qui aurait fait hurler bon nombre de gens « bienpensants » de mon époque d’origine. Finalement je soupire et lui répond clairement "Ca va. Je suis simplement…Coincée. Les risques du métier il faut croire !" mon sourire revient sur mon visage, mon optimisme naturel reprenant le dessus sur mon embarras.

Je ne panique pas, car il n’y a pas de raisons de paniquer à mon sens. Je ne suis pas en danger de mort ou de perdre quoi que ce soit, à priori. Il s’approche, hésitant et je peux le comprendre, mes machines peuvent paraître imposantes et particulièrement étranges parfois. Surtout quand on ne s’y connaît pas un tout petit peu. Je sais que Valko aurait probablement compris ce qui se trouve devant ses yeux, Aramis c’est une autre histoire. Mais ce n’est pas grave ; il est là, ce qui me fait une paire de main en plus pour pouvoir tenter de me libérer des rouages et du métal qui ne semble pas vouloir me laisser partir. Ce que j’aimerais que ces machines soient vivantes…Ca me rendrait la vie tellement plus simples parfois, mais passons.

Il attend des instructions, quelque chose pour qu’il n’ait pas l’impression de ne servir à rien dans cette histoire et je réfléchis, tout en tirant un peu plus sur ma prothèse, essayant de la dégager de façon primaire et rustique avant de finalement me tourner pleinement vers Aramis.

"Vas vers la console en face de toi." Une grande console, celle qui servirait à faire fonctionner le manège lorsqu’il sera installé dans la fête foraine, avec plusieurs boutons et leviers. Je tente de ma rappeler avec précision où se trouvent chaque leviers et chaque boutons, ce qu’ils commandent, leurs effets…Mais si tout cela est d’une simplicité enfantine quand je suis devant, sans l’avoir sous les yeux, le doute m’envahit. Finalement, je crois m’y retrouver "Tu as trois leviers devant toi, actionne le second, s’il te plaît"

Si je ne me trompe pas, c’est celui qui doit écarter les deux pièces qui me retiennent. J’attends un peu, et c’est une fois qu’il l’a actionné et que j’entends un bruit provenant de derrière moi que j’ai compris que je me suis trompée. Stupide, stupide stupide ! C’est le levier pour actionner le deuxième wagonnet. Je suis moi-même sur une plateforme, mais le choc entre les deux ne fera pas du bien.

"Remets le levier en place ! Je me suis trompée !" je reporte mon regard sur lui, embarrassée et terriblement confuse "Je suis désolée…"



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (araxine) besoin d'un coup de main ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
(araxine) besoin d'un coup de main ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BESOIN D'UN COUP DE (MAIN) PHOTOSHOP.
» Besoin d'un coup de main ? (pv Manon)
» Besoin d'un petit coup de main pour l'avatar
» Un petit coup de main ? (pv Shitsu)
» [Terminé] Un coup de main pour le col rouge ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMAGINARIAE CURIOSITATES ::  :: Tenterden-